Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 avril 2016 3 27 /04 /avril /2016 14:51

MEDEF et pôle emploi, n'appelez-plus intermittents du spectacle les Artistes de la Régénération Nationale !

Période de crises ou période de changement ? La nuit debout exprime sur la scène publique les conflits non résolus avec le MEDEF.

Menaces et invectives au lieu d'apaiser les discussions comme le souhaite la ministre du travail Myriam El Khomri attisent les tensions pour au final comme le craint le CIP IdF https://twitter.com/CIPIDF laisser le MEDEF régler seul le problème ainsi que l'autorise le règlement.

Il est vrai que le déficit de plusieurs milliards réclame des mesures structurelles. La plainte des commerçants pour perte de plusieurs millions de recettes suite au boycott du festival d'Avignon en 2003 le prouve. Les spectacles sont plus qu'un divertissement, ils s'imbriquent dans l'articulation économique et sociale. La démonstration n'est plus à faire. Ce qui l'est est l'armature de la nouvelle organisation du secteur.

Pourquoi les papes de la communication n'ont-ils pas encore trouvé de solutions ? Au lieu de couper les ressources aux artistes pourquoi pas un audit ? Cela a-t-il été fait ? Pourquoi n'y-a-t-il pas d'accord depuis toutes ces années alors que fleurissent ça et là les pépinières pour faire émerger les nouveaux paradigmes du secteur artistique quand ce n'est pas l'Université qui leur ouvre de nouvelles formations au sein de pôles économiques et sociaux d'excellence

Le MEDEF est-il archaïque ? Pourquoi ne voit-il pas l'évolution du secteur artistique ? La démonstration de sa symbiose avec tous les secteurs économiques et sociaux est acquise. Nul besoin d'audit au coût exorbitant pour admettre l'évidence.

Ce constat établi, la professionnalisation du secteur devient irréversible. Les mentalités ont changé, pas l'intitulé du secteur. Ne plus le nommer "intermittents du spectacle" ce secteur est le "liant" entre plusieurs catégories sociaux professionnelles, à commencer par les procéduriers commerçants d'Avignon.

Tenant compte des liens très forts entre les artistes et des pans entiers de la société suggèrons de nommer désormais le secteur non plus "intermittents" mais Artistes. Le spectacle fait intervenir plusieurs corps de métier, dont des artistes, ceux qui créent et vivent de leur art. Ils se renouvellent constamment, font souvent appel aux nouvelles technologies, contribuent parfois à l'innovation dont l'impact couvre plusieurs générations. On peut dire qu'ils régénèrent la société dans son ensemble. Comme ils contribuent à la cohésion du territoire, les expériences en ce sens sont plus que convaincantes, l'acceptation d'intercommunalités rurales dépend souvent de projets artistiques valorisants, le qualificatif de national s'impose.

Je baptise donc ARN pour "Artistes de la Régénération Nationale". L'image est évidente, au niveau biologique l'ARN est dans la cellule ce qui permet la communication de la protéine, la fonction, avec l'ADN, le gène. C'est bien le rôle que joue les artistes. Ils permettent aux oeuvres de vivre et se transmettre de génération en génération, ils s'adaptent aux besoins des contemporains, ils participent à la synergie de plusieurs pans de l'économie, l'électricité, l'architecture, le chant, le corps, la science etc. Pas besoin de faire l'inventaire de tous les secteurs mais citons à titre d'exemple les intervenants du théâtre dans les comité d'entreprises pour les spectacles annuels, les stages internes comme à l'hôpital pour le personnel médical, les soutiens aux colloques professionnels, dans un autre domaine la menuiserie, ébénisterie; maçonnerie, lumière, manutention, machinisme, informatique etc.

Comme il touche tous les secteurs selon les qualifications, chaque salarié - statut revendiqué par les syndicats du spectacles - doit pourvoir s'affilier soit au bâtiment pour les électriciens, maçons etc. soit à la santé pour les danseurs et ceux qui travaillent avec leur corps, ils sont souvent de bons conseils pour les médecins, la recherche etc. et ainsi de suite pour chaque corps de métier qui interviennent dans les spectacles. Le social avec passerelle dans la fonction publique pour les animateurs culturels etc. En effet les intermittents exercent avant tout des métiers, ils ont des compétences et qualifications utiles à différents secteurs. Si l'économique et le social tire bénéfice des professionnels du spectacle ils doivent en recevoir des compensations en terme de reconnaissance économique et sociale.

Pour l'apaisement d'une société qui se régénère perpétuellement, s'adapte pour ne pas disparaître.

Patricia Régnier

Repost 0
27 avril 2016 3 27 /04 /avril /2016 13:51
Non monsieur Berton, Salah Abdeslam n'est pas un survivant mais un revenant

Aujourd'hui Emmanuel Domenach vice-président de l'association "13 novrembre fraternité et vérité" au journal de RTL(à 15:04 jusqu'à 20:26 http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/rtl-midi-du-27-avril-2016-7783009172 ) s'alarme du retour inopiné de Salah Abdeslam qualifié de survivant par son avocat français Franck Berton.

Entièrement d'accord pour condamner cette incorrection qui vise à victimiser un des protagonistes des attentats. Salah Abdeslam n'est pas "survivant" mais "revenant" des attentats du 13 novembre 2015 à Paris et Forest.

Revenant après plusieurs mois de cavale où il a pu se cacher. Preuve qu'il n'est pas l'idiot du village que son avocat belge veut plaider.

Revenant parce que comme tous les musulmans crédules ses repères se situent dans une vie fantasmée qui appartient à l'irréel et l'au-delà.

Revenant parce que lui et ses frères de l'au-delà vivent comme des morts en communication mystiqye. Le film les revenants a pu s'inspirer de leur mode de mort, on ne peut parler de mode de vie quand l'idéal se situe dans le paradis au-delà. Leur mort est mise en scène pour le martyr et la gloire d'Allah ici bas. Pour que leur nom reste gravé dans l'histoire de leur misère intellectuelle sociale et affective.

