Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 décembre 2016 1 26 /12 /décembre /2016 14:16
sauf erreur il semblerait que la table soit dans le palais présidentiel qu'Erdogan a fait construire dans le vaste programme de construction dont le pont sur le Bosphore. L'emblême est celui de l'empire ottoman que de nombreux Turcs se revendiquant "loups gris" arborent
sauf erreur il semblerait que la table soit dans le palais présidentiel qu'Erdogan a fait construire dans le vaste programme de construction dont le pont sur le Bosphore. L'emblême est celui de l'empire ottoman que de nombreux Turcs se revendiquant "loups gris" arborent
sauf erreur il semblerait que la table soit dans le palais présidentiel qu'Erdogan a fait construire dans le vaste programme de construction dont le pont sur le Bosphore. L'emblême est celui de l'empire ottoman que de nombreux Turcs se revendiquant "loups gris" arborent
sauf erreur il semblerait que la table soit dans le palais présidentiel qu'Erdogan a fait construire dans le vaste programme de construction dont le pont sur le Bosphore. L'emblême est celui de l'empire ottoman que de nombreux Turcs se revendiquant "loups gris" arborent

sauf erreur il semblerait que la table soit dans le palais présidentiel qu'Erdogan a fait construire dans le vaste programme de construction dont le pont sur le Bosphore. L'emblême est celui de l'empire ottoman que de nombreux Turcs se revendiquant "loups gris" arborent

Voilà près de vingt ans que je désespère des historiens pour leur manquement déontologique à nous accompagner dans les imbroglios contemporains déconcertants. Manque dû à des grilles de lecture fiables. Les précédents articles ont abordé la notion d'historicité pour trouver et donner le sens qui fait tant défaut en ces périodes d'anarchie, par définition imprévisibles, si ce n'est celui du chaos.

Les propos du professeur d'histoire à Istanbul Edhem Eldem à l'émission cultures monde de France culture  ne sont pas pour rassurer. Ce spécialiste de l'Empire Ottoman s'offusque, sur ton limite agressif, de ceux qui voient dans la politique actuelle turque une réminiscence de l'ancienne organisation musulmane. Ils les accuse de ne rien comprendre à ce qu'est l'Empire Ottoman. Argument en béton que pourtant je m'empresse à démonter n'en pouvant plus de tant d'absurdité de la part d'intellectuel soi-disant aptes à devenir nos aiguillons. Quelle médiocrité d'analyse au ras des pâquerettes. Du moins le schéma d'analyse n'intègre qu'une partie des problèmes récurrents.

Les analystes ne réfléchissent que dans un cadre institutionnel. Oublient le pan entier d'un monde souterrain ou parallèle, invisible. Celui du blanchiment et recyclage des biens acquis par les mafias. En Turquie elle ne se cache pas. Un groupe politique les représente partout, MHP au parlement et gouvernement, loups gris sur le terrain de guerre et pans entiers de l'économie dont le sport avec sa tête de proue Sedat Peker. Les policiers agressifs et répressifs sont d'après moi des membres de cette quasi secte. Le risque est que l'associé de l'AKP ne soit plus contrôlable comme cela se profile sur le terrain à Al -Abab où loups gris, rebelles et EI présentent un piètre tableau de l'anarchie dans le bain de sang annoncé que j'avais caricaturé au mois d'août (lien à venir, je le recherche le voici)

Les images du haut donnent une réalité actuelle du président Erdogan sous l'emblème de l'Empire Ottoman. Je n'ai pas la confirmation mais il semblerait qu'il soit dans son sompteux palais présidentiel construit récemment comme les autres grands travaux entrepris par ce que certains jugent démesuré. Je vous épargne les nombreux comptes twitter d'amis de la mafia des loups gris, tous arborent fièrement leur revendication. Si vous voulez assouvir votre curiosité taper Sedat Peker dans le moteur de recherche twitter par exemple, vous ne serez pas déçus. par exemple, capture d'écran insérée dans cette entrée

L'argument de l'historien turc est que les 16 états de l'ex empire turc n'en font plus partie, c'est donc mal connaître l'Empire Ottoman. Bien évidemment que lorsque l'on parle d'Empire Ottoman actuel il ne s'agit pas de limites territoriales anciennes mais celles symboliques que s'imagine la pensée turcophile..

