Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 mai 2013 4 30 /05 /mai /2013 15:56

Ce qui se produit dans la haute atmosphère a un impact considérable sur notre climat selon les dernières analyses des données satellitaires des programmes de la NASA  link

Les variations de la vapeur d'eau auraient un impact bien plus considérable que celles du CO2 sur le changement climatique. Elles modifieraient le OLR (Outgoing Longwave Radiation) traduction "Rayonnement Thermique Sortant" en français.

C'est la raison pour laquelle le groupe d'experts mondial pour le climat vient de réviser sa copie. Leur "prédiction" pour les zones atmosphérriques équatoriales* s'avère être erronée comme le montre cette représentation "entre réalité et prévision".

http://clivebest.com/blog/wp-content/uploads/2013/03/Hot_spot.jpg

Pour leur défense les scientifiquent arguent du fait qu'ils avaient de mauvaises données à leur disposition. Il est vrai que dans cet océan de données trouver le bon "filon" n'est pas chose aisée. La pêche à l'information climatique qui ne fait que commencer, grâce aux satellites toujours plus performants, a de long jours devant elle.

C'est pourquoi il est préférable de parler de changement plutôt que de réchauffement climatique

* raison de l'intérêt des relevés pluviométriques pour l'Afrique notamment comme ici au Mali  Jours de pluie au Mali et mon espoir que la zone du Sahel soit un jour zone protégée comme l'Antarctique (ou patrimoine mondial) pour étudier l'évolution climatique du milieu naturel.

De ce fait voici comment j'explique les blocages anticycloniques récurrents depuis la baisse de l'activité solaire à la fin du cycle 23 début du cycle 24 :

1° - En période d'activité solaire forte la vapeur d'eau est plus importante dans la troposphère. Alimentée par l'air chaud de la Zone de Convergence Intertropicale la circulation Brewer Dobson http://bit.ly/11XE8Zg assure le flux méridien des anticyclones de l'Europe de l'Ouest (Anticyclones des Açores, du Groënland et l'Islande)

2° - En situation de "stratwarming" quand l'activité solaire est plus faible (magnétisme et indice UV bas) la vapeur d'eau baisserait dans la troposphère alors que celle de la stratosphère serait prédominante. Cela aurait pour effet de bloquer la circulation décrite dans la 1° situation et favoriser les déconcentrations polaires. L'air froid stationnerait sur l'Europe de l'Ouest alors que l'air remonterait de l'Equateur vers le nord en empruntant le passage vers le flux méridien des anticyclones de l'Europe de l'Est vers la mer Baltique ou la Norvège selon les cas.

discussion en cours sur infoclimat link

Pour le calcul du taux d'évaporation quatre modèles sont sont utilisées :

- méthode du blian énergétique

- la formule de Penman,

- la loi de Stefan,

- la méthode Monin Obukhov (MO),

C'est la combinaison de cette dernière avec les précédentes qui permet de déterminer au plus juste le taux d'évaporation selon cette étude portant sur les barrages de trois régions climatiques algériennes (barrage de Kaddara (humide), Foum Elgheiss (semi-aride), Djorf Ettorba (aride) (Albi 28-30 août 2007) link en prenant en compte : 

- l'effet du rayonnement solaire et donc de la nature des sols (surface des sols, de l'eau, de l'albébo, émissivité, etc;  

- l'effet de la stratification de l'atmosphère sur les écoulements turbulents 

(c'est pourquoi j'insiste auprès de Damien49 d'infoclimat pour mettre l'accent sur l'importance de l'échange entre l'atmosphère et l'effet des rayons du soleil sur les sols) 

Cette étude prouve que la vapeur d'eau est la seule explication à la fluctuation des pressions produites au niveau des sol lors de l'éclipse solaire du 4 décembre 2002 link (démonstration p 75)

Repost 0
Published by Particules - dans Climat
commenter cet article
21 mai 2013 2 21 /05 /mai /2013 14:28

video du début de la formation de la tornade par une vidéo amateur. Birth of tornado over Moore

 

autre video du déplacement jusqu'à la fin de la tornade prise sous un autre angle (end of tornado over Moore) link