S'il est idiot du village comme veut le plaider son avocat belge, alors de nombreux musulmans le sont aussi, des revenants qui croient plus en l'au-delà qu'en la vie terrestre et en l'empathie humaine si chère à la démonstration philosophique du vivre ensemble d'Emmanuel Lévinas qualifié d’abscons par les tyrans de l'Islam conquérant liquidateur des autres religions.

Par contre vous Emmanuel Domenach et les membres de l'association "13 novembre fraternité et vérité" n'êtes pas des revenants mais des rescapés comme le conclue fort justement monsieur Vincent Parizot.

Autre question pourquoi comme il est interrogé dans l'interview la Belgique a renvoyé le prévenu en France aujourd'hui sans prévenir qui que ce soit alors que demain est prévu son audience en Belgique ? Comment pourra-t-il répondre aux questions de son procès belge s'il doit passer en audience ici en France ? Qui veut nous faire passer pour des idiots de village ? L'avocat et la justice Belge ? ou le roi et ses amis rois saoudiens à qui il a offert quasi gratuitement une mosquée* ?

Patricia Régnier

http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/salah-abdeslam-a-ete-transfere-en-france-7783005724

* cela est d'autant plus choquant que je connais la situation d'un chef d'entreprise belge francophone qui a été pénalisé par le fisc pour n'avoir pas intenté un procès à un client tunisien qui ne lui avait pas réglé sa facture et a été obligé d'apprendre le néerlandais.

EDIT le 05.07.2017 à 21H52

Le journaliste reporter David Thomson a reçu la prix Albert Londres pour son enquête sur les "revenants", nom qui sert désormais de référence aux institutionnels depuis mon article car auparavant tout le monde les appelait 'survivants' Décidemment ce blog n'est pas inutile y passer du temps n'est pas vain.

 

 

 

Repost 0
14 février 2016 7 14 /02 /février /2016 02:17
Non monsieur Willaime la théorie de l'évolution ne peut être remise en cause

http://www.la-croix.com/Religion/France/L-enquete-aupres-des-jeunes-croyants-construit-la-religion-comme-un-probleme-2016-02-05-1200737939 Par l'intermédiaire de "la Croix" Jean Paul Willaime s'insurge contre l'enquête du nouvel obs qui selon lui oriente chiffres et données contre la religion.

On peut lui renvoyer l'ascenseur et lui reprocher d'orienter ses démarches contre la Science.

Explications :

Je repère une magistrale erreur de sa part lorsqu'il dit qu'une vérité scientifique doit être présentée non comme un dogme opposé à la religion mais comme pouvant être remise en cause.

Certes, nul ne doit être péremptoire, y compris les religions, sauf que concernant la théorie de l'évolution il n'est pas concevable d'enseigner qu'elle serait susceptible d'être remise en cause au même titre que les autres lois scientifiques que monsieur Willaime préconise de qualifier de "provisoire" (ce qui sous-entend que les religions seraient elles aussi des transitions avant une nouvelle version des anciennes, dont le protestantisme serait la dernière version la plus aboutie ce qui l'autorise à participer à l'élaboration de la vie sociale selon ce que nous rappelle les amis protestants de Mr Willaime). .

Il est vrai que certaines lois scientifiques peuvent évoluer selon les avancées technologiques et intellectuelles. C'était surtout vrai au début de l'ère industrielle, ce l'est moins depuis que l'ère de "la communication" a modifié les échanges des savoirs (déplorons à ce propos l'absence de l'EPHE des plates-formes des MOOC, quel dommage !). La mécanique quantique valide désormais les acquis des anciens. Il est maintenant possible de dresser un cataloque des faits scientifiques certains, immuables. C'est le cas de la théorie de l'évolution qui à mon avis peut être rangée dans le haut du tableau.

La théorie de l'évolution est chaque jour davantage confirmée, il en est de même pour d'autres théories scientifiques dont celle de la relativité d'Einstein.

Par contre monsieur Willaime a raison de dire que la religion ou le dogme évolue selon les nouvelles connaissances scientifiques. Ce que les religions ont souvent du mal à assimiler, notamment l'Islam qui ramène tout au Coran (qui serait aujourd'hui dépassé par le réformisme protestant si l'on suit la logique de la dernière religion apparue surpasse les précédentes).

Par contre le professeur Willaime manque de rigueur scientifique (ce qui le décrédibilise) lorsqu'il évoque la notion littéraire de "contexte", pourquoi ne pas employer le terme techniique "d'adaptation" celui-là même qui explique la théorie de l'évolution.

On sent bien la non maîtrise des outils et termes que la pédagogie se doit d'utiliser pour transmettre les savoirs à nos enfants.

Monsieur Willaime ou le journal la Croix ont-ils préféré le terme littéraire où la rigueur intellectuelle préfère le terme scientifique. Quel malaise à asseoir la religion sur la science.!

Pourquoi cette frilosité ? Un blocage intellectuel ?

Messieurs de l'EPHE nous allons confronté les cas pratiques à vos hautes études des religions. L'ère de la communication ne joue pas qu'en votre faveur. Elle soutient les lois scientifiques avérées et validées, comme celle de la théorie de l'évolution qui ne peut qu'être confirmée. Le processus de rétrogradation est impossible dans ce domaine.

Adaptons la résistance aux fatwas et dogmes religieux, tel est notre destin commun.

Patricia Régnier

"pour la Pratique Adaptée aux Hautes Etudes (PAHE)"

Bonne saint Valentin amours déchus

Repost 0
23 janvier 2016 6 23 /01 /janvier /2016 21:29
Les fautifs d'hier continuent à donner des leçons de violence

Dans cette affaire qui oppose défenseurs de la laïcité républicaine à ceux prônant la laïcité dévoyée le combat continue.

