Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 avril 2013 1 01 /04 /avril /2013 16:53

Alerte à la pollution

Des conditions anticycloniques persistantes entraîne un temps froid. Le Nord de la France connaît une alerte à la pollution aux particules fines jusqu'au lundi de Pâques. Les régions les plus concernées sont Nord-Pas-de-Calais, Picardie, Basse et Haute-Normandie, Ile-de-France, Franche-Comté, Alsace, Lorraine, Centre et Champagne-Ardennes indice 7 à 9 sur une échelle de 10

source : link

01.04.13-alerte-pollution.jpg

Repost 0
Published by Particules
commenter cet article
1 avril 2013 1 01 /04 /avril /2013 15:59

http://img2-cdn.newser.com/image/925663-0-20130318052723.jpeg

Les tremblements de terre ont une touche de Midas selon cette nouvelle étude.

Lors d'un tremblement de terre l'eau des failles se vaporise en laissant un dépôt d'or, selon un modèle publié dans l'édition 17 de la revue de Géoscience Nature. Il montre un mécanisme quantitatif d'un lien entre l'or et le quartz vu dans de nombreux gisements d'or au monde, dit Dion Weatherley, géophysiquen à l'université de Queensland en Australie et principal auteur de l'étude 

Quand un tremblement de terre frappe, il se déplace le long d'une rupture dans le sol - fracture appeléé faille. Les failles de grandes longueur peuvent avoir de nombreuses petites fractures sur toute leur longueur, liées à des secousses qui apparaissent comme des vides rectangulaires. L'eau lubrifie souvent les failles qu'elle emplit pendant les fractures et secousses.

source : http://www.world-news.me/news/27953-earthquakes-make-gold.html?wnetloc=livescience_com&key=FNJOnJBs

Le 29 mars un impressionnant éboulement de pierre sur la chaîne de l'Himalaya a provoqué le décés d'ouvriers d'une mine d'or tibétaine link

http://blogs.agu.org/landslideblog/files/2013/03/13_03-Tibet-4.jpg

 

Repost 0
Published by Particules
commenter cet article
1 avril 2013 1 01 /04 /avril /2013 09:43

La moitié nord de la France a connu des températures glaciales pendant la nuit comprises entre -7°C et -1°C , 0°C à Paris. L'anomalie des moyennes des températures pour une fin mars est de -7°C.

A Dinard et Deauville il faisait ce matin -1°C et -2°C, -3°C dimanche en bord de mer.

La situation devrait se poursuivre pendant la semaine, si des chutes de neige sporadiques se produisent à nouveau elle pourraient rester sur un sol froid.

Dans le sud la pluie ne cesse de tomber. L'Espagne et le Portugal connaissent des inondations phénoménales

Deux automobilistes sont morts avec l'effondrement d'un pont à Fuencaliente dans le sud de la région de Castille-la-Manche0 A l'aube le pont sur lequel ils se trouvaient s'est effondré précipitants les deux véhicules dans les eaux du Yeguas, un affluent du Guadalquivir. Depuis la dernière semaine de mars, de fortes pluies ont entraîné des crues, notamment en Andalousie, dans le sud de l'Espagne, et dans le centre en Castille-et-Leon. Quasiment tous les bassins fluviaux espagnols sont en état d'alerte vigicrues. link  link

Au Portugal la situation est analogue. link link

http://static3.7sur7.be/static/photo/2013/4/0/1/20130401184027/media_xll_5696071.jpg

link

Le mois de mars a été particulièrement arrosé au sud en mars comparé au nord plus sec, à part les épisodes neigeux.

Le mois de mars a été marqué par quatre épisodes pluvio-orageux conséquents qui ont entraîné une pluviométrie excédentaire. Un ensemble dépressionnaire récurrent sur le bassin méditerranéen a apporté d'abondantes chutes de neige en montagne et de pluies dans les régions les plus méridionales. Les masses d'air polaire descendant vers le sud sont entrées en conflit avec l'air chaud subsaharien de manière récurrente. Nice a par exemple connu 10 journées avec un cumuls de pluie supérieurs à 10 mm. Il s'agit du mois le plus pluvieux de Cannes et Nice depuis 1945 avec 240mm. Le cumul depuis le 1er janvier est de 443 mm, un niveau égal d'un mois d'octobre.

