Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 octobre 2017 7 22 /10 /octobre /2017 19:00
Des brassages solution au contrôle des cyclones
Des brassages solution au contrôle des cyclones
Des brassages solution au contrôle des cyclones
Des brassages solution au contrôle des cyclones
Des brassages solution au contrôle des cyclones

Je reviens sur l'émission la méthode scientifique du 17 octobre dernier en écho à mon dernier article . Les intervenants spécialistes Ludivine Oruba et Bernard Legras indiquent qu'il n'est pas possible d'appliquer ma méthode proposée en l'état actuel des connaissances. Cependant j'entends Ludivine Oruba dire que des expériences ont déjà été faites notamment avec des brassages d'eau plus froide profonde avec celle plus chaude de surface.

Têtue par nature, j'en conclus à ma maîtrise du sujet puisque les spécialistes y ont déjà planché. Me vient alors cette question de recherche ; dans quelles conditions ces brassages ont-il été réalisés ? Si c'est à l'aveugle dans le but de refroidir l'océan trop chaud, j'imagine que le résultat est peu probant vu l'étendue des océans à refroidir l'objectif est trop prétentieux. Je ne partage ni l'initiative de l'expérience ni la conclusion qui en est faite pour la transposer à ma suggestion.

Je souhaiterais savoir si le malaxage des eaux a été testé non pas au hasard mais en ciblant les tourbillons initiateurs des futures dépressions se transformant en colosse cyclonique en accumulant l'énergie au cour de leur déplacement océanique, et avec Irma a provoqué recul de la mer en Floride. Il me semble que s'il est possible d'opérer ces brassages sur les convections naissantes leur avortement est plus que probable avant leur trop grande maturité. Je ne doute pas du résultat mais de la possibilité d'acheminer le matériel, quoique, l'homme a réussi tellement de prouesses qu'il est permis de rester dans l'utopie libératrice.

Par contre la question du cas d'école l'ouragan Ophelia est différente contrarie les certitudes scientifiques sur le développement des cyclones ainsi que leur déplacement. Ophélia ne répond pas à plusieurs des critères communément admis, en premier desquels la température minimale requise de 26.5° C sur 50 m de profondeur 

Les communiqués répercutent la même information selon laquelle Ophelia serait unique, ce qui est loin d'être le cas comme l'indique le site dédié cyclonextreme. Par contre j'ai souvent remarqué que cette dynamique était suivie d'un épisode cévenol ; il fut annoncé après Ophélia alors que la sécheresse persistant inquiétait le sud-est de la France.  Souvent dans ce contexte des inondations adviennent par de fortes précipitations. 

Concernant Ophelia je songe bien à une cause particulière mais réserve cette explication pour un autre article après expertise plus approfondie.

Patricia Régnier

Mise à jour 21H49

En creusant le sujet je m'aperçois que Ophelia n'est pas né aux Açores mais 1200 km plus au sud et le site internet "la chaîne méteo" dit que l'eau y était à 26°C ce qui est possible par contre sur son parcours jusqu'aux Açores l'eau était nettement plus froide, mais sur la période la zone était sous l'influence de l'air très chaud qui remontait d'Afrique, les températures ont grimpé jusqu'à 30°C dans le sud-ouest.

 

Des brassages solution au contrôle des cyclones
Des brassages solution au contrôle des cyclonesDes brassages solution au contrôle des cyclones

En première analyse il est remarquable de noter que le jet stream s'est brisé où passait Ophelia en faisant apparaître une hausse de sa vélocité sur sa partie interne

 

Des brassages solution au contrôle des cyclonesDes brassages solution au contrôle des cyclones
Des brassages solution au contrôle des cyclones

quant aux vents plus près du sol ils indiquent une relation très nette avec l'appel d'air venant des côtes américaines pour entretenir le cisaillement et la cyclogénèse.

Des brassages solution au contrôle des cyclonesDes brassages solution au contrôle des cyclones
Des brassages solution au contrôle des cyclonesDes brassages solution au contrôle des cyclonesDes brassages solution au contrôle des cyclones
Repost 0
Published by Patricia Régnier - dans météo Climat ouragan cyclone Ophelia Irma
commenter cet article
17 septembre 2017 7 17 /09 /septembre /2017 12:40
Arrêter les désastres

Piétinant d'impatience devant tant de manque de logique, ce blog est dans l'immédiat l'unique moyen d'expression pour critiquer une situation ubuesque tant de fois décriée à laquelle ce blog apporte des solutions après analyses suivant la dynamique des phénomènes physico-chimiques.

Les USA dépensent des milliers de milliards de dollars dans la guerre du Levant ce qui répand le terrorisme sur la planète, enfin surtout en Occident, qui pourtant accueille les réfugiés fuyant ce qu'ils considèrent comme des dictatures. Il s'avère que le plus souvent il s'agit de répression policière mal gérée dans des régions où kidnapping, chantage, soumission, mutilation, torture etc. sont monnaie courante. La charia n'est pas la justice de la miséricorde et les règles sociales font la part belle aux plus puissants. Dernier détail pouvant expliquer pourquoi les USA se sentent dans leur élément dans ces régions et ne comptent pas s'y déloger de si tôt.

Coup de gueule passé, j'en reviens à l'objet de cet article : les cyclones ou ouragans.

Tout le monde le sait, la période propice à leur développement, la fin de l'été, à l'équinoxe d'automne. La couche d'eau chaude que l'océan a accumulée pendant l'été leur est particulièrement favorable. Dès les premiers frimas le choc thermique soulève les masses d'air chaud qui entraînent les tourbillons de la cyclogenèse. La rencontre avec les vents chauds venant du Sahara accroît le processus.