La nostalgie, fil rouge de la radio france culture de la semaine, est avant tout un concept intellectuel. Les leaders turcs s'inspirent non seulement de l'idéal Attaturk de la grande Turquie mais aussi rêvent d'un nouvelle emprise turque qu'elle soit européenne ou mondiale.Leur réseau et lobby s'y emploient dans tous les secteurs et institutions. Le plus souvent dirigés par des juristes. La justice objectif premier, arriver à imposer l'Islam à tout prix. La Paix n'est pas leur souci, elle serait même un obstacle à leur projet d'où la stratégie de la tension terroriste et son paroxysme du 11.09.01 date anniversaire importante pour la chute de l'Emire Ottoman en Autriche. Mais cela passe au dessus de la tête de l'intellectuel historien trop occupé à partager l'ambition architecturale du nouveau sultan que RT Erdogan veut incarner en s'affichant majestueusement sous le nostalgique emblème ottoman. Un institutionnel qui caresse le pouvoir dans le sens du poil de peur, inconsciemment ou non, de finir en prison comme tous les contradicteurs ou audacieux polémistes.

Cet idéal s'accompagne de son pendant l'islamisation du monde par la oumma via les frères musulmans, la rabia et Ikhwan. J'ai déjà évoqué la question dans les précédents articles. Je réviserai celui-ci ultérieurement pour préciser ma pensée, exemples concrets à l'appui. Cet inventaire est primordial pour comprendre l'indicible et éviter sacralisation du chaos qui se produit inévitablement comme l'explique Jean Pierre Dupuy en sacralisant la terreur faute de la comprendre Ce que les auteurs islamistes maîtrisent à merveille en ralliant les islamologues convertis à leur cause, le plus souvent dans les universités, meilleur outil de propagande inscrit dans leur stratégie..

Ne laissons pas la bêtise se sacraliser faute de comprendre ce que cachent les mots parce que les intellectuels réfléchissant dans des cadres institutionnels ne peuvent voir et savoir.

Sur l'auteur lire sa position sur le refus du génocide arménien par les Turcs.  

Edhem Elden sur la négation du génocide arménien par la Turquie

dernière mise à jour le 29 décembre à 6H

Repost 0
20 novembre 2016 7 20 /11 /novembre /2016 19:50
Le projet de la terreur prend les personnes comme boucliers humains

Aujourd'hui n'y tenant plus cet article pour exprimer ce que m'inspirent les commentaires médiatiques sur le siège d'Alep.

Suivant sans doute les directives du professeur François Burgat les politiques s'engouffrent dans ses analyses, à savoir mieux vaut soutenir les rebelles syriens (associés d'al qaeda) que laisser ISIS maître du jeu, ce qui est une utopie puisque l'on retrouve des armes livrées par les USA à Al Qaeda dans les mains d'ISIS.

Les communiqués lancent que le gouvernement de Bachar al Assad serait responsable de la destruction des hôpitaux. Sauf que l'histoire n'a pas tout à fait débuté ainsi.

Les rebelles ont pris les hôpitaux en premier (tactique utilisée également par l'EIIL à Mossoul ainsi que le Hamas en Palestine). Ensuite ils ont attaqué les syriens pro-Assad, ceux-ci n'avaient plus aucun moyen pour soigner leurs blessés puisque les hôpitaux étaient aux mains de leurs ennemis. Des hôpitaux de fortune ont été mis au point par des médecins kurdes venus d'Iran notamment. Mais ils ont fait long feu. Pilonnés par les rebelles syriens, soignants et soignés ont succombé sous les bombardements des rebelles syriens aidés de djihadistes et de la Turquie. Il ne reste rien des hôpitaux de fortune syro-kurdes si ce n'est la poussière de béton.

L'horreur est de tous les côtés.