Aucune amélioration n'est attendue avant la mi-avril sur la région. Deux épisodes fortement pluvieux sont encore prévus lundi et la fin de semaine prochaine (100 mm possibles)

L'été peut être sec, les nappes phréatiques sont reconstituées, les cours d'eau suffisamment alimentés pour affronter une hypothétique sécheresse. La situation hydrique est exceptionnelle et même historique entre Cannes et Nice

VOIR LA VIDEO ICI link à Nice depuis le début de l'année il est tombé autant d'eau qu'entre janvier et octobre :l'été peut être chaud, les réserves d'eau sont pourvues.


carte météo de demain mardi 2 avril la situation continue, le blocage de l'anticyclone nordique fait que les précipitations passent par le sud 
02.040.13-carte-meteo.jpg
Repost 0
Published by Particules - dans météo
commenter cet article
31 mars 2013 7 31 /03 /mars /2013 19:12

video de ourson polaire Kali orphelin nourrit au biberon au zoo d'Anchorage en Alaska. Il a été secouru après qu'un chasseur a tué sa mère près de Point Lay  sur la côte nourd ouest. Il partira au zoo Buffalo ce printemps pour retrouver Luna une autre ourson polaire âgée de 4 mois. 

source : link

http://www.rtl.be/videos/video/438559.aspx?CategoryID=639

 

Repost 0
Published by Particules
commenter cet article
28 mars 2013 4 28 /03 /mars /2013 19:06

comme l'indiquait la carte du bulletin méteo de dimanche ici 23.03.13 front froid descendant sur la France

 la dynamique atmosphérique récurrente a pour conséquence une situation atypique depuis 1883. C'est du moins ce que note le prévisionniste météorologue Guillaume Séchet et la communauté scientifique.

Quasiment tous les pays situés au nord d’une ligne de Dublin-Istanbul sont actuellement enneigés. A Moscou on n’avait jamais vu autant de neige (77 cm !) tout mois confondu ! On mesure par ailleurs 68 cm de neige à Helsinki, 45 cm à Minsk, près de 40 cm dans certaines localités d’Irlande du Nord (congères de plus d’un mètre), 24 cm à Bingley (Angleterre), 16 cm à Budapest et 10 cm à Bucarest. Dans une bonne partie de l’Europe du Nord, il s’agirait du mois de mars le plus froid depuis 1883 !

La récurrence de ce blocage, depuis le long minimum d'un cycle solaire scientifiquement reconnu comme l'un des plus faibles depuis le dernier minimum de Dalton, laisse entrevoir la pause du réchauffement climatique comme l'a laisser (enfin) entendre le GIEC. Le froid est non seulement plus intense mais il dure aussi bien plus longtemps. Toute la moitié nord de l'Europe jusqu'en Sibérie est sous la neige. La situation ne devrait pas évoluer dans les 10 jours à venir selon les spécialistes. Certes les températures pourront remonter mais légèrement selon un processus saisonnier, le basculement du blocage ne devrait pas être significatif pour envisager l'arrivée de masses d'air plus chaudes par le sud. La fin de semaine se passera sous l'effet de ce blocage accompagné d'un temps davantage perturbé à l'Est du nord au sud. La diagonale NO-SE pouvant se déplacer.

L'explication des hivers plus rigoureux et neigeux seraient liés au réchauffement global selon Jennifer Francis chercheur au "Institute of Coastal and Marine Science" citée ici link

"Selon les spécialistes, la vague de froid qui sévit actuellement en Europe et plus généralement celui observé cet hiver dans l'hémisphère Nord... vient confirmer le réchauffement climatique. Ce qui paraît paradoxal s’explique parfaitement, indiquent les climatologues : c’est en partie la fonte des glaces en Arctique qui ferait chuter la température à nos latitudes.

Les climatologues ne sont pas du tout surpris de la vague de froid qui frappe actuellement l’Europe alors même que le réchauffement climatique est censé s’aggraver chaque année un peu plus. En effet, selon eux, si nous traversons actuellement le mois de mars le plus froid enregistré depuis 1883, c'est à cause de deux phénomènes conjoints et notamment de la dramatique fonte des glaces qui touche les contrées arctique.