Des reportages indiquent les dangers de l'ingénierie climatique, dans le cas présent il n'est pas question d'opérer de façon incohérente, comme par exemple avec des armes que suggérait un tweet américain, mais d'intervenir avant que les dépressions repérées très tôt sur les runs météo ne deviennent les monstres qualifiés de nucléaires. La zone bien qu'étendue est toutefois facile à limiter, les déplacements et multiplication des cellules opérantes, sur un laps de temps limité, rappelons-le, ne devraient pas être un exploit inhumain pour "captain America", aidé de la France éventuellement, puisque concernée.

Le constat est simple, septembre est le mois le plus concerné, dans une moindre mesure octobre, parfois aöût ou novembre mais plus rarement. 

Cette vidéo de "right wing" indique la courbe de développement des cyclones avec le pic en septembre. On le sait, l'eau chaude accumulée dans l'océan, les vents froids des déconcentrations polaires produisent ce résultat. Il est aisé de suivre la température des océans ainsi que les déconcentration polaires plusieurs jours à l'avance. C'est systématique, le changement de dynamique entraîne des perturbations pour compenser les différences dans les échanges. Cette règle physique est immuable.

 Forts de ce Hconstat pourquoi au lieu d'investir des milliers de milliards de dollars au Levant les USA, les plus impactés par ces menaces naturelles bien comprises et analysées par les procédés technologiques récents, ne peuvent-ils pas développer des "armées anti-cycloniques" respectueuses de l'environnement, il ne s'agit pas d'expérimenter je ne sais quelle autre technologie sulfureuse comme aime à s'y adonner l'armée américaine que les autres suivent, mais d'enrayer le processus comme déjà évoqué dans mes précédentes analyses.

N'importe quel élément peut "casser" la cyclogenèse. De l'eau plus froide par exemple pourrait sans doute faire l'affaire ou un simple pic d'acier (ou autre matériau) placer au centre de l'oeil en formation pourrait le détruire alors qu'il est minuscule en gestation. Comme une cuillère dans une tasse de café, image qu'aimait à évoquer le controversé géophysicien Jean-Martin Meunier. Les écrans permettent de repérer, plusieurs heures et journées avant, les lieux où se forment les convections, souvent au large des côtes africaines, avant qu'elles accumulent les eaux chaudes qui décuplent leur force dévastatrice venant se déverser sur les villes peuplées des côtes américaines ou de l'archipel des Antilles..

 Une nouvelle activité saisonnière pour la marine américaine, qui utilisant des procédés simples pourrait permettre aux compagnies de ré-assurances de faire de colossales économies. Ces entreprises peuvent également contribuer financièrement à ces études de faisabilité et d'impact puis de réalisation de projets.

Des méthodes de logique simple dans l'esprit des Syriens considérés comme sous-développés par leurs adversaires du Levant associés des USA. Qui est le plus sous-développé, ceux qui permettent aux terroristes de couper les têtes ou ceux qui veulent les en empêcher ?

Pour réparer leurs erreurs je propose de ne plus verser les milliers de milliards de dollars pour couper les têtes des humains mais celles des dépressions automnales avant qu'elles deviennent dévastatrices pour les biens et la population américaine, entre autre, la population des îles françaises est également concernée.

Patricia Régnier.

mise à jour le 19.09.2017 (la mise à jour concerne l'équinoxe de printemps qui touche davantage les compensations avec les couches terrestres instabilité qui se répercute sur les éruptions volcaniques et séismes de l'hémisphère Nord, les cyclones se produisant dans l'hémisphère Sud. Elle inclus également le lien du bateau mis au point par les scientifiques Américains pour surveiller les océans)

suivre l'évolution de la saison cyclonique 2017 en Atlantique

 

zone de convergence intertropicale (équatoriale) où se développe les cyclones sur une période de temps limité, temps et espace et moments sont identifiableszone de convergence intertropicale (équatoriale) où se développe les cyclones sur une période de temps limité, temps et espace et moments sont identifiables

zone de convergence intertropicale (équatoriale) où se développe les cyclones sur une période de temps limité, temps et espace et moments sont identifiables

Repost 0
15 septembre 2017 5 15 /09 /septembre /2017 16:26
montage des dernières images par spectométrie de Cassini (instrument VIMS) source NASA https://saturn.jpl.nasa.gov/resources/7793/
montage des dernières images par spectométrie de Cassini (instrument VIMS) source NASA https://saturn.jpl.nasa.gov/resources/7793/
montage des dernières images par spectométrie de Cassini (instrument VIMS) source NASA https://saturn.jpl.nasa.gov/resources/7793/
montage des dernières images par spectométrie de Cassini (instrument VIMS) source NASA https://saturn.jpl.nasa.gov/resources/7793/
montage des dernières images par spectométrie de Cassini (instrument VIMS) source NASA https://saturn.jpl.nasa.gov/resources/7793/
montage des dernières images par spectométrie de Cassini (instrument VIMS) source NASA https://saturn.jpl.nasa.gov/resources/7793/
montage des dernières images par spectométrie de Cassini (instrument VIMS) source NASA https://saturn.jpl.nasa.gov/resources/7793/
montage des dernières images par spectométrie de Cassini (instrument VIMS) source NASA https://saturn.jpl.nasa.gov/resources/7793/
montage des dernières images par spectométrie de Cassini (instrument VIMS) source NASA https://saturn.jpl.nasa.gov/resources/7793/

montage des dernières images par spectométrie de Cassini (instrument VIMS) source NASA https://saturn.jpl.nasa.gov/resources/7793/

Les formes géométriques sont aussi présentes sur la planète gazeuse Saturne, ce que la mission Cassini-Huygens a permis d'enregistrer. On y apprend également les interactions avec le vent solaire et l'impact sur la météo très agitée de Saturne.