Le trajet de la tornade (way of tornade) http://www.lemonde.fr/mmpub/edt/zip/20130521/181634/img/img_loc.png

résultat ce qu'il reste du complexe du cinéma link 

articles et explications sur le phénomène 

link

link

This tornada range F5 looks like the Hackleburg tornado on april 27, 2011. Moor tornado : lenght 17 miles, EF5, top winds 200-210 mph. Hackleburg tornado : length 132 miles, EF5, top winds 210 mph  link

image radar, en français link

Julien Batard un chasseur de tornades témoigne sur place link

Thierry Fréret explique le phénomène : l'air chaud monte et l'air froid descend avec pour résultat 1300 tornades aux Etats Unis d'avril à juin et à partir de septembre la saison des cyclones. La France connaît aussi le phénomène mais en moindre intensité, la dernière s'est produite dans le golfe de Saint Tropez le 19 mai à la pointe des sardinaux au large de Sainte Maxime link

Les masses d'air froides descendant du Canada et celles plus chaudes venant du golfe du Mexique se rencontrent sur ces régions entraînant la formation de phénoménales tornades. Le passage du jet stream à ce moment fait que le processus devient monstrueux. 

L'activité récente du soleil en phase agitée a favorisé le développement de ces perturbations dues aux mélanges de masses d'air. Il serait grand temps de trouver des solutions adaptées. Par exemple comme dans le cas de la tornade de Moore, les autorités ont été capables de prévenir la population un quart d'heure avant l'arrivée de la tornade. Il serait souhaitable qu'un physicien trouve comment court-circuiter l'évolution du monstre. Je ne suis pas experte mais me dis que cela doit être techniquement possible par des moyens naturels, genre envoyer de l'air ou de l'eau là où l'on voit le tuba se former sur la première video. La connextion avec l'air terrestre ne s'es pas fait en instantané, ie tuba a mis plusieurs minutes avant d'engager la centrifugeuse....

Ceci devrait être d'autant plus réalisable que les lieux de passage sont souvent les mêmes, c'est-à-dire entre deux zones climatiques froides et chaudes. En 1999 la zone a déjà été le théâtre de scènes identiques avec les vents les plus forts jamais enregistrés sur la planète depuis l'époque actuelle. 

quand le jet stream est sur le passage le processus est redoutable en période d'activité solaire instable entre pics extrêmes à la hausse et la baisse

link 

Repost 0
Published by Particules
commenter cet article
19 mai 2013 7 19 /05 /mai /2013 23:43

Avertissement : Le suivi des jours de pluie vient pour l'essentiel de la page twitter du professeur malien Boukary Conaté link  si vous aviez des données complémentaires à fournir, merci de les inscrire en commentaires 

 

- 28 août 2013 phénoménales inodations à Bamako link link  

- 11 août 2013 pour le second tour des élections la pluie est tombée au Mali link

- le 17 juillet 2013  pluie et orages à Nouakchott link

- le 8 juillet 2013 violent épisode orageux au nord-est de Gao, avec des vents à 140 km les soldats stationnés sur place ont subi les assauts de ce rare phénomène malien link on peut noter que cet épisode correspond au développement du cyclone Chantal le plus dangereux en ce début de saison cyclonique VOIR l'image sur facebook link le cyclone Chantal forme un mur empêchant l'air chaud et humide venant du Sahara de traverser l'Atlantique.

Bobo Dioulasso au Burkina Fasso est sous la pluie dans la nuit du 8 au 9 vers 1h

- le 27 juin 2013 19 mm de pluie au Mali selon le professeur Boukari Konaté à Ségou près de Bamako les graines sont semées

22 juin 2013  un villageois de Ségou se plaignait du manque de pluie pour semer selon le compte de notre correspondant twitter Boukari Konaté

Le 27 mai 2013 pluie depuis le matin source link (après deux jours de fraîcheur les rayons du soleil réchauffent la terre du Mali le 29 mai)

Le 17 mai 2013 il pleut alors que Valérie Trierweiller accompagnée de la Mme Traoré venait se rendre compte sur place des projets à financer