"La glace d'eau s'en va rapidement. Il y en a aujourd'hui 80% de plus qu'il y a 30 ans. Il y a eu une perte très importante. C'est un symptôme du réchauffement climatique global et cela contribue à augmenter le réchauffement de l'Arctique", explique Jennifer Francis, professeur chercheur au Rutgers Institute of Coastal and Marine Science citée par le Guardian. Or, comme l'ont expliqué cette spécialiste et ses collègues, la fonte des glaces a tendance à réchauffer l'océan et l'atmosphère ce qui aurait pour effet de déplacer le courant d'air appelé "jet stream" qui circule entre 6 et 15 kilomètres d'altitude.

"C'est ce qui affecte actuellement le jet stream et ce qui conduit à la météo extrême que nous observons à des altitudes moyennes. Cela permet à l'air froid venant de l'Arctique de plonger plus au sud", a indiqué la scientifique. Le froid est ainsi repoussé vers la Russie et la Sibérie au-dessus desquels se trouve déjà un anticyclone qui bloque la dépression et l’air doux venant de l’Atlantique tout en transformant l’humidité en neige. Ces deux phénomènes mêlés seraient ainsi à l'origine des températures glaciales et des chutes de neige persistantes.

Nous allond donc vers une météo extrême plus fréquente à l'avenir ? "Le modèle peut être lent à changer parce que l'onde sud du jet stream devient plus importante. C'est maintenant quasiment à une position record, donc quelle que soit la météo que vous avez, cela va rester dans les parages", a ajouté la scientifique.

En février dernier, une étude climatique a révélé que de nombreux phénomènes inhabituels sont les conséquences d’une même perturbation des courants atmosphériques dans l’hémisphère nord. Selon les climatologues, les hivers rigoureux risquent donc de se multiplier, une prédiction partagée par le président du groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec), Rajendra Kumar Pachauri cité par RTBF.be.

"Ce qui est tout à fait perceptible c’est qu'au cours des 50 dernières années, la tendance est à la hausse. Cela ne signifie pas qu’il n’y aura pas de haut et de bas, il y en aura, mais ce dont il faut se soucier, c’est de la tendance, et elle est maintenant influencée dans une large mesure par l’activité humaine", indique-t-il."     

Ce que je peux écrire de ces phénomènes :

- La cellule de Hadley dans la zone de convergence équatoriale intertropicale est plus impactée par le réchauffement. Le UV modifient la circulation Brewer Dobson (BD) par la convection verticale et le transport horizontal de l'air chaud vers les pôles au rythme de la Quasi Biennal Oscillation (QBO) tous les 28 mois en moyenne. Il est à noter que la circulation BD ne rentre pas dans le vortex polaire de l'Hémisphère Sud (HS) n'y apportant pas l'ozone depuis les latitudes tropicales.

- Un réchauffement soudain de la stratosphère "sudden stratwarming" favorise de blocage en morcelant notamment le vortex polaire par le déplacement vertical des ondes de rossby (étudié notamment à ~-π/4 entre 16 et 32 km par l'université de Jussieu). La variabilité de l'écoulement moyen et des ondes est plus importante en hiver dans l'hémisphère nord. En été seules les ondes longues se propagent verticalement. Les ondes courtes favorisent un plus grand passage d'ondes à la fin du "sudden stratwarming"

- La position du courant jet (jet stream) s'en trouve modifiée au niveau de la tropopause. Il descend plus bas lorsque le transport horizontal de l'air et la convection verticale sont plus bas.

- Les centres anticycloniques subissent des blocages aux latitudes hautes comme l'indique la carte météo 

- Les anomalies de pressions atmosphériques apparaissent

- L'Osicllation Atlantique (OA) et Atlantique Nord (AN) pourraient avoir un lien avec les modifications de la circulation Brewer Dobson

- Le fait générateur de ces mouvements et changements sont les rayons UV du Soleil. Il semble évident que les modifications dans l'activité du Soleil sont le moteur des déplacements des masses d'air suivant le schéma décrit aux six précédents points. Qu'en pensez-vous ?