Comment le Soleil peut-il avoir un impact sur le système planétaire et soutenir bec et ongles qu'il n'a aucune influence sur la météo terrestre. Nos scientifiques sont-ils tombés sur la tête ?

Patricia Régnier

 

Repost 0
14 septembre 2017 4 14 /09 /septembre /2017 14:36
Problématiques convergentes

Après mon article de réflexion sur la théorie de l'économie miséricordieuse, je constate que le sujet de l'économie est dans toutes les têtes.

A propos du livre de Rutger Bregman, si je désapprouve ses propos sur les "travaux inutiles" dans la mesure où ce qui est vrai pour lui ne l'est pas pour tous, quelqu'un peut trouver de l'intérêt ou donner une autre dimension à ce que lui juge inutile ; je trouve que son idée du revenu universel est à creuser mais là aussi avec des nuances. 

L'égalité homme-femme est aussi un des problèmes de société comme s'en inquiète Libération avec celui des gardes d'enfants et de parents âgés ou invalides avec les difficultés sociales que l'émission les pieds sur terre met en lumière

De toutes ces problématiques mon cercle de vie devrait pouvoir y trouver des solutions adaptées en tenant compte de plusieurs indicateurs déjà inventés ou restant à mettre au point comme le discute la nouvelle émission de Maylis Besserie, "entendez-vous l'écho" J'ai indiqué en illustration les diverses façons de former un cercle, les points de jonctions peuvent être par exemple ces différents indicateurs. Mais comme ce concept est en gestation il peut évoluer dans un sens ou un autre.

Un des premiers points convergeant me venant à l'esprit, après les auditions indiquées précédemment, est que si l'idée d'un revenu universel peut servir de liant, il ne doit pas avoir de caractère obligatoire mais se faire optionnellement. Méthodologie permettant d'en apprécier son opportunité non contraignante.

Ensuite le second aspect permettant d'en retirer tous les bénéfices pour la société est de le prévoir en association avec les activités professionnelles lucratives et non lucratives. Je m'explique; en découpant le temps en 3 jours d'emploi lucratif en entreprise, 3 jours pour la vie familiale et/ou personnelle et 1 jour dédié au bénévolat auprès d'organismes médico-sociaux par exemple, mais pas que.

Ainsi à la fois croissance économique, bien-être personnel et solidarité nationale seraient accomplis. Ce que en fait tout le monde cherche à réussir. Les hôpitaux, maisons de retraite, pompiers etc. seront mieux considérés et surtout leurs services rendus soutenus par toutes les forces vives de la Nation, de quoi occuper les plus  extrémistes de tout bord se plaignant, souvent à juste titre, du manque de compassion d'une économie libérale impersonnelle vouée au gain immédiat.

Patricia Régnier

 

Repost 0
9 septembre 2017 6 09 /09 /septembre /2017 10:15
Activité solaire élevée

Revenons au Soleil qui fait parler de lui à nouveau depuis son réveil le 4 septembre dernier avec une éruption moyenne de magnitude M5.5 ayant pulvérisé du magma vers la Terre.

https://twitter.com/SungrazerComets/status/905107565406818304/photo/1 description de l'astronome américain Karl Battams et image satellite NASA / GSFC / SDO
https://twitter.com/SungrazerComets/status/905107565406818304/photo/1 description de l'astronome américain Karl Battams et image satellite NASA / GSFC / SDO
https://twitter.com/SungrazerComets/status/905107565406818304/photo/1 description de l'astronome américain Karl Battams et image satellite NASA / GSFC / SDO

https://twitter.com/SungrazerComets/status/905107565406818304/photo/1 description de l'astronome américain Karl Battams et image satellite NASA / GSFC / SDO

Arrivé sur le 6 septembre, le jet de matière solaire a provoqué des perturbations atmosphériques visibles via les aurores polaires enregistrées depuis la station spatiale

 

et sur Terre comme le montre la vidéo de l'article newsweek et le suivi de solarham.

La chercheuse en physique et astronomie Alexa Halford explique que des perturbations électromagnétiques ont pu être enregistrées comme lors de chaque éruption solaire pouvant affecter les satellites et systèmes radio, la zone sur laquelle se trouve l'intense activité cyclonique a pu également être documentée. 

Le 6 septembre le Soleil envoyait de nouveau de la matière lors de l'éruption plus puissante, classée X, niveau le plus élevé. La chercheuse en physique et astronomie Alexa Halford explique que des perturbations électromagnétiques ont pu être enregistrées comme lors de chaque éruption solaire pouvant affecter les satellites et systèmes radio, la zone sur laquelle se trouve l'intense activité cyclonique a pu également être documentée. Ce qui peut expliquer la belle photo prise par le sheriff de Floride où le monstrueux cyclone Irma est attendu.

Comme souvent expliqué sur le blog Albert Nodon, les perturbations électromagnétiques peuvent être aussi à l'origine du déclenchement du séisme au Mexique de forte intensité. Les couleurs bleutés enregistrées après l'éruption peuvent provenir de cette activité électromagnétique exceptionnelle alors qu'une fois encore le mouvement lunaire déformait la Terre avec la pleine Lune du 6 septembre. 

Comme le répète les scientifiques, la Science se remet toujours en cause, elle doute de tout, sauf de l'impact solaire sur les modifications climatiques, comme c'est étrange.... pourquoi une telle certitude ? Vous avez dit finance ? Où est l'escroquerie comme le cherches les intervenants de la méthode scientifique le 07.09.2017 

Patricia Régnier 

mis à jour le 14.09.2017

quelques liens du suivi de l'activité cyclonique aux Caraïbes et Floride

Repost 0
22 août 2017 2 22 /08 /août /2017 15:53
Théorie de l'économie miséricordieuse : le cercle de vie

Depuis plusieurs semaines je songeais à m'exprimer sur cette image qui a fait le buzz quelques jours sur twitter. Il y a de quoi, elle interpelle à tous les niveaux.