14 mai 2013  à Douentza link

23 décembre 2012 

6 septembre 2012 : inondations au Mali link à Mopti link

23 août 2012  link

20 aout 2012 Afrique de l'Ouest (inondations, morts) link

29 juillet 2012 : pluie fine (source : compte twitter Boukary Konaté)

19 juillet : matinée de pluie au Mali

13 juillet 2012 : Mali : inondation à la cite des 759 logements envahie par la pluie  link

4 au 8 juillet 2012 : pluie au Mali link (le coq a chanté le 8 annonçant la fin de la pluie selon

26 juin 2012 : pluie sur Bamako (source : compte twitter présidence Mali)

17 et 18 juin 2012 : pluie au Mali, électricité coupée, 4 matchs de la coupe du Mali annulés link

14 mai 2012 : pluie au Mali (source compte twitter Ashley Leiïla Maiga

16 août 2011 : 80 mm de pluie tombés en 12 h à San au Mali, 84 maisons éffondrées link

9 jullet 2011 ; pluie au Mali

24 juin 2011 ! pluie au Mali les paysans sèment à Ségou (source : compte twitter Boukary Konaté)

19 juin 2011 : pluie, orage et foudre au Mali link 

4 août 2010 : le soir une pluie s'abat sur Bamako (source : compte twitter Boukary Konaté)

Plusieurs expériences d'ingenerie climatique pour provoquer la pluie sur le Mali ont échoué : de l'ensemencement des nuages link link link à la neige artificielle link une arnaque qui enrichissait le ministre de l'équipement sous Att, Ahmed Diané Sémega link

Repost 0
Published by Particules
commenter cet article
17 mai 2013 5 17 /05 /mai /2013 00:36

[url]http://climasol.over-blog.com/article-le-printemps-peine-a-s-installer-117742128.html[/url]

comme précisé sur cette page de mon nouveau blog le printemps est plutôt frais et il n'est pas certain que l'été soit plus chaud si la règle qui veut que la courbe ENSO (El Nino Southern Oscillation) donne une tendance pour les valeurs des températures des mois suivants [url]http://climasol.over-blog.com/article-les-forces-exercent-une-influence-sur-la-physique-117717359.html[/url]

Proche de 0 l'oscillation est dite Nada, comme l'indique le nom la variation des températures par rapport à la normale devrait être peu modifiée

[image]http://www.cpc.ncep.noaa.gov/products/CFSv2/imagesInd3/nino34Mon.gif[/image]

 

La neige est  tombée dans les Pyrénées, les chocs entre les masses d'air froides polaires et l'air chaud du sud et l'est (températures élevées sur la Russie) a provoqué des tubas et tornades dans plusieurs parties de l'hémisphère nord ouest USA et France par exemple pour ne citer que les cas connus

Repost 0
Published by Particules - dans météo
commenter cet article
13 mai 2013 1 13 /05 /mai /2013 00:41

http://spaceweather.com/images2013/04may13/limbcme.gif?PHPSESSID=6qffduk795od9spge7qf3rsd83

http://spaceweather.com/images2013/04may13/limbflare_strip.jpg

voir l'animation ici link

Repost 0
Published by Particules - dans Vent solaire
commenter cet article
12 mai 2013 7 12 /05 /mai /2013 19:40

Alors que les alertes sur le recul de la banquise arctique se répètent, un tsunami de glace se produit sur le lac Izatys. Voir la video de la rapide invasion de la glace dans la région des mille lacs Minnessota, Izatys Resort. Le vent et d'autres mouvements planétaires ont pu générer le phénomène probablement connu

cette page en parle link
 
Ici le commentaire confirme que les vents ont poussé le tsunami de glace jusqu'à détruire 6 chalets endommageant 14 au bord du lac dauphin, Ochre Beach, ouest du Manitoba link (en 2011 des inondations avaient obligé l'évacuation d'une douzaine de propriétés durement touchées). link
http://m.radio-canada.ca/plugins/system/picture/large/281x/2/100/aHR0cDovL2ltZy5zcmMuY2EvMjAxMy8wNS8xMS8zMDB4MjI1LzEzMDUxMV8wbDVmMV9tdXItZ2xhY2UtbWFuaXRvYmFfZy5qcGc%3D          http://s.meteomedia.com//thumb?src=//s.meteomedia.com/images/14/Ochre3-6154.jpg&w=240&scale=0&crop=0
autre video du lac Dauphin link
Cet événement se produit après une semaine de chaleur au Canada. Les poissons sont retrouvés morts à Drummondville à cause de cours d'eau en déficit hydrique link