 

 

 

Repost 0
Published by Particules - dans météo
commenter cet article
28 mars 2013 4 28 /03 /mars /2013 18:18

Le symbole chimique de l'eau a donné le titre à une série australienne

au sujet de l'eau pour les adolescents avant de "disserter" sur H2O molécules également émises par le soleil une série australienne qui lui a emprunté son symbole chimique

_____
Point triple de l'eau
A pression ambiante l'eau devient gazeuse au-dessus de 100°C, solide en-dessous de 0°C, plus ou moins liquide entre 0°C et 100°C. Son état dépend des conditions de Pression et Température. Il existe une situation unique nommée "point triple de l'eau" où les 3 états solide, liquide et gazeux coexistent. Elle se produit à une température de 0.01°C (273.16K) et une pression de 611.2 Pa source link

video la manipulation au lycée Montaigne sur le point triple de l'eau

 

 

Jeanne Rousseau nous parle de ses recherches que certains jugent sectaires, pourtant elle a posé les bonnes questions toujours sans réponse

Loïc Sallet de néoterre poursuit les travaux de Jeanne Rousseau http://aquanime.org/product/dynamiseur-vitaliseur-vortex-devajal-or

Repost 0
28 mars 2013 4 28 /03 /mars /2013 17:42

L'astrophotographe suédois Gören Strand a observé le ciel d'Ostersund en Suède pendant 4 heures le 17 mars dernier. Il nous offre une vidéo de 3 mn à couper le souffle avec les 2464 images de l'aurore boréale produite par les émissions du soleil. L'éruption du mars 15 mars à M1.6 a éjecté une masse coronale qui généré une perturbation du champ magnétique terrestre 2 jours plus tard. Cela se traduit par des aurores polaires plus ou moins spectaculaires selon différents paramètres variables. Cette capture et le montage vidéo sont réellement surprenants, un véritable spectacle naturel qui a longtemps posé question. L'introduction du film a été conçue avec 10 photos du soleil. On voit la Terre près de AR1692 et du long filament tout proche reproduite à l'échelle, minuscule.

link

la video 

le site de l'astrophotographe link

Repost 0
Published by Particules - dans Activité aurorale
commenter cet article
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 16:34

Autrement connu sous le nom d'El Nino l'ENSO s'accompagne d'ondes à la surface de l'océan étudiées par le CNRS au moyen de données provenant du programme TOGA-TAO (Tropical Atmosphere Ocean) réseau de bouées couvrant l'ensemble du Pacifique Equatorial où se produit l'événément (elles enregistrent en temps réel le niveau de la mer et la tension des vents en surface) et des mesures altimétriques des satelittes GEOSAT et TOPEX/POSEIDON dans le Pacifique Tropical au cours des événements El Nino de 1986-1987, 1992-1993 et Nina de 1988-1989 expliqués ici link

Un événement El Nino est influencé par les ondes de Kelvin et Rossby qui agitent tout fluide et que l'on retrouve dans le processus des perturbations atmosphériques

En temps normal :

- Les ondes de Kelvin se propagent d'ouest en est à une vitesse proche de 3,0 m/s (ce cours link indique que celles qui font le plus varier la composante T de l'atmosphère sont celles qui ont une période de 10 à 20 jours)

- Les ondes de Rossby se propagent d'est en ouest à une vitesse proche de 1.0 m/s

Ce cours nous suggère l'influence probale de ces ondes dans l'oscillation dite QBO link

En cas d'anomalie de vents soufflant  de l'ouest vers l'est (dans cette région les vents soufflent normalement de l'est vers l'ouest) les ondes générées sont :

- une onde de Kelvin de "downwelling" (élévation du niveau de la mer et approfondissement de la thermocline) se propageant vers l'est à partir de l'endroit où se produit le coup de vent

- une onde de Rossby "upwelling" (abaissement du niveau de la mer et élévation de la thermocline) se propageant vers l'ouest à partir de l'endroit où se produit le coup de vent

En cas de vents soufflant de l'est vers l'ouest les ondes sont respectivement "upwelling" et "downwelling"

Les coups de vents dans la zone équatoriale exercent une pression sur la surface de la mer. Le niveau de la mer et la profondeur de la thermocline en sont modifiés par le mouvement des ondes de Kelvin et Rossby. La structure thermique de l'océan Pacifique Equatorial indique une couche d'eau chaude superficielle bien mélangée d'épaisseur comprise entre 150 et 200 mètres dans le Pacifique ouest s'amenuisant à moins de 50 m dans le bassin est au large des côtes de l'Amérique centrale. La thermocline est la zone qui limite cette couche en profondeur où la température décroît fortement.