Certains considèrent que la discussion portait sur les missiles car la réunion des chefs d'Etat du G20 à Hambourg devait aborder la question. En pleine guerre contre l'Etat Islamique et le terrorisme c'est logique. Pour ma part je vois dans cette discussion les efforts entamés entre tous les Etats pour stabiliser les économies.

Je tenais à apporter cette précision car ayant vu en Vladimir Poutine un sauveur vis-à-vis du terrorisme islamiste, je ne partage pas la même appréciation si, comme je le suppose, son geste exprime sa vision d'une économie galopante. A la limite cela me semble aussi dangereux que le terrorisme dans le sens où cela peut aboutir à faire exploser les économies. J'approuve le regard désapprobateur d'Angela Merkel. Le roulement de ses yeux m'a peut-être inspirée. 

N'ayant pu participer au G20 j'intercède par ce blog qui utilise souvent la comparaison des figures géométriques. 

Il est tout à l'honneur de Vladimir Poutine de chercher l'expansion et le redressement économique, surtout que son pays a été confronté à des mesures coercitives qui ont pu la paralyser, il sait de quoi il parle ! Lui même et sa famille sont d'ailleurs des exemples en matière de réussite économique fulgurante étant classés parmi les milliardaires de la planète.

Seulement voilà, si l'économie russe a progressé c'est parce qu'elle devait se diversifier au lieu d'axer ses efforts sur la militarisation croissante, elle aussi bien compréhensible vu le climat de guerre larvée qui subsiste encore aujourd'hui. Il faut aussi manger pour vivre et aller au combat ; les sanctions ont mis la Russie face cette réalité qu'elle a su surmonter. Dernièrement elle a confirmé qu'elle n'avait plus besoin d'importer les fruits et légumes de Turquie par exemple, les entreprises russes ayant développé leur propre moyen de subsistance. Bonne chose en soi dont on ne peut que se réjouir, si tous les pays de la planète suivaient cet exemple l'OTAN pourrait intervenir pour aider la FAO au lieu de tuer des innocents civils dans des guerres qui le plus souvent servent l'hégémonisme américain comme déjà développé ici 

Ces considérations terminées j'en viens à ma proposition de théorie économique "stabilisatrice" le terme circulaire aurait pu convenir mais étant réservée à un circuit logistique ce qui n'est pas le fond de ma pensée même si l'économie circulaire peut s'y insérer, comme d'autres plus libérales.

Piètre geek je ne maîtrise pas les outils me permettant d'illustrer mes propos, à mon grand regret, si vous avez des propositions n'hésitez pas à les indiquer.  

Comme le rappelait à son université populaire de Caen Michel Onfray, une ligne est un point qui s'étend à l'infini. Dans l'Univers en expansion le geste de Vladimir Poutine prend tout son sens, mais en terme économique cela traduit l'inflation. Tout ce qui nuit à la pérennisation des économies et conduit au probable chaos. Plus prudente Angela Merkel répond par un geste ascendant puis une chute avant la régularité. Si la chute qui a pu favoriser les différentes crises du début du siècle pouvait être évitée ce ne serait pas plus mal. Outre les suicides et effondrements que la désescalade entraîne elle accroît les inégalités entre les plus riches et plus pauvres.

Ma solution est donc de ne plus analyser en terme de courbe, mais de cercle. Je déroule la ligne décrite par Vladimir Poutine pour en former un cercle fermé afin d'éviter l'inflation* et l'inéluctable éclatement qu'une exponentielle courbe provoquerait. J'ai cherché mais en vain de trouver une théorie pouvant approcher ma vision du problème. Les cercles liés à l'économie ne correspondent pas à celui que je suggère. Il s'agit de déterminer un cercle "juste" ou "clément" (vertueux étant associé à l'économie circulaire) en fonction de critères et algorithmes correspondants prenant en compte tous les impondérables reflétant une moyenne économique et sociale à l'aune d'indices appropriés . Chaque pays ou groupe homogène de pays peut déterminer son propre cercle "juste" ou "clément" et l'ONU peut produire une moyenne mondiale. Mon idée est que ce cercle servirait de repère pour évaluer quand de trop grands écarts par rapport à son diamètre risquent de provoquer de trop grands déséquilibres. Il ne s'agit plus d'étudier par rapport aux rayons que forment les angles mais par rapport au diamètre. Il faudrait estimer à partir de quelles crêtes basses ou hautes les risques deviennent insoutenables. Les indicateurs cohérents et adaptés restent à définir. Tant que l'économie respecte les limites du cercle tout roule, si de trop grandes différences déforment sa circonférence tout déraille. A partir du moment où les écrêtements sont réguliers au point de former une nouvelle circonférence il convient d'adapter les critères aux changements viables en cours, reflet d'une société équilibrée. Il va sans dire que cette vision élabore une société "juste"pour minimiser les risques de guerre et atteindre la miséricorde enseignée par toutes les religions monothéistes que la bride droite, la plus longue, des téfiline partant de la nuque rappelle chaque jour aux rabbins. Je n'ai pas osé nommer "la théorie économique de la miséricorde" du "cercle de vie" mais si cela pouvait se produire ce serait "miraculeux".

Patricia Régnier

espérant que de brillants économistes pourront relever le défi sur lequel mon cerveau vieillissant continuera de réfléchir.

* l'économiste Jacques Sapir spécialiste de la Russie a souligné dans son article du 20.08.2017 que la baisse de l'inflation russe a accompagné la hausse des salaires alors que la croissance s'améliorait mais le 25.08.2017 les experts de Jackson Hole les experts de Jackson Hole le contredisent estimant que la hausse des salaires entraîne l'inflation

 

 

Ci-dessous différents outils permettant l'élaboration du cercle de vie.