Cette simulation informatique montre à quel point la menace glaciaire est une réalité sur le nord des Etats-Unis et au Canada faits de nombreux lacs. Ainsi lors de la dernière glaciation il y a 15000 ans des territoires aujourd'hui occupés par une importante population étaient pris dans la glace, il n'est pas exclu que cela puisse se reproduire. Les murs de glace pouvaient atteindre 700 m de haut. Le scenario catastrophe n'est pas à négliger, loin de là. Des études ont démontré que la débâcle qui a eu lieu dans cette région peut expliquer en partie la modification du climat de l'hémisphère nord. Le courant du Labrador et le jeu des systèmes anticyclones abordés ici  le printemps peine à s'installer expliquant le mouvement des courants atmosphériques. C'est pourquoi il n'est pas inintéressant de suivre la récurrence du phénomène plus fréquent depuis 2008 année où le minimum solaire a été le plus bas par rapport à d'autres cycles solaires. Une activité solaire réduite à zéro pendant plusieurs mois ne s'est produit que très rarement depuis l'observation des taches solaires, du moins depuis l'enregistrement régulier au 17-18° siècle.

Poursuivant l'étude du lien entre l'atmosphère et l'activité solaire, je rapprocherai la soudaine chute de neige et des températures aux éruptions soutenues du groupe de taches solaires numéroté 11739 qui depuis le 3 mai produit régulièrement des émissions de type M 5.7. Ce groupe est la rotation du groupe 11719 lui-même très actif du 3 au 29 avril sur la face apparente. Il a occupé le 50millionième de la surface du soleil, accompagné de filament et CH HSS (Coronal Hole High Speed Stream) Vent de Hautre Vitesse de Trou Coronal conjoint à une fluctuation du champ magnétique de 16NT à des valeurs négatives jusqu'à -4NT sur la période
voir l'éruption du filament au bord nord-ouest du soleil le 12 
http://spaceweather.com/images2013/12may13/filamentliftoff_anim.GIF
le passage de la planète Mercure derrière le Soleil par Soho avant de former la conjonction avec Vénus et Jupiter 
http://spaceweather.com/images2013/12may13/mercury_anim.GIF
Repost 0
Published by Particules - dans Climat
commenter cet article
12 mai 2013 7 12 /05 /mai /2013 17:28

La déconcentration polaire qui est prévue se produire à partir de jeudi 16 mai devrait déclencher une notable baisse des températures par la façade ouest de la France comme le montre le run gfs du jour

http://images.meteociel.fr/im/704/gfsnh-1-90_akq1.png

alors que l'Est mieux protégé par l'anticyclone de Norvège serait favorsié par des températures plus élevées de pouvant aller jusqu'à 22° C

http://images.meteociel.fr/im/6374/gfsnh-1-126_wwl6.png

http://images.meteociel.fr/im/1418/gfsnh-7-48_vge3.png

Le champ d'action dépressionnaire arrivé de la côte Est des USA remantant jusqu'au Labrador reviendrait s'enrouler sous l'effet de l'anticyclone des Açores pour atteindre la côte Ouest de la France à lâ même échéance que celle de la déconcentration polaire décrite plus haut, soit mercredi-jeudi comme l'indique les runs suivants

http://images.meteociel.fr/im/5894/gfsnh-7-60_gto7.png

http://images.meteociel.fr/im/458/gfsnh-7-66_rya6.png

http://images.meteociel.fr/im/2040/gfsnh-7-84_hgj7.png

 

http://images.meteociel.fr/im/301/gfsnh-7-138_zqe4.png

la situation est toutefois incertaine, les modèles numériques sont instables l'indice de confiance est faible

Repost 0
Published by Particules - dans météo
commenter cet article
11 mai 2013 6 11 /05 /mai /2013 14:18

J'entends aujourd'hui des prévisions météo saisonnières, jour des "saints de glace", dire qu'après un hiver et printemps pourris l'été pourrait être plus chaud car l'équilibre se retrouve toujours par comprensation.