Quant à savoir si la Turquie aide vraiment les insurgés pour défendre la démocratie comme l'affirme sans sourciller le directeur de recherche François Burgat, je vous laisse juger sur la manière dont le théocrate qui se prend pour un sultan ottoman traite ses opposants politiques. La guerre avec le PKK et les massacres de kurdes expriment l'ampleur des dégâts. Le chercheur du CNRS directeur de recherche est mal informé. Lui qui nous rebat les oreilles avec son mémorable voyage sur le terrain jordanien oublie de regarder ce qui se passe dans les villes et villages kurdes. Si bien qu'il se trompe. L'objectif de la Turquie n'est pas la défense de la pluralité, mais la destruction de la Syrie et de son représentant, comme elle le fait avec les Kurdes pour étendre son pouvoir comme feu l'empire Ottoman. Je trouve bien naïve l'analyse, ou plutôt la croyance ou fait admis, du chercheur Burgat. Elle l'est tout autant de laisser croire qu'Ennahda a tempéré seul son emprise intégriste musulmane sans subir des pressions externes. Si elles n'avaient pas agi la Tunisie serait elle aussi aux mains des Frères musulmans rigoristes.

Les jeunes turcs suivent aussi ce modèle des loups gris, nationalistes dirigeant les milices en Turquie, venu soutenir la coalition des rebelles syriens dirigée par la Turquie pour l'opération "Bouclier de l'Euphrate" au nom du groupe Ikhwan comme le précisait l'auteur de la  page twitter sur le sujet. (voir photo plus bas)

Cette méthode d'occuper les hôpitaux, écoles et autres lieux sociaux est identique à tous les groupes rebelles, al qaeda, EI, EIIL ISIS etc. ils ont tous pour dénominateur commun de se revendiquer sunnites et pour certains d'être entraînés par la Turquie. Prendre les habitants pour en faire des boucliers humains est l'occupation favorite de l'EIIL à Mossoul encore aujourd'hui. Noter que le terme bouclier est également employé par la Turquie pour son opération en Syrie 'bouclier de l'Euphrate" où les tirs sont plus meurtriers contre les Kurdes et Syriens que contre ISIS. Encore aujourd'hui les kurdes reprochent à la Turquie d'en profiter pour détruire leur maison (voir photos plus bas)

Dans le même registre je note que certains attentats précèdent de quelques jours un événement en lien avec la politique turque. Le dernier en date au Pakistan se produisit avant la visite présidentielle de RT Erdogan (outre le fait que le premier ministre pakistanais ait limogé les enseignants des écoles du groupe Fetullah Gullen pour plaire à Erdogan qui l'avait exigé, apportant tristesse et désespoir parmi familles et enseignants, comme en Turquie et autres pays d'Afrique soumis au diktat des frères musulmans et des turcs)

Patricia Régnier

les rescapés de Mossoul libérés par la coalition irakienne racontent leur enfermement comme bouclier humain

familles enfants et enseignants pleurent à cause des purges imposées par le président Erdogan

cela se passe au Pakistan comme en Turquie ou d'autres pays africains où Erdogan fait régner la terreur

update : preuve que le directeur de recherche du CNRS François Burgat avait tort. La Turquie pilonne les forces démocratiques syriennes à Manbij et une école à Damas (ce n'est pas la 1ère fois) Même méthode à Mossoul les forces irakiennes piégées à Mossoul en passant devant l'hôpital à Idlib aussi les rebelles chassés sont partis à Idlib où ils s'installent et que font-ils en premier : pilonner l'hôpital voir également l'hôpital d'Alep transformé en QG de combat pour stocker munitions et armes

Iikhwan group et liste des groupes rebelles djihadistes l'englobant sous commandement turc la milice des loups gris l'ayant rejoint récemment. Kurde reprochant à ces guerriers la destruction des biens et culture kurde.
Iikhwan group et liste des groupes rebelles djihadistes l'englobant sous commandement turc la milice des loups gris l'ayant rejoint récemment. Kurde reprochant à ces guerriers la destruction des biens et culture kurde.
Iikhwan group et liste des groupes rebelles djihadistes l'englobant sous commandement turc la milice des loups gris l'ayant rejoint récemment. Kurde reprochant à ces guerriers la destruction des biens et culture kurde.