1/ L'air du temps imposant la recherche de nouvelles solutions, objet des réunions du G20, la nouvelle sociologie selon Emile Durkheim semble parfaitement adaptée à la démarche d'une économie de la miséricorde, réconciaint l'essence de toutes les religions monothéistes en voie de déliquescence, comme l'analysait le visionnaire Emile Durkheim. Je propose donc d'achever la révolution d'Emil Durkheim à laquelle nous invite France Culture et Guillaume Erner.

Patricia Régnier

mise à jour le 09.10.2017

Repost 0
22 août 2017 2 22 /08 /août /2017 00:03
Visions orthodoxes rabbiniques

A la lecture de ce texte je me dis que décidément certains rabbins n'ont rien à envier à certains savants coraniques au sujet des phénomènes astronomiques. Pourtant comme répété plusieurs fois sur ce blog, les textes religieux monothéistes y font amplement référence.

Sur ce coup je finis par comprendre que les rabbins ont rien saisi au symbole de l'étoile de David que pourtant Israël a choisi comme emblême de son drapeau national.

La bataille du Soleil n'est pas terminée comme je le précisais déjà ici

Toutefois nous sommes rassurés de voir que le site haaretz qui se fait l'écho des propos du rabbin nous éclaire sur la manière dont les Babyloniens ont prédit les éclipses.

 

Repost 0
Published by Patricia Régnier - dans éclipse soleil rabbin babyloniens David
commenter cet article
10 août 2017 4 10 /08 /août /2017 18:07
Propos scandaleux
Propos scandaleux
Propos scandaleux
Propos scandaleux
Propos scandaleux
Propos scandaleux
Propos scandaleux

La folie meurtrière qui s'abat sur le monde laisse présager le pire. Certains de mes propos qui vont suivre en scandaliseront plus d'un. Ils seront vite dissipés dans le miasme des cris et vociférations des révoltantes performeuses de la post vérité

La démission de la juge Carla del Ponte du panel pour le tribunal syrien prouve la complexité de la situation évoquée dans mon dernier article. L'article de Russia Today est à charge, je reste plus nuancée au regard de l'histoire locale. Les fiches wikipedia le rappellent souvent à propos de l'histoire de la région. Dans l'Antiquité les rois assuraient la cohésion autour d'acquis variant selon les périodes. Les savoirs ou capacités à maîtriser tel ou tel domaine les rendant "exceptionnels" jugés proches des dieux. Cela fut aussi vrai plus tard en Occident, les rois devaient maîtriser un savoir, une science. Aujourd'hui les présidents et responsables doivent être diplômés pour accéder aux plus hautes fonctions. La démarche est la même. Dans nos sociétés occidentales la religion a petit à petit perdu de l'influence qui reste encore aujourd'hui prégnante dans les villes d'Orient qui ont vu naître les premières sédentarisations aboutissant à la future gestion du collectif.

Si l'Occident a réglé le problème de la représentativité le Proche et Moyen Orient peinent à séparer le savoir de la religion. Le Coran et ses représentants sont dits "savants" c'est dire si la différence dans la culture est importante. Les rois orientaux sont souvent encore les représentants derrière lesquels se rangent leur peuple issu d'une même école religieuse. Frères musulmans au Qatar, salafisme en Arabie Saoudite. Quant il n'y a plus de roi, la culture fait que, ce qu'il convient de nommer, des tyrans les remplacent, la Lybie de Kadafi, l'Irak de Saddam Hussein ou la Syrie de Bachar al Assad sont souvent cités. La nécessité d'un homme fort pour faire face aux adversités qui ont toujours caractérisées l'Histoire des premiers peuples sédentarisés est encore vrai. Donald Trump en ést un récent exemple aux Etats Unis. Les structures tribales, toujours vivaces, dans le territoire que vraisemblablement l'Etat Islamique a pu contrôler grâce au soutien de certaines d'entre elles (appuyées par la CIA), forment la structure économique et sociale. Caractéristique marquant la différence avec la gouvernance du monde occidental issu des théories greco-romaines sur la démocratie que l'Orient a du mal à accepter. Les Grecs descendants de Japhet et les orientaux de Sem ont divisé leurs coutumes.depuis ces personnages. 

L'Ouest a aussi connu des guerres, selon moi provoquées en sous-main par une branche du mouvement royaliste la plus révolutionnaire. Plusieurs éléments m'amènent à penser qu'ils sont aussi à l'oeuvre en Syrie et Irak pour semer le désordre.

Les hommes ont toujours recherché une force pour les identifier, la communauté nationale s'insère dans cette quête. Aussi il m'est difficile de comprendre autrement que par l'anarchie cette revendication à l'éclatement des frontières définissant un Etat fort structuré autour d'une identité nationale. Réflexion venue après le visionnage de la vidéo de l'artiste syrien Dino Ahmad Ali au festival artistique engagé des grands voisins à Paris XIV. Le tunnel auquel il est fait allusion et la question de savoir comment les Syriens voient l'Occident n'est pas sans rappeler pourtant une ancestrale croyance de tunnel qui relierait l'Orient à l'Occident qui a pu marquer l'imaginaire inconscient ou non du jeune artiste. Mythe repris dans la légende du roi Arthur se retrouvant au pied du Vésuve près de l'évêque de Catane après avoir disparu dans un tunnel de la forêt de Brocéliande. Comme quoi la Syrie est peut-être liée plus que nous le pensons à ces histoires du passé enfoui, mais pas pour tous.