A voir la projection de l'indice NINO légèrement positif <0.5 l'été devrait être dans la norme

http://www.cpc.ncep.noaa.gov/products/CFSv2/imagesInd3/nino34Mon.gif  

Selon la théorie des planètes avancée à cet article  Position des planètes et atmosphére il n'est pas certain que la règle se verifie aussi rapidement si la position de Saturne, comme supposé, exerce une influence sur la physique et l'atmosphère. 

D'ailleurs cette règle de compensation est déjà effective au sein de la planète à lire les articles sur internet.

Exemples :

- au Texas le déficit hydrique se mesure en kilomètres au réservoir Falcon près de Zapata link alors que des trombes d'eau tombent sur Houston link

- en Alaska hiver et printemps ont été déplorables link

- La Russie est aussi exposée aux aléas des amplitudes thermiques link

- en Algérie l'excédent hydrique en hiver et printemps est important link Ryad en Arabie Saoudite vient de connaître des mémorables inondations mémorables link link link

Ces variations à la hausse et à la baisse des températures ont eu pour effet d'accentuer les phénomènes de tornades en Méditerranée et Atlantique link

la compensation se voit également sur cette image de la NOAA link fraîcheur sur l'Europe de l'Ouest aujourd'hui mais températures plus chaudes au Sud-Est

Ces constats montrent que des forces entrent en jeu pour établir ces répartitions expliquées par la règle de compensation.

4 forces fondamentales gouvernent la physique planétaire :

1- la gravité,

2- la force faible,

3- la force forte

4- l'électromagnétisme.

A chacune d’elle est associé un boson qui véhicule cette force :

1- le graviton ( encore non observé ) pour la gravité

2- les bosons W et Z pour la force faible

3- le gluon pour la force forte,

4- le photon pour l'électromagnétisme.

Les variations entre chacunes d'entre elles s'observes en fonction du changement de milieu. Pour la météo elles s’opérent par :

1- la réfraction,

2- la réflexion,

3- la diffusion,

4- les interférences

5- la diffraction.

Ces apparitions aléatoires sont à associer à la théorie qui sera étudiée par  La nouvelle sonde "solar probe plus" vérifiera la théorie des ondes cyclotron type Kasper  

Les échanges Terre-Soleil et Soleil-Planètes sont à lire avec ces grilles de lecture des 4 forces élémentaires. La théorie attraction-répulsion pouvant à mon humble avis expliquer en partie pourquoi la règle de compensation est inévitable.

bonus Capture photographique de la pluie de météorites Eta Quarantides link et le panorama sublime link

Repost 0
Published by Particules - dans Planètes
commenter cet article
10 mai 2013 5 10 /05 /mai /2013 22:47

Depuis dix ans les astronomes cherchaient à savoir ce qui réchauffe et accélère le vent solaire

Le vent solaire est un flux de gaz magnétisé chaud et rapide qui se déplace dans la haute atmosphère solaire composé d'hydrogène, d'hélium et d'ions plus lourds. Les chercheurs le compare à de la vapeur sortie d'eau bouillante d'une cocotte. Mais dans le soleil A. Szabo du GFSC de la NASA a trouvé que cela se passe différemment. Autant la vapeur se refroidit et ralentit en sortant de la cocotte, à l'inverse le vent solaire triple l'accélération de sa vitesse en traversant la couronne. En outre un phénomène contribue à le réchauffer et cela même dans l'espace plus froid.

Les observations satellites allemands et US dans les années 70-80 ont ouvert la voie aux premières théories sur les instabilités des mélange plasma, les ondes magnétohydrodynamiques et les turbulences thermiques. Les dix neuf années de données de la sonde "Wind" sur les températures du vent solaire, du champ magnétique et des valeurs d'énergie ont permis de trouver d'où provient la source thermique du vent solaire : des ondes cyclotron ioniques.

Ces ondes sont faites de protons qui voyagent autour du champ magnétique solaire. En accord avec la théorie de P. Isenberg développé par V. Galansky et V. Shevshenko, les ondes cyclotron ioniques émanent du soleil en se propageant dans le vent solaire. Elles surchauffent le gaz à plusieurs millions de degrés et accélèrent le flux à plusieurs millions de kilomètre par heure. Les ondes de type Kasper sont effectivement actives au voisinage de la sonde "wind".