Aujourd'hui une pétition signée par ceux qui ont facilité la propagation de l'islamisme intellectuel parmi les jeunes dévoilent leur ambiguïté https://www.change.org/p/au-pr%C3%A9sident-de-la-r%C3%A9publique-et-au-premier-ministre-soutenons-jean-louis-bianco-et-nicolas-cadene/c

Nous y retrouvons la Fédération Nationale de la Libre Pensée qui dans son article 2 dit refuser toute récupération religieuse http://www.fnlp.fr/news/10/17/STATUTS-DE-LA-FEDERATION-NATIONALE-DE-LA-LIBRE-PENSEE.html

Les cautions intellectuelles sont celles qui disent encore aujourd'hui avec Tariq Ramadan "c'est à nous de discuter, de dire ce qu'il faut faire" alors qu'ils ont par leur laxisme et tromperie laissé se propager dans l'esprit des jeunes issus de parents émigrés la haine de l'occident et du colonialisme 

Dans son interview pour la sortie de son livre Tariq Ramadan dit qu'il faut le laisser éduquer et faire les programmes http://lci.tf1.fr/france/societe/t-ramadan-les-islamistes-ne-savent-pas-ce-qu-est-le-jihad-8708949.html 

 

Ici le même Tariq Ramadan soutient le Hamas en tant que mouvement révolutionnaire et militaire opposé à israël


Tariq Ramadan défend le Hamas sur LCI par LePoint

Tariq Ramadan répète ce que les intellectuels signataires de la pétition de la Ligue de l'Enseignenent disent. Notamment Raphael Liogier vexé d'être évincé du groupe de travail sur le risque djihadiste. Il y a de quoi, depuis le temps que tout ce beau monde planche sur la question ils n'ont réussi qu'à faire monter le sentiment anti-colonialiste et anti-Occident. Avec le résultat dévastateur dans l'esprit des jeunes, on le sait portés à l'action et l'exploit pour se surpasser après l'adolescence, âge de tous les possibles et sutout pour suivre un idéal le plus souvent irréaliste et révolutionnaire qui fait fi de tout ce qui pourrait leur faire obstacle. Pour aboutir à l'idéalisme des combattants de daesh en lutte pour gagner le combat de la fin du monde prophétisée sur la Terre du shâm.(mon analys pour les assises du CSFRS http://climasol.over-blog.com/2016/01/a-y-regarder-de-plus-pres-claude-askolovitch-n-avait-pas-entierement-tort-de-dire-que-le-premier-ministre-souhaitait-reprendre-la-ma

Continuons l'inventaire : ce site, lien choisi sur le blog de Tariq Ramadan http://www.cilecenter.org/fr/articles-essays/quelle-ethique-et-quels-enjeux-pour-notre-visibilite/ centre de recherche sur la législation islamique et éthique où chaque texte commence par l'invocation à Dieu : "Au Nom du Dieu unique, du Très-Clément et du Très-Miséricordieux"

Le texte de Yamin Makri développe la question de la visibilité, notons ce passage en particulier. (voir encadré ci-bas)

On le voit les musulmans provoquent, en ont "ras-le-bol", sont "mals dans la société"

Ces textes nous rappellent les propos de Tariq Ramadan, son flot de paroles contribue à ce "mal être" et appelle à "la révolution islamiste". Il répète que depuis 25 ans son combat n'a pas changé. Il va jusqu'à certifier que pourtant depuis 25 ans rien est arrivé. C'est oublier les attentats de 2015 commis par la main de jeunes coachés aux discours radicaux de Tariq Ramadan, je n'ose dire la main des jeunes inspirés des tamkines http://liberation-opprimes.net/algerie-labsence-des-cinq-maitres-2/

 https://www.facebook.com/official.tariqramadan/videos/1239338552747105/ 

intéressé et ne pouvant accéder à la vidéo faites une demande pour la recevoir par fichier individuel

Le message est clair, rendre l'islam visible sur le plan politique, Tariq Ramadan pousse les jeunes à investir les lieux de pouvoir pour arriver à ce but : méthode des Frères Musulmans, fonder syndicats, partis politiques, etc tout mouvement démocratique disent-ils (jusqu'aux élections bien évidemment, comme en Egypte ou en Iran sur un autre registre de l'islam) "s'intégrer pour se faire entendre", "pas pour se faire désintégrer" dit le prédicateur très influent sur le shéma de pensée des nouvelles générations. "ne pas voter c'est voter" était aussi la devise de Marwan Muhammad dont nous reparlerons, "notre force c'est d'etre déterminé à dire une chose et faire notre chemin dans l'Histoire" . "Ne pas être l'arabe gentil" me fait penser au précepte de Jean Pierre Mignard citant Elisabeth de Miribel "Liberté souffre violence" http://www.jpmignard.fr/ 

avocat défenseur de Samuel Grzybowski fondateur de l'association COEXISTER dont il est question ici http://climasol.over-blog.com/2016/01/defense-de-la-laicite.html

Nous sommes en guerre faisons nôtre ce slogan de guerre puisque les capitaines de la loi religieuse et de l'éthique le décident "liberté souffre violence"

 

Mais il faut aussi dénoncer ces attitudes méprisantes et hautaines que prennent dans la communauté certains de nos « intellectuels » vis à vis de ces musulmans qui, à leur goût, portent des barbes un peu trop longues ou de ces musulmanes qui se couvrent de manière un peu trop voyante. Cette visibilité dite « provocante » exprime un ras-le-bol et un mal-être et la réponse n’est certainement ni dans le rejet ni dans le mépris face à cette manière d’apparaître mais dans la prise en compte de ce mal-être.

Yamin Makri

Patricia Régnier

Repost 0
21 janvier 2016 4 21 /01 /janvier /2016 06:31

A y regarder de plus près Claude Askolovitch n'avait pas entièrement tort de dire que le premier ministre souhaitait reprendre la main sur l'observatoire de la laïcité placé sous son autorité.