Mes plus scandaleux propos finalisent ce texte. Pendant ce débat sur l'externalisation des flux migratoires l'allusion aux familles nombreuses a été subrepticement glissée. Pas relevée par manque de temps sans doute, pourtant elle est d'envergure, y compris et surtout à propos du réchauffement climatique anthropique. Le déboisement dû au besoin croissant de charbon de bois pour cuire les aliments a contribué à rendre les terres désertiques propices à l'accroissement du réchauffement, c'est scientifiquement bien connu. En Afrique comme en Orient le problème est planétaire. Ceux qui abordent la question du surpeuplement sont mal considérés, pourtant les réfugiés sont souvent constitués de familles polygames avec, il n'est pas rare, des dizaines d'enfants par femme. Dans une société tribale, où le déboisement augmente les surfaces désertiques comment ne pas aborder la question du surpeuplement. Je ne serais davantage scandaleuse en évoquant les problèmes liés à l'éducation, la santé, l'alimentation et les guerres résultant des problèmes évoqués en première partie. Un tyran comme RT Erdogan a très bien compris l'avantage qu'il peur retirer des migrations et courbe de naissances. Elles donnent à ceux qui les gouvernent des Etats capables d'affronter des Etats moins peuplés et déclinant comme tendrait à devenir l'Europe après avoir délocalisé ses industries et services en Turquie ou autre pays d'Orient.

Ne serait-il pas urgentissime que l'Orient se penche sur tous ces problèmes à tête reposée de manière sérieuse et pérenne pour éviter que des Bill Mitchell partisans des forces américaines s'arrogent le droit de bombarder et envahir leur territoire sous n'importe quel prétexte. L'Occident naïf de croire à la taqiya des frères musulmans ce à quoi engageait l'intellectuel d'origine syrienne vivant en France Farouk Mardam Bey,. Avec le recul on comprend combien il avait tort ! Le pire est que les intellectuels continuent de taper sur Bachar al-Assad sans aucune prise de conscience ou correction de leurs erreurs d'analyse.

Même les fugitifs engagés d'une Syrie libre cherchant les tunnels les menant en Occident doivent aussi chanter ses problèmes inspirés qu'ils sont des périls fuyant en embarcations échouées aux abords de Catane centre d'accueil pour réfugiés. Pourquoi le tyran d'un pays à l'économie faible a-t-il laissé son armée torturer les révolutionnaires, poussés il faut le savoir par le gouvernement d'Erdogan et le soutien de la CIA. Quand l'on voit ce que les Américains ont fait à Guantanamo ou en Irak, la direction que prend le président turc, nouveau dictateur régional intégré à l'OTAN, les questions scandaleuses ne peuvent que surgir, les chants et artistes pourront continuer à disséquer les violations des libertés et nous les honorer.

http://www.syriauntold.com/en/creative/samih-choukaer/ Samih Choukaer l'un des meilleurs artiste engagé de la révolution syrienne

Samih Choukaer l'artiste engagé de la révolution syrienne et  Al Hamdo le propagandiste d'al qaeda Syrie que les USA et la coalition soutenaient à Alep avant que le gouvernement syrien reprenne la ville et apporte les preuves de l'entente avec l'Etat Islamique dans le tribunal de la charia d'Alep devant lequel la jeune Bana, protégée du président Erdogan, faisait elle aussi des campagnes de propagande contre le gouvernement de Bachar al Assad.

Démarches qui avec la révolution de la Rabia des Frères musulmans ont contribué à semer le chaos et la guerre au motif que le tyran n'était pas à leur convenance et qu'ils en préféraient un autre du type RT Erdogan, au risque d'entraîner comme dans ce quartier de Damas l'anarchie de la guerre. L'épopée de Gilgamesh serait-elle toujours inconsciemment inscrite dans les esprits transgénérationnels ? Une césure dans le séquençage ADN s'impose, Mesdames Emmanuelle Charpentier et Jennifer Doudna à vos ciseaux crispr

Patricia Régnier

pour l'interruption des guerres sans fin

on se demande pourquoi Farouk Mardam Bey a éffacé tous ces posts que je vois plus sur sa page facebook. Aurait-il changé d'avis ou modéré ses positions, car comme il le disait dans ces régions la religion l'emporte sur toute autre valeur que gazière. Même si les affaires justifient de bombarder les pays comme le pense les américains (voir le lien de Bill Mitchell)

 autres propos de l'éditeur Farouk Mardam Bey qui dit que tout est complexe mais apprécie les uns et les autres comme si leur propos étaient linéaires sans tenir compte de la complexite en toute chose, en Orient comme en Occident. Ceux qui alertaient hier n'ont pas été écouté et continuent d'être méprisés pour demander à considérer la situation sous divers angles

notamment en analysant de manière contradictoire avec cette reconstruction autour du quartier d'Alep où siégeait le tribunal de l'Etat Islamique allié de Jabat al Nusra équipé et soutenu par la CIA et la coalition (peut-ête la raison qui explique la disparition des textes de Farouk Mardam Bey, il n'est pas sur place comment peut-il affirmer sur des ouî-dire ?