Iikhwan group et liste des groupes rebelles djihadistes l'englobant sous commandement turc la milice des loups gris l'ayant rejoint récemment. Kurde reprochant à ces guerriers la destruction des biens et culture kurde.

Repost 0
28 octobre 2016 5 28 /10 /octobre /2016 20:56
sombrer ni dans l'alcool la haine et la guerre

Le but de ce blog est prioritairement astronophysique mais comme déjà expliqué le sujet s'imbrique avec les questions religieuses. C'est pourquoi aujourd'hui je continue à demander aux groupes combattants en Irak, Syrie, Turquie, Lybie et tout le Levant, ou ce que les djihadistes et musulmans appellent le shâm, de cesser le combat. 

La question de l'alcool a fait gagner des points aux chiites aux dépends des sunnites. A tel point que le président Erdogan de rage fait décrocher le tableau du portrait d'Attaturk buvant du raki dans la salle de restaurant du Parlement (si ce n'est une preuve de son implication dans le clan sunnite que l'EI veut imposer à la région cela en a le goût, le même que celui du Tamkin des Ikhwans pour la rabia mondiale)

 .  

 Le Pakistan vote une loi interdisant l'alcool aux musulmans. 

Cela en écho à la loi irakienne interdisant le commerce, la production et la vente d'alcool, votée au parlement présidé par l'homme d'affaire influent imam Ammar al Hakim du conseil suprême islamique, le plus important parti politique depuis 2003. Egalement à la tête de cinq colonnes militaires engagées dans la bataille de Mossoul. Né en 1971 l'homme devient incontournable ce qui irrite les sunnites car l'Irak est gouverné par les shiites qu'ils exècrent. La guerre de Mossoul pour la reprendre à l'EI l'est aussi pour le pouvoir religieux. C'est pourquoi nombreux sont ceux qui appréhendent un carnage vu la haine entre sunnites et chiites.

Ceci m'autorise à inciter les factions à mettre fin au combat.

Rappel des faits relatés dans les médias : Pendant la bataille de Mossoul l'Etat Islamique autoproclamé détourne l'attention en attaquant d'autres villes comme Kirkuk ou la région d'Anbar à l'ouest de Baghdad. Voici l'article sur Kirkuk où les sunnites reconnaissent avoir cédé à la tentation de remplacer le gouvernement chiite (jugé sectaire et autoritaire) par les sunnites rebelles fondateurs de l'EI (daesh) les tribus sunnites décidées à ne plus laisser daesh les envahir 

Les habitants de Kirkuk le font savoir en image  

L'heure est aux regrets, en 2014 le Parlement n'a pu trouver un accord pour former un gouvernement comme l'annonçait Fayek Al Sheikh Ali . En fait le non accord revenait à laisser le champ libre à l'Etat Islamique sunnite. Comme quoi ceux qui réclament aux musulmans de se prononcer sur l'Etat Islamique en réitérant leur critique n'ont pas entièrement tort. Sans opposition l'Etat Islamique continue et prend les populations comme bouclier humain pour ne pas lui avoir barré le passage dès le début. Les premiers instants sont les plus importants, il faut marquer les lignes fermement sinon le flou permet aux plus déterminés et violents de se frayer le passage avec force, considérant qu'ils ont obtenu une tacite autorisation pour développer leur théocratie.

La situation est toujours aussi ambiguë. Les querelles inter tribus sunnites éclatent. A Erbil lors de l'organisation d'un colloque par le bloc sunnite du millardaire Khamis al-Khanjar depuis les USA favorable au projet arabe Turc les critiques des autres tribus sunnites ou civils activistes leur reprochent de favoriser daesh et vouloir détruire l'Irak vidéo vidéo anti Baghdad 

En Occident l'alcool est autorisé mais accompagné de campagnes de santé publique. Les parlementaires ont fait pression pour inscrire l'avertissement "à consommer avec modération" (comme les cigarettes) sur chaque publicité. User de tout, mais modérément. La nature le sait tout dépend de la dose, du moment et des circonstances. Question d'adaptation ! Autre sujet darwinien qui déplaît aux religions. Ce qui peut expliquer leur difficulté à s'accaparer la notion de dosage et modération, ne connaissant que l'excès en tout, y compris les dévastations, vengeance et horreurs pour l'honneur de leur Empire. Ils raisonnent en terme d'humiliation jamais d'adaptation, le coeur du problème en fait. "Sans adaptation point de survie" .Posez les armes et méditez cette citation, ok les mecs ? (essayez juste une fois, essayer est adopter dit le sage indien)