La fin de l'événement El Nino "oscillateur retardé" est un mécanisme faisant intervenir les ondes de Rossby sur le bord ouest du bassin Pacifique (côté asiatique).

Au cours d'un événement chaud El Nino, des anomalies de vents d'ouest (coup de vent d'ouest) sont observées depuis le Pacifique ouest jusque dans le Pacifique central. Elles engendrent :

- des ondes de Kelvin de "downwelling"lesquelles se propageant vers l'est amplifient le réchauffement des couches de surface océaniques. 

- des ondes de Rossby d'"upwelling" qui, en arrivant sur la côte ouest du bassin, se transforment lors de leur réflexion, en ondes de Kelvin, toujours d'"upwelling". Elles se propagent alors vers le Pacifique central où elles agissent contre le développement de l'instabilité chaude en provoquant une remontée de thermocline et des eaux froides, plus profondes, vers la couche superficielle. 

Ce mécanisme de propagation/réflexion de ces ondes à travers l'ensemble du bassin Pacifique est suggéré comme responsable de la fin des événements chauds El Nino dans la théorie de l'"oscillateur retardé".


Repost 0
Published by Particules
commenter cet article
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 15:17
Repost 0
Published by Particules - dans Climat
commenter cet article
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 15:17

Comme l'indique le shéma de ce blog http://img401.imageshack.us/img401/8202/situationnormale2ki2.png

L'affaiblissement de l'anticyclone centré sur le Pacifique Sud qui favorise la circulation rapide des alizés (se déplaçant des Hautes Pressions (HP) vers les Basses Pressions (BP) d'Est en ouest à l'Hémisphère Sud (HS) et d'Ouest en Est à l'Hémisphère Nord (HN)) serait responsable du phénomène.

Quant à la question de savoir ce qui produit ce phénomène plusieurs études me permettent d'avancer l'impact de l'activité solaire sur ces rapides mais quasi périodiques oscillations débutant en hiver d'où son nom de l'enfant Jésus. En réponse à l'enigme posée ici link

C'est aussi ce qui se produit quand dans l'Hémisphère Nord les oscillations type Oscillation Atlantique Nord (NAO) favorisent les descentes d'air polaire sous nos latitudes. 

La courbe de l'oscillation NAO suit les variations de températures. Quand elle est supérieure à zéro les températures sont plus élevées que quand elle est négative. Elles sont proportionnelles à sa variation. Pour vérifier suivre ce lien link

Depuis 2009 les phases négatives de l'oscillations sont récurrentes sur des périodes de 6 à 8 mois entre 2009-20011 de manière plus soutenue depuis 2012 comme l'a enregistré l'administrateur du forum Terre du Futur 

http://www.laterredufutur.com/photos/ao-2012-mars2013.jpg

Quant à savoir si El Nino a une influence sur la météo de nos latitudes ce tableau dressé par le chercheur indépendant Williams Fondevilla établit une moindre corrélation comparée à celle de la NAO link

Repost 0
Published by Particules - dans Climat
commenter cet article

Présentation

  • : climat-soleil évolution
  • climat-soleil évolution
  • : Le climat, enjeu mondial majeur, de lui dépendent les conditions de notre environnement. Les gaz à effet de serre sont le produit de l'activité humaine et de la nature. Plusieurs éléments convergent pour pousser les études sur ces interactions qu'un physicien retraité jugeait essentielles (il avait le diagnostic mais pas la méthode). C'était aussi le cas d'un chercheur bordelais du 20° siècle. Vous découvrirez leur nom au travers les liens et articles du blog.
  • Contact

L'eau

Recherche

Texte Libre

 

http://www.ehabich.info/images/synchro/whole_earth.jpg