L'émission de Galzi "le grand décryptage" sur itélé mercredi soir invite les bons invités pour comprendre le fond du problème qui n'est pas si simple que veulent nous le laisser entendre celui que la grande Malika Sorel Sutter appelle "idiot utile" qui ne se rend pas compte. http://www.itele.fr/chroniques/grand-decryptage-olivier-galzi/laicite-republicaine-contre-laicite-ouverte-150817 

Le Grand Décryptage du 20/01/2016 par ITELE

Madame Malika Sorel Sutter explique les circonstances de son départ du haut conseil à l'intégration http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2016/01/19/31003-20160119ARTFIG00299-malika-sorel-il-faut-refonder-l-observatoire-de-la-laicite.php 

Après les élections régionales Frantz Olivier Gisbert invite Malika Sorel Sutter parler de son livre pour sa dernière émission Les Grandes Questions, belle façon de conclure que de laisser le dernier mot à cette femme de caractère diplômée de l'Ecole Polytechnique d'Alger qui a grandi en France et connaît le problème de l'intégration qu'elle a affronté.

j'aime quand elle répond 'un adage dit ; "à mauvais ouvrier point de bon outil" ce qui sous entend qu'une réforme des insttitutions pourrait déboucher sur le chaos, de nombreuses forces y auraient intérêt". Et de poursuivre en citant Albert Einstein " On ne résout pas un problème avec le système de pensée qui l'a engendré. Ce qu'il faut c'est changer la pensée et regarder la réalité en face".

Cela me rappelle la théorie de "l'hyper réalité" que je suggérais de développer dans ma contribution au MOOC "Questions stratégiques" du CNAM ci après rappelé 

Qui est l'ennemi : Le loup dans la bergerie

QUI EST L’ENNEMI ?


LE LOUP DANS LA BERGERIE

Comme le suggère l’affiche des assises Nationales de la Recherche Stratégique 2015 l’ennemi (1) partout et nulle part, ne connaîtrait pas de frontières, anonyme, en partie caché, mystérieux, difficile à cerner, identifier

 
Ma stratégie s’appuie sur une analyse empathique (2) de ce que je nomme «l’hyper réalité» (3). 
Mon texte est sous-titré «le loup dans la bergerie» en référence à l’animal protégé autorisé à dépecer les brebis et semer l’inquiétude pour favoriser son autonomie à l’état sauvage. Interdire de le nourrir empêche sa domestication qui le rendrait inoffensif. L’objectif n’est plus d’apprivoiser le renard, l’origine des civilisations, mais s’habituer à vivre à l’état sauvage. Entendez-vous pas les hurlements critiques des méfaits civilisationnels, du matérialisme déshumanisant, de la surconsommation envahissante... ?

L’ennemi bénéficie-t-il d’un statut protégé ?

L’ennemi (1) ne dit pas son nom. Il se cache derrière le masque "statut protégé". Je l’assimile à la conscience collective qui ne veut pas voir que la question de la morale religieuse anime son instinct de « toute puissance ». Il s'arroge messager de Dieu, se fait son porte-parole auto-proclamé. La conscience collective l’agréé, le protège. Dès qu’il élève le ton des armées de croyants se lèvent pour suivre son inspiration divine. Nous l’avons vu les réseaux sociaux et internet servent de chambre d’écho aux vidéos et mises en scènes hollywoodiennes.

Comment pense l’ennemi ?

L’ennemi (1) veut bien agir, par pureté (2), par respect pour les Livres. Il lit la prophétie de la « guerre finale » (4). C’est le but des jeunes partis au Shâm le paradis d’Adam et Eve reconquis par Daesh (4). L’ennemi pense que la fin des Temps arrive, il se base sur ce qu’il nomme dérives sociétales, pertes de repères, chaos économique et social… L'alarmisme du réchauffement climatique et l’extinction des espèces le confortent dans sa croyance de fin du monde.
 
Qui est l’ennemi ?

L’ennemi (1) est parmi ceux qui attendent la guerre finale (4) et ceux qui refusent d’intégrer dans leurs analyses stratégiques cette « hyper réalité » de la prégnance prophétisée dans les Livres (3). Spectre s’étendant de Georges W. Bush et sa dynastie qui a fait chuter Saddam Hussein en invoquant la guerre du « mal contre le bien » à Ibrahim Awad Ibrahim Ali al-Badri auto-proclamé calife de daesh sur la terre du shâm, et aux sectes et groupes musulmans comme Al Qaeda ou Boko Haram, (liste trop longue à résumer) en passant par Vladimir Poutine (5) et ceux qui suivent sa stratégie contre le bloc américano-saoudien-wahhabite-sunnite etc.

Comment empêcher l’ennemi ?

1 – Constat, état des lieux

Comme appris dans ce mooc (6) l’affrontement direct n’est pas la solution, même si comme en Afghanistan, Irak, Syrie, Mali, etc. il s’avère inévitable. Nous avons vu que les accords ne sont pas toujours respectés. L’ONU a souvent été ridiculisée d’abord par G.W. Bush puis Bachar Al Assad, mais toujours sur la terre du Paradis biblique de daesh où débute officiellement l’origine de nos civilisations du croissant fertile, (même si elles trouvent leur source ailleurs). Quant aux  conflits africains l’ONU a toujours fort à faire, les raisons profondes seraient aussi à rechercher dans les racines ancestrales appartenant au domaine du divin, à mon humble avis.

2 – Proposition

Le chantier est vaste, la tâche surhumaine (sans jeu de mots pour les Livres). Sans vouloir tout révolutionner, il me semble que, forts de ce constat :

A - La première des démarches serait de remettre en cause la gouvernance basée sur les Livres au motif que les esprits simples attendent la guerre finale (4) qui y est prophétisée. Je sais cela ne plaira ni aux USA où le Président jure sur la Bible à son investiture, ni aux Etats Musulmans, à l’OIC, au Vatican etc. Mais, dans le cadre du concours, me plaçant en responsable décisionnel, je souhaite développer le concept « d’hyper réalité » (3) qui remplacera celui des prophéties (6) des Livres. N’ont-ils pas eux aussi été écrits par des chefs qui pensaient un modèle prospectif pour sans doute "contrer" (7) l'ennemi d'alors comme nous aujourd'hui ? Au XXI° siècle il est temps de repenser les Livres qui forgent les sociétés
 
B – Pour l’organisation étatique (5) j’ai suggéré en complément la création d’une cellule transversale de "l'hyper réalité" (3) culturelle de "la guerre finale" (4) des religions intégrant les Ministères (4) :

- des Armées, 
- de l'Intérieur, 
- de l'Extérieur,
- de la Culture, 
- de l'Education, 
- de la Justice 
- de l'Economie
- du sport

Evidemment l'ennemi (1) participera à ce concept d'"hyper réalité" (3) qui le concerne avec la planète. Nouveau concept à faire voter à l'UE et ONU, l'inscrire aux constitutions de tous les Etats. Les règles communes comme dans le sport sont garantes de l'équilibre du jeu entre adversaires (notion essentielle que Pascal Boniface, directeur de IRIS, oublie). L'inévitable coopétition (8) notion apprise dans ce mooc. 