Quelques photos relatant le problème lié à l'alcool 

 

 

 cette dernière interpelle car en 2014 deux avions transportant des armes pour daesh été pris dans cette région crash entre deux avions britanniques transportant des armes pour daesh on comprend pourquoi le gouvernement irakien regarde d'un mauvais oeil ce qui se passe à Anbar....la rébellion pro Erdogan pour son projet arabe laisse songeur quand l'on voit comment agissent daesh et la Turquie contre ceux qui ne les suivent pas. (à suivre)

Patricia Régnier

UPDATE : la coalition irakienne a retrouvé des bouteilles d'alcool dans les affaires des soldats de l'ISIS peshmerga montrant les bouteilles d'alcool vides, de là à imaginer qui étaient les destinataires du convoi pirate envoyé d'Angleterre, le pas est vite franchi.

Nous voyons une scission s'opérer parmi les sunnites, d'un côté ceux prêts à soutenir le projet Tamkin turc d'Erdogan (réminiscence de l'Empire Ottoman) et à laisser le groupe Etat Islamiste semer la terreur pour achever leur projet et de l'autre côté ceux qui tiennent à leur autonomie et refusent de soutenir l'un et l'autre projet. 

Les quelques preuves trouvées montrent que ce diagnostic est plus que probable à vous d'en juger (sans jeux de mots car les turcs aidés des mafias des loups gris sont très actifs dans les tribunaux parmi les avocats notamment. Ils s'appuient sur le droit pour arriver à leurs fins en toute légitimité. Ainsi ils font criminaliser le PKK alors qu'eux devraient l'être aussi : ils demandent d'inscrire le délit d'islamophobie dans le droit international, etc.)  

le leader de l'organisation Badr Hadi al-Ameri shiite prie avec les tribus sunnites engagées derrière lui contre l'Etat Islamique avant la bataille de MossoulLe commandant chiite Hadi al-Hameri conduit plusieurs tribus irakiennes dont les sunnites avec lesquels il combat l'EI comme la Turquie (lien twitter)

Les shiites sont déterminés non sans avoir accumulé la certitude de la collusion entre les rebelles sunnites de l'Etat Islamique illégitime et les forces étatiques turques ottomanes et saoudiennes légales qui entraînent et soutiennent le premier.

Sans tenir compte de la guerre chiites-sunnites, en toute objectivité, il est visible que la priorité est le règlement du problème de l'Etat Islamique. Les autres pourront trouver une réponse plus tard. Comme en communication, un sujet à la fois.

Preuves sur l'allégeance de la Turquie à l'EI ou inversement au projet Tamkin avec l'index levé signe de l'appel au djihad armé contre les mécréants.

papier d'identité de militaire turc trouvé sur le corps d'un assaillant de daesh attaquant Kirkuk

l'opération bouclier de l'Euphrate se revendique clairement du groupe Ikhwan, Frères Musulmans sunnites derrière le projet Tamkin Turc Ottoman

 

l'avocat représentant la Turquie en France interrogé sur Sedat Peker chef de la mafia turque dit 'il ne fait pas de politique" c'est faux, officiellement peut-être pour être transparent, mais dans la réalité il est sur tous les fronts économiques, sociaux, sécurité avec les loups gris notamment

l'appel au djihad militaire lancé par Erdogan pour son projet Tamkin est bien compris par l'Etat Islamique son miroir non officiel comme le sont les milices des loups gris que le servententente entre le leader égyptien des frères musulmans et le président turc Erdogan

le signe du djihad sous emblème ottoman

Erdogan appelle aussi au djihad pour servir Allah, comme les rebelles de l'Etat Islamiquele président Erdogan lui-même donne le signe du ralliement aux milices des loups gris (l'opposé du PKK) et rabia des Frères musulmans (à gauche)

Les preuves sur l'implication des forces saoudiennes sont