Très bon texte de Silvia Moresi évoque les viscissitudes de l'Irak et son raïs Saddam Hussein

Mise à jour le 11.08.2017

Le journaliste syrien Khaled Iskef analyse l'affaire de la jeune Bana Alabed qui pendant le siège d'Alep et après servait la propagande de l'Etat Islamiste et ses alliées, al Nusra, l'Occident et la Turquie

Repost 0
7 août 2017 1 07 /08 /août /2017 15:41
ce paysage de Syrie me rappelle celui qui était sur un site de support médiatique (disparu depuis) rattaché à twitter que j'avais choisi pour l'un de mes avatars. Il ressemble également à celui qu'un jeune djihadiste impétueux de Montpellier http://www.midilibre.fr/2014/12/02/othman-de-montpellier,1091801.php  (mort depuis) affichait en s'écriant conquérant à son arrivée "le shâm". Lieu de la bataille finale selon les puristes djihadistes qui viennent y mourir

ce paysage de Syrie me rappelle celui qui était sur un site de support médiatique (disparu depuis) rattaché à twitter que j'avais choisi pour l'un de mes avatars. Il ressemble également à celui qu'un jeune djihadiste impétueux de Montpellier http://www.midilibre.fr/2014/12/02/othman-de-montpellier,1091801.php (mort depuis) affichait en s'écriant conquérant à son arrivée "le shâm". Lieu de la bataille finale selon les puristes djihadistes qui viennent y mourir

En continuant d'étudier les processus du Proche et Moyen Orient, toujours en cours, les mises à jour sont quasi quotidiennes tellement la situation est périlleusement complexe.

Aujourd'hui je reviens sur un de mes textes établissant des liens entre peuples premiers dont les kurdes et les Indiens d'Amérique.

Suite à l'émission de Anne Sécheret et Merryl Moneghetti du 06.08.2017 reprenant un texte de Jacques Bequel de 1956 j'ai pu vérifier que les Alouites redécouvraient la danse de la pluie. Le titulaire de la chaire de l'islam contemporain entre 1956 et 1981 me semble mieux nous éclairer sur les problèmes régionaux que nos contemporains intellectuels bannissant sans chercher à comprendre. Autre paradoxe car pourtant nombreux d'entre eux réclament la compréhension de la part des jeunes enclins au djihadisme du shâm. Preuve que la Syrie est au coeur des problèmes contemporains.

Le problème vient du fait que les gouvernements régionaux excluent la Syrie, de la ligue Arabe d'abord, à la demande du Qatar notamment, la considérant comme une erreur de la nature locale sans doute. Il est vrai que la Syrie a depuis le début entretenu l'ambiguïté hésitant à rejoindre la ligue, pour raison culturelle justement, avant de changer d'avis estimant que la langue arabe était le lien.  A mon avis l'erreur vient de l'interprétation des faits mais surtout de l'Histoire régionale. Elle est inévitablement imbriquée dans la genèse des religions. 

Comme l'indique la vidéo illustrant l'article ainsi que l'intervention de Jacques Bequel la Syrie a toujours été atypique hier comme aujourd'hui. J'ai choisi cette illustration pensant que cette danse pouvait être une réminiscence de la danse de la pluie évoquée par l'orientaliste Jacques Bequel. D'inspiration latine, elle montre aussi le fossé qui la sépare de ses voisins arabes mais la rapproche des indiens d'Amérique. L'actuelle crise entre les idéologues du pacte Atlantique et ceux du pacte bolivarien n'est qu'un épisode de plus dans la guerre froide larvée arrivée à son paroxysme avec la Syrie en épicentre. Pour résumer il me semble que la meilleure synthèse serait, l'humilité syrienne face à ses prétentieux voisins, l'architecture des villes syriennes m'y fait penser que l'esprit miséricordieux de la tête inclinée de ces jeunes terminant leur danse du corps, rappelant la danse de la pluie, nous invite à adopter. La miséricorde, la plus longue des brides des téfilines du rabbin qui devrait primer sur la plus courte celle de la rigueur. Ces guerres ainsi que d'autres procédures montrent que la bride de la rigueur a dans l'immédiat remplacé celle de la miséricorde tant les bains de sang s'éternisent depuis l'époque des Maccabées. 

Le profil de la Syrie constituée de mosaïques culturelles la rend "spéciale". Elle offre à ciel ouvert une accumulation des différentes civilisations depuis l'apogée du croissant fertile alors que les archéologues doivent souvent creuser pour retrouver ces strates successives dans la terre qui a recouvert les vestiges oubliés.

Je pensais trouver auprès des Kurdes cette caractéristique vu qu'ils englobent également les zoroastriens que je ne retrouve pas en Syrie mis à part le mythe du Soleil représentant la ville de Damas qui fort probablement découle de ces mythes anciens. Considérant donc que l'époque du croissant fertile est le point de départ de l'Histoire de l'Occident je considère la Syrie comme plus proche de cette réalité, carrefour de toutes ces croyances et religion. A l'heure où il est question de faire protéger par l'UNESCO les sites religieux comme le mont du Temple, la Mecque et la Kaaba, je propose d'y ajouter les sites nombreux sites syriens que je ne connais pas encore mais qu'il est facile de répertorier avec les syriens eux-mêmes portés par leur ferveur légendaire. Maytham nous en a fait découvrir plusieurs dont le Mont Qassioun où se produisit le symbolique meurtre d'Abel par Caïn fils d'Adam et Eve (notre ami écrit le premier meurtre de l'Humanité, il faut bien entendu comprendre le premier symbolique meurtre de l'Humanité, car comme le savent tous les érudits, les textes religieux sont empreints de symboles pour expliquer simplement la complexité de la nature des choses humaines. Cela est rappelé dans mon dernier article).

 

 

Mont Qassioun et deux jeunes musiciens syriens

Mont Qassioun et deux jeunes musiciens syriens

Patricia Régnier.