Patricia Régnier

Espérant que le printemps de "l'hyper réalité" se concrétise vite.
 
(1) Au sens étymologique ennemi signifie "ne pas être ami" un ennemi est celui qui n'est pas en amitié, hostile, adversaire d'une autre personne, Etat ou groupe. Nous sommes tous l'ennemi de quelqu'un. Le problème surgit quand ce manque d'amitié devient source de conflit comme le prophétise par exemple la guerre finale des Livres. Le but est donc de faire que l'amitié empêche les conflits. En parler, les gérer est donc selon moi une façon d'aménager la "coopétition" des Livres. En ce sens j'estime aller plus loin que la solution policière et judiciaire préconisée par Alain Bauer dans son dernier ouvrage "qui est l'ennemi". Ma théorie de "l'hyper réalité" a prétention à englober plusieurs domaines allant de l'économique et social au culturel. 

(2) Voir notamment les cours de Philippe Silberzahn et Stéphanie Dameron 
Sur l’aspect religieux et sociétal avec la notion de loup solitaire voir Gilles Kepel 
la notion de pureté et conversion doit interpeller la société par Gilles Kepel daesh proclamé pendant le ramadam le calife recrute sur twitter pour imiter les vidéos mises en ligne.. 
enjeux géopolitiques et religieux enquête journalistique sur qui est Daesh
Après le 7 janvier Pierre Conesa aborde la question religieuse pour nos sociétés 

(3) Le but de la théorie de l'"hyper réalité" est d'éviter la guerre sans fin décrite par le concept de Clausewitz (voir (5). C'est bien ce à quoi nous assistons. Les bourreaux s'en prennent à ceux qui ne les reconnaissent pas. D'après moi "le 21° siècle se construira sur la théorie de "l'hyper réalité" ou ne sera pas" pour paraphraser une citation que n'aurait pas dite Malraux même s'il a souvent disserter sur la nécessité d'intéger les dieux dans les affaires du prochain siècle. La théorie de l'hyper réalité le confirme et démêle l'imbroglio que Malraux reconnaissait être périlleux à dénouer

(4) j’ai discuté de cet aspect et proposé des décisions ici et là 
la solution finale préconisée par le mufti de Jérusalem inspiratrice du génocide de la dernière guerre mondiale

(5) l’ennemi Russe déjà sanctionné pour avoir envahi l’Ukraine manœuvre toujours pour conquérir encore davantage la preuve en Syrie/Irak 
J'ai développé comment et pourquoi ici la guerre froide est encore tiède comme le précise lecommentaire de 1230GO de cette vidéo du hangout 3 
La guerre des Balkans fin XX° siècle avait en filigrane l'idée de Grande Russie orchestrée par le Patriarche, précurseur de la 3° guerre mondiale selon moi, annonciatrice du défi pour le XXI° siècle sans nul doute, les preuves s'amoncellent sous nos yeux stupéfaits 

(6) Suivant le cours Olivier Jazekla nouvelle stratégie définie par Claude Von Clausewitz subordonne le militaire au politique car "la guerre n’est rien d’autre que la continuation de la politique par d’autres moyens » 

Sur un autre aspect du problème et si les esprits tiennent à ne pas abandonner les prophéties pour leur apaisement j’ai aussi réfléchi sur une réserve argumentaire conséquente

(7) Les Livres sont truffés d'histoires de guerres tribales encore la référence pour certains au XXI° siècle, est-ce raisonnable ? Il est temps d'inventer d'autres histoires. Ces pages appartiennent au passé de plusieurs siècles avant le nôtre. Elles entretiennent les guerres ancestrales comme au Shâm. Modernisons les relations, identifions l'ennemi comme l'enseigne Claude Von Clausewitz, inconnu quand les Livres s'écrivaient. Changeons la stratégie des Livres pour la coopétition. Pensons à construire l'avenir plutôt que de cultiver la nostalgie du passé des Livres saints produits eux aussi par l'esprit et la main d'humains

(8) Cours de Frédéric Le Roy 
https://www.france-universite-numerique-mooc.fr/courses/CNAM/01018/session01/info
 

comme vous pouvez le juger nos pensées se rencontrent.

Patricia Régnier

le blog de Malika Sorel Sutter http://www.malikasorel.fr/

NB : Je tiens à préciser que je vois en cette personnalité une personne avisée, diplomée, pleine de bon sens qui recrutait des cadres pour le secteur de haute technologie. Je ne vois pas en elle une référence politique, ne la partageant pas.

Repost 0
20 janvier 2016 3 20 /01 /janvier /2016 00:04
Comment Claude Askolovitch sème la zizanie sur de fausses informations

Après l'invitation du premier ministre Manuel Valls sur le plateau de "On n'est pas couché" http://www.france2.fr/emissions/on-n-est-pas-couche samedi 16 janvier sur France2, la polémique ne fait qu'enfler. Elle se situe désormais indirectement au niveau international et national.