Sur Terre le vent transporte du nitrogène, de l'oxygène, de la vapeur d'eau dans un même flux, tout se déplace à la même vitesse et ont la même température.

Les éléments chimiques du vent solaire, hydrogène, hélium, ions plus lourds, se déplacent à des vitesses différentes, de température différente, ils varient en fonction de leur direction. Longtemps nous nous demandions pourquoi les éléments les plus lourds se déplaçaient plus vite et étaient plus chauds que les éléments plus légers. La théorie des ions cyclotron explique cela. Les ions lourds résonnent avec les ondes cyclotrons ioniques. En compensation de leur légèreté ils gagnent en énergie et chaleur en se déplaçant. Leur comportement intrigue les chercheurs sur la fusion nucélaire. Quand vous regardez un réacteur à fusion sur Terre le premier souci est la contamination. Les ions lourds passent à travers le métal de la chambre de fusion se mélangent au plasma. Les ions lourds rayonnent de la chaleur, cela peut entraîner un refroidissement du plasma qui peut stopper la fusion. Les ondes cyclotron ioniques de type Kasper découvertes dans le vent solaire pourraient faire inverser cet état. En théorie elles peuvent utiliser, chauffer et/ou retirer les ions lourds pour rétablir l'équilibre thermique de la fusion du plasma.

La prochaine étape sera de savoir si les ondes cyclotron ioniques agissent de la même façon dans la basse atmosphère du soleil où le vent solaire commence son périple. D'où la programmation de la nouvelle sonde Solar Probe Plus qui sera lancée par la NASA en 2018 

traduction de cette page link

Repost 0
Published by Particules - dans Vent solaire
commenter cet article
9 mai 2013 4 09 /05 /mai /2013 21:42

Si le génie climatique n'a pas donné le meilleur de lui dans la gestion des masses d'air en matière météorologique ou climatique, dans le domaine thermique domestique les progrès sont considérables.

Cette page facebook en a répertorié quelques un https://www.facebook.com/pages/Quelles-%C3%A9nergies-propres-/193871770657992

Cette entreprise présente des produits simples mais efficaces http://www.climasol.fr/produit/captaero-duo-aerothermie-bi-bloc-inverter

Repost 0
Published by Particules - dans Energie
commenter cet article

Présentation

  • : climat-soleil évolution
  • climat-soleil évolution
  • : Le climat, enjeu mondial majeur, de lui dépendent les conditions de notre environnement. Les gaz à effet de serre sont le produit de l'activité humaine et de celle produite naturellement via l'activité solaire Plusieurs éléments convergent pour pousser les études sur ces interactions qu'un physicien retraité jugeait essentielles (il avait le diagnostic mais pas la méthode). C'était aussi le cas d'un chercheur bordelais du 20° siècle. Vous découvrirez leur nom au travers les liens et articles du blog. Le Nouveau Colosse Pas comme ce géant d’airain de la renommée grecque Dont le talon conquérant enjambait les mers Ici, aux portes du soleil couchant, battues par les flots se tiendra Une femme puissante avec une torche, dont la flamme Est l’éclair emprisonné, et son nom est Mère des Exilés. Son flambeau Rougeoie la bienvenue au monde entier ; son doux regard couvre Le port relié par des ponts suspendus qui encadre les cités jumelles. "Garde, Vieux Monde, tes fastes d’un autre âge !" proclame-t-elle De ses lèvres closes. "Donne-moi tes pauvres, tes exténués, Tes masses innombrables aspirant à vivre libres, Le rebus de tes rivages surpeuplés, Envoie-les moi, les déshérités, que la tempête me les rapporte Je dresse ma lumière au-dessus de la porte d’or !" 'Le Nouveau Colosse' de Emma Lazarus (1849-1887) poétesse pour la donation à la statue de la Liberté érigée à New York.
  • Contact

L'eau

Recherche

Texte Libre

 

http://www.ehabich.info/images/synchro/whole_earth.jpg