En espérant que ce texte ouvre la voie non comme le djihadisme guerrier le veut, à un théâtre de sanglants rapports de force pour la conquête du Shâm, mais à un futur parcours touristique protégé par les accords internationaux afin de reconstruire le joyaux de l'Orient. Sans oublier d'y insérer la mythique Antioche et autres lieux des Eglises mentionnées par l'Apocalypse de Jean pour des raisons que seule la première condition énoncée accomplie permettra d'expliquer. projet s'inscrivant dans la poursuite de la bataille du Soleil

La Syrie a besoin de retrouver ses touristes comme au bon vieux temps des mariages royaux meilleurs agents commerciaux du tissu syrien, le brocart

mise à a jour le 08.08.2017

Repost 0
2 août 2017 3 02 /08 /août /2017 16:01
plusieurs phénomènes astraux observés au Chili par l'observatoire Européen Austral, comète Lovejoy et sa queue bleu-verdâtre, à sa droite en rouge la nébuleuse California, à sa gauche un métorite, au-dessus les Pléiades

plusieurs phénomènes astraux observés au Chili par l'observatoire Européen Austral, comète Lovejoy et sa queue bleu-verdâtre, à sa droite en rouge la nébuleuse California, à sa gauche un métorite, au-dessus les Pléiades

La post vérité est répandue y compris parmi le intellectuels qui humilient et refusent de l'être. Un conseil d'amie à Michel Onfray, continue sur ta voie de l'hédonisme celle où tu es le meilleur et laisse le christianisme à la place qui lui revient.

les propos de Michel Onfray à l'université populaire du zénith de Caen sont entachés d'inexactitudes. Pour développer il faudrait un livre de 650 pages que je me propose de rédiger ultérieurement une fois collectées toutes les données.

Pour pallier au plus pressé je relève en vrac (comme déjà évoqué plusieurs fois sur ce blog il me semble) :

1 - Les textes dont sont issus la Bible parlent du Ciel, c'est d'ailleurs la première considération de la Génése, texte initial, qui parle du Ciel et de la Terre. Contrairement aux allégations de Michel Onfray, le cadre du texte se fixe ces considérations cosmogoniques primordiales. Ce n'est pas pour rien si l'observatoire du Vatican étudie le ciel depuis le milieu du XVI et que le Saint SIège participe aux recherches de plusieurs instituts astronomiques en Argentine, Brésil, Canada, Chili, Finlande, Italie, Lituanie, Afrique du Sud, Etats Unis. Nombreux chrétiens ont contribué à faire avancer la science astronomique.

3 - Ptolémée étudiait la Terre car il était géographe et ses calculs sont toujours utilisés par la NASA à des ajustements atomiques près. Il n'est pas faux de parler géocentrisme, au contraire, de ces considérations découle la théorie de la relativité.

3 - Conclure en disant que les chrétiens prennent les gens pour des imbéciles est indigne pour la bonne raison que sans leur détermination, acharnement et conviction l'ordre cosmique n'aurait pas survécu à l'ordre anarchique ou païen. Nous n'aurions pas découpé le calendrier et les saisons selon les calculs astronomiques auxquels plusieurs religieux ont aussi contribué comme l'indique le lien du (1). Nous sommes dans l'attente que juifs et musulmans rejoignent le mouvement soli-lunaire du découpage du temps terrestre. L'un des buts du Mouvement pour la Réhabilitation de la Kaaba (MRK) que j'ai créé récemment et que je vous invite à alimenter copieusement (les petits ruisseaux font les grands fleuves).

4 - Encourager à se faire enterrer sans protection est autant dangereux, son naturalisme est excessif à l'heure où la contamination des sols devient un problème récurrent,

5 - Comme l'expliquait Michel Onfray quelques séances avant, le texte dont est issu la Bible est basé sur les symboles et signes herméneutiques que seuls les érudits peuvent saisir, les moins instruits n'y voient qu'une histoire du monde à transmettre aux générations futures, dont les enfants. D'où les différents niveaux d'interprétations marquant l'oeuvre de grands esprits soucieux du bien collectif trans-générationnel avant tout.

6 - Sur un autre support audio Michel Onfray parlait d'une comète annonçant la naissance de Jésus. Cela reste à vérifier, pour moi il s'agit d'une configuration astronomique plutôt que d'une comète. Mais il est pardonné car il se perd en considérations dans un domaine où il ne comprend pas le sens. L'hédonisme est son sacerdoce faisons en sorte de le remettre sur sa voie qui l'occupera encore de longues années.

Patricia Régnier

mise à jour le 07.08.2017

 

Repost 0

Présentation

  • : climat-soleil évolution
  • climat-soleil évolution
  • : Le climat, enjeu mondial majeur, de lui dépendent les conditions de notre environnement. Les gaz à effet de serre sont le produit de l'activité humaine et de celle produite naturellement via l'activité solaire Plusieurs éléments convergent pour pousser les études sur ces interactions qu'un physicien retraité jugeait essentielles (il avait le diagnostic mais pas la méthode). C'était aussi le cas d'un chercheur bordelais du 20° siècle. Vous découvrirez leur nom au travers les liens et articles du blog. Le Nouveau Colosse Pas comme ce géant d’airain de la renommée grecque Dont le talon conquérant enjambait les mers Ici, aux portes du soleil couchant, battues par les flots se tiendra Une femme puissante avec une torche, dont la flamme Est l’éclair emprisonné, et son nom est Mère des Exilés. Son flambeau Rougeoie la bienvenue au monde entier ; son doux regard couvre Le port relié par des ponts suspendus qui encadre les cités jumelles. "Garde, Vieux Monde, tes fastes d’un autre âge !" proclame-t-elle De ses lèvres closes. "Donne-moi tes pauvres, tes exténués, Tes masses innombrables aspirant à vivre libres, Le rebus de tes rivages surpeuplés, Envoie-les moi, les déshérités, que la tempête me les rapporte Je dresse ma lumière au-dessus de la porte d’or !" 'Le Nouveau Colosse' de Emma Lazarus (1849-1887) poétesse pour la donation à la statue de la Liberté érigée à New York.
  • Contact

L'eau

Recherche

Texte Libre

 

http://www.ehabich.info/images/synchro/whole_earth.jpg