Le premier Ministre a émis des critiques vis-à-vis de Jean-Louis Bianco président de l'observatoire de la laïcité. Le chroniqueur polémiste Claude Askolovitch colporte l'idée selon laquelle Manuel Valls s'oppose au communiqué de Jean Louis Bianco signé par plusieurs personnalités en novembre 2015 après les attentats http://noussommesunis.com/

Cela est faux, Manuel Valls faisait référence à cette pétition qui demande de considérer Laurence Marchand Taillade fondatrice de l'observatoire de la laïcité il y a une dizaine d'années et qui s'exprime sans que personne prenne cas de ses demandes incessantes

http://www.huffingtonpost.fr/laurence-marchand-taillade/ne-laissons-plus-personne-etre-accuse-de-sale-laique_b_8930762.html

la pétition objet de la discorde https://www.change.org/p/manuel-valls-m-jl-bianco-doit-d%C3%A9missionner-de-la-pr%C3%A9sidence-de-l-observatoire-national-de-la-la%C3%AFcit%C3%A9

les dissensions à l'origine proviennent de ce communiqué après que le porte parole Nicolas Cadène ait critiqué la position d'Elisabeth Badinter de ne pas craindre d'être traité d'islamophobe http://www.francoiselaborde.fr/medias/prises-de-position/item/observatoire-de-la-laicite-communique-de-presse-commun

Repost 0
16 janvier 2016 6 16 /01 /janvier /2016 07:13
la Grande Bretagne qui vote le Brexit, comme l'Allemagne abrite de nombreux minarets avec appel à la prière. Elle permet la domiciliation de l'organisation terroriste des frères musulmans, collabore avec les pays sunnites Turquie, Pakistan, Khoweit etc.

la Grande Bretagne qui vote le Brexit, comme l'Allemagne abrite de nombreux minarets avec appel à la prière. Elle permet la domiciliation de l'organisation terroriste des frères musulmans, collabore avec les pays sunnites Turquie, Pakistan, Khoweit etc.

Comment ne pas réagir à la lecture de cet article de Asiem El Drifaoui qui se dit être le seul spécialiste compétent, considéré comme l'un des meilleurs experts internationaux sur la propagande djihadiste sur internet, hum, passons http://tempsreel.nouvelobs.com/charlie-hebdo/20150113.OBS9881/le-monde-a-cree-un-djihadisme-a-geometrie-variable.html

Pas étonnant qu'il soit incapable de stopper quoi que ce soit avec de tels discours.

Avez-vous remarqué comme tous ces experts officiels s'accordent entre eux pour déclarer "nous avons créé un djihad à tiroir" . Ces baltringues avouent ne pouvoir rien faire. Qui plus est ils écrivent sur le Front National. Rien ne les arrête. Comment penser qu'ils peuvent encore nous sortir de la situation dans laquelle ils nous ont mis ?

Insensé, et ils en rajoutent tous les jours davantage, comme si nous n'avions pas compris qu'ils sont responsables.

Mais ils se rassurent avec une ouverture sur la profusion d'images, pas celles de daesh, mais des camps de réfugiés, comme si c'était mieux. Pour moi les deux sont autant insupportables, surtout sachant qu'elle proviennent de ce djihad à tiroir qu'ils ont eux-mêmes créé. http://www.liberation.fr/societe/2015/08/16/l-image-contre-recit-de-l-islam_1364407 il est fait allusion à la Mecque, mais pour démontrer l'inverse de ce que la pensée est censée critiquer. Jusqu'à preuve du contraire la Mecque est la référence pour la plupart des musulmans. Si les représentations y sont toujours interdites cela signifie que chaque musulman respecte l'interdiction sinon la révolution aurait été faite depuis longtemps pour lever l'interdit.

Sur cet autre article le spécialiste espère remettre à sa place une concurrente qui lui fait de l'ombre. http://www.lemonde.fr/societe/article/2016/01/14/un-marche-opaque-de-la-deradicalisation-est-en-train-d-apparaitre-en-france_4847656_3224.html Dounia Bouzar anthropologue spécialiste du djihadisme qui dirige le CPDSI parle "d'embrigadement sectaire" ce qui ne plaît pas à celui qui a contribué à nous créer un djihadisme à tiroir. Les causes du djihadisme sont plus complexes et il faudrait les aborder globalement. Donc après avoir dit en novembre dernier son incapacité à enrayer le djihadisme, le bringuebalante vient à nouveau donner des leçons.

Cher monsieur, si vous ne savez pas comment faire, laissez faire les autres et allez aux expositions avec vos amis avides de représentations visuelles interdites à la Mecque pilier de l'Islam.

Vous reconnaissez avoir créé le djihadisme, vous êtes aussi sans doute de ceux qui traitent de fascistes ceux qui se permettent de reprendre les jeunes de culture musulmane lorsqu'ils critiquent l'Occident et ses valeurs et militent pour le port du voile. Vous êtes les créateurs de djihadisme intellectuel aussi bien que culturel. Ne soyez pas étonnés que les djihadistes guerriers vous emboîtent le pas. Ils vous montreront qu'ils sont plus capables que vous les baltringues qui vous dites incompétents.

Patricia Régnier

Repost 0
15 janvier 2016 5 15 /01 /janvier /2016 17:13

Le problème soulevé dans le précédent article est loin de s'éteindre, au contraire, la polémique enfle tous les jours.

Nous retrouvons de nouveaux protagonistes décrits dans un communiqué de Jérôme Olivier Délib ( @JOD sur twitter) https://medium.com/@jo_delb/la-la%C3%AFcit%C3%A9-d%C3%A9voy%C3%A9e-de-l-observatoire-de-la-la%C3%AFcit%C3%A9-b44e5ce2d98c#.kx6nmtsk2

Il y est question, outre l'observatoire de la laïcité présenté le 12 janvier dernier http://climasol.over-blog.com/2016/01/religion-et-astronomie.html de l'association COEXISTER fondée par Samuel Grzybowski. Cette dernière est mandatée par l'observatoire de la laïcité pour intervenir auprès des écoles sur le thème de la laïcité.

JOD s'inquiète du mélange des genres car nous le voyons le message de COEXISTER est basé sur ce qui rapproche les uns et les autres non sur le fait que chacun peut penser par lui-même. Le message est plus subjectif qu'objectif.

Ne pouvant plus poser de questions aux uns et aux autres car ils bloquent mes tweets trop curieux, j'utilise ce vecteur pour exprimer la question qui me revient sans cesse comme une gifle que ma conscience (le Dieu de COEXISTER peut-être) m'infligerait : "que répond COEXISTER à un enfant qui lui demande comment se positionner vis-à-vis de la théorie de l'évolution de Darwin ?".

Je me dis, vu les nombreuses critiques de musulmans, mais aussi de chrétiens, qu'ils doivent être gênés, ou alors rusent-ils en invoquant le fait que chacun pense comme il veut. JOD a raison, l'éducation à la laïcité est à géométrie variable. Car en l'espèce, la théorie de l'évolution est un fait scientifique avéré sur lequel nul ne peut revenir. Même les religions qui s'offusquent que l'éducation nationale retienne cette théorie pour expliquer la naissance de l'humanité. Pour vous en convaincre faites la recherche par vous-mêmes, voir les deux exemples sélectionnés parmi d'autres sur l'image ci-dessous.

Nous le voyons le problème n'est pas à minimiser, au contraire, il est à médiatiser le plus largement possible par respect pour ladite laïcité. Une pétition circule d'ailleurs pour alerter le gouvernement sur les dérives liées à ces méthodes peu sérieuses (le lien de la pétition à signer https://www.change.org/p/manuel-valls-m-jl-bianco-doit-d%C3%A9missionner-de-la-pr%C3%A9sidence-de-l-observatoire-national-de-la-la%C3%AFcit%C3%A9?recruiter=45051162&utm_source=share_petition&utm_medium=facebook&utm_campaign=share_for_starters_page&utm_term=des-md-no_src-no_msg&fb_ref=Default 

Dire la méthode peu sérieuse est fondée, des études universitaires démontrent que le problème est loin d'être binaire, aussi résumer la défense de la laïcité à quelques religions comme l'indique le logo de "COEXISTER - Observatoire de la laïcité" est au mieux enfantin ou un nuage de fumée pour cacher le pire (sans jeu de mots avec l'association du Parti des Indigènes de la République - PIR - mentionné dans l'article de Christian Delarue ci-dessous). 

Preuve que la science est mal vue dans le monde islamique la revue "science et avenir" Dieu et la Science interdit à la vente au Maroc, on nous dit pourtant le roi du Maroc ouvert aux sciences, preuve que non : http://www.sciencesetavenir.fr/decouvrir/20160112.OBS2685/le-hors-serie-de-sciences-et-avenir-dieu-et-la-science-interdit-de-vente-au-maroc.html

consulttion en ligne du texte de Christian Delarue sur les travaux du sociologue Franck Fregosi http://amitie-entre-les-peuples.org/La-mobilisation-integriste-chez les mobilisations protéiformes non mentionnées par l'observatoire de la laïcité

Repost 0
12 janvier 2016 2 12 /01 /janvier /2016 15:28
cette page sera revue pour correction, voici un aperçu de pourquoi du chaos autour de l'islam, retour ottoman

cette page sera revue pour correction, voici un aperçu de pourquoi du chaos autour de l'islam, retour ottoman

Il est urgent dans les moments que nous partageons de faire le point sur le lien entre astronomie et religions. Tous les bigots l'oublient, les jihadistes l'ont toujours ignoré et ils se disent tous plus croyants que les croyants.

Quelle hérésie s'empare de tous les esprits ? Il en est ainsi depuis le début des histoires de la Religion.Ne comptons ni sur les djihadistes et terroristes ni sur les politiciens de la religion dogmatisée pour que cela cesse..

Cet appel est pour couper court à toute supputation nous accusant d'être identitaires ou du front national au seul motif que nous ne voulons pas céder au chantage musulman aussi bien que de toute autre religion.

Nous sommes laïques et savoir qu'un organisme peut nous l'interdire est plus qu'inquiétant. L'heure est grave.

Je reproduis ici plusieurs affaires autour de cette question qui affronte ceux qui ont le coeur à gauche et ceux qui protègent les musulmans (ce qu'ils ne le feraient pas pour d'autres religions, on se demande pourquoi), base de leur électorat.

http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2015/11/30/31001-20151130ARTFIG00247-temoignage-quand-les-elus-locaux-flirtent-avec-l-islam-radical.php en suivant ce lien vous lirez l'interview de Laurence Marchand-Taillade (PRG) présidente de l'Observatoire de la laïcité du Val d'Oise et Isabelle Kersimon journaliste co-auteur de l'islamophobie la contre-enquête http://www.priceminister.com/offer/buy/269175265/islamophobie-la-contre-enquete-de-isabelle-kersimon.html#scroll=state_sort_new&sort=3

Il y est question de l'imam de Brest Rachid Abou Houdeyfa https://youtu.be/ZyGSXqbnxTc un temps inquiété après les derniers attentats islamistes de novembre 2015. 

Ne nous leurrons pas le ministre des armées nouvellement élu président de la région Bretagne a fait le nécessaire pour que rien arrive à l'imam de Brest : les musulmans sont nécessaires non seulement pour gagner les élections mais aussi pour grossir les colonnes armées. Décidemment la Bretagne nous étonnera toujours depuis sa légende du roi Arthur qui trouve son issue avec l'évêque de Catane au pied de l'Etna, ville de la mafia 'ndrangheta (ville qui reçoit les subventions de l'Europe pour accueillir les réfugiés fuyant les zones de combats de Syrie et Irak eux-mêmes probablement déclarés sous l'impulsion des mafias de la drogue et des armes. C'est dire si nous nageons en plein irréalisme orchestré par une Europe à la fois aveugle et complice des mafias ou des religions c'est selon les cas les deux à la fois)..

Cette technique est-elle viable à longue échéance ? Nous avons déjà vu plusieurs militaires français de religion musulmane rejoindre l'EI, rien garantit que cela ne se reproduira pas dans un avenir proche ou lointain.

Que se passerait-il si plusieurs pelotons entraînés en France font séccession et se rebellent contre la France combattant des factions islamistes au Proche et Moyen Orient ou en Afrique ?

Ce scenario s'il a été intégré à la gestion des risques implique l'acceptation de dégâts colatéraux au même titre que ERDF ne remplace pas les gros transformateurs désuets avant leur fin de vie par auto-destruction (je connais la méthode pour avoir vécu la situation au coeur d'un hiver rigoureux le quartier fut privé d'électricité plusieurs jours avant que le matériel arrive du Canada); Comme les portiques sur les autoroutes bretonnes la gestion des risques fait que la situation s'auto-détruise.

Cette question de la sédition musulmane existe aussi au niveau intellectuel. Nous voyons plusieurs anciens étudiants formés dans les universités françaises partir gonfler les rangs des katibas islamistes, sunnites notamment, voici l'exemple de Romain Caillet 'http://www.liberation.fr/planete/2015/04/01/romain-caillet-jihad-geek_1233089 a-t-on les statistiques de tous les étudiants en maîtrise ou master d'islam médiéval (même question pour les autres religions) ? Il serait intéressant de les connaître ainsi que de ceux qui ont terminé enseignants comme Marwan Mohammed http://www.ehess.fr/fr/enseignement/enseignements/2011/ue/90/ dont il est question dans l'article de l'express http://www.lexpress.fr/actualite/societe/islamophobie-en-france-critiquer-les-musulmans-est-devenu-le-sport-national_1750659.html . La critique de Marwan Mohammed par l'écrivaine franco-egyptienne Serenade Chafik lui vaut les foudres d'Eric Mettout. 

Seranade Chafik est si audacieuse que je vous encourage à signer sa pétition d'un coeur vaillant https://www.change.org/p/s%C3%A9r%C3%A9nade-chafik-la-la%C3%AFcit%C3%A9-un-droit-fondamental-une-valeur-universelle-d-%C3%A9mancipation d'autant plus que son père le cinéaste réalisateur égyptien Subhi Chafif de l'avant-garde vient de mourir à l'âge de 85 ans et opposante politique elle ne peut entrer en Egypte. 

Pour la petite histoire Serenade et plusieurs personnes sont en froid avec l'obsrvatoire de la laïcité dont il est question dans l'article du Figaro, organisme dirigé par un proche de Ségolène Royal, Jean-Louis Bianco, lequel a fait appel à Nicolas Cadene qui ne supporte pas la moindre critique et bloque systématiquement toute remarque qui ne va pas dans son sens. Le think tank "different" a les mêmes pratiques, cela se comprend quand l'on sait que Leila Alaouf fondatrice des femmes dans la mosquée y officie http://contre-attaques.org/magazine/article/avril-2003-j

Nicolas Cadene rapporteur général pour l'observatoire de la laïcité toujours soutenu par son président Jean-Louis Bianco s'en prend au trio Elisabeth Badinter, Jean Glavany et Françoise Laborde qu'il accuse de s'acharner avec l'encouragement à ne pas avoir peur d'être traité d'islamophobe, message que la philosophe répercutera auprès des élèves lors de sa mission de l'éducation à la laïcitéhttp://www.marianne.net/les-propos-elisabeth-badinter-dechirent-observatoire-laicite-100239362.html Selon certaines sources Nicolas Cadène aurait été parachuté à ce poste dans le but de se propulser aux élections de Nîmes.

Pour clore n'oublions pas cet hommage à Charlie Hebdo de la part de Mohamed Chirani qui lui vaut l'abandon de ses frères musulmans ne pouvant tolérer son ralliement à je suis Mohamed Charlie. C'est pire qu'une désertion pour un musulman même pour celui qui se dit de gauche http://www.huffingtonpost.fr/mohammed-chirani/je-suis-mohammed-charlie_b_6455240.html 

Patricia Régnier

que dit Caroline Fourest : Cahiers de doléances, la laïcité, jusqu'où ? La Chaîne Parlementaire LCP La loi sur la laïcité, l'islam n'est pas discriminé, aucune religion est favorisée par l'Etat qui reste neutre

Repost 0
15 décembre 2015 2 15 /12 /décembre /2015 16:34

Le mystère du triangle des Bermudes frappe aujourd'hui la Sibérie au large de la Péninsule de Yamal dans la partie sud de la mer de Kara, deux grands monticules y ont été repérés à 40 m de profondeur sur le plancher océanique.

Les chercheurs russes et norvégiens viennent d'expliquer la formation des dolines, énormes trous qui se forment dans les sols calcaires. Avec le réchauffement climatique le permafrost libère ces poches de méthane mutlipliant ces phénomènes. Quand ils se produisent sous les eaux ils libèrent les bulles de méthane enfermées dans des poches des roches sous-marines. Celles-ci peuvent perturber le vol des avions et emporter les bateaux, en réduisant la densité de l'eau ils sombrent intacts comme le prouve l'épave retrouver.

http://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/mers-et-oceans/20151211.OBS1215/le-mystere-du-triangle-des-bermudes-explique-par-les-bulles-de-methane.html

 

 

l'étude du cratère de Yamal durant l'expédition du 8 au 10 novembre 2014

Repost 0
Published by Patricia Régnier - dans environnement gaz méthane
commenter cet article

Présentation

  • : climat-soleil évolution
  • climat-soleil évolution
  • : Le climat, enjeu mondial majeur, de lui dépendent les conditions de notre environnement. Les gaz à effet de serre sont le produit de l'activité humaine et de celle produite naturellement via l'activité solaire Plusieurs éléments convergent pour pousser les études sur ces interactions qu'un physicien retraité jugeait essentielles (il avait le diagnostic mais pas la méthode). C'était aussi le cas d'un chercheur bordelais du 20° siècle. Vous découvrirez leur nom au travers les liens et articles du blog. Le Nouveau Colosse Pas comme ce géant d’airain de la renommée grecque Dont le talon conquérant enjambait les mers Ici, aux portes du soleil couchant, battues par les flots se tiendra Une femme puissante avec une torche, dont la flamme Est l’éclair emprisonné, et son nom est Mère des Exilés. Son flambeau Rougeoie la bienvenue au monde entier ; son doux regard couvre Le port relié par des ponts suspendus qui encadre les cités jumelles. "Garde, Vieux Monde, tes fastes d’un autre âge !" proclame-t-elle De ses lèvres closes. "Donne-moi tes pauvres, tes exténués, Tes masses innombrables aspirant à vivre libres, Le rebus de tes rivages surpeuplés, Envoie-les moi, les déshérités, que la tempête me les rapporte Je dresse ma lumière au-dessus de la porte d’or !" 'Le Nouveau Colosse' de Emma Lazarus (1849-1887) poétesse pour la donation à la statue de la Liberté érigée à New York.
  • Contact

L'eau

Recherche

Texte Libre

 

http://www.ehabich.info/images/synchro/whole_earth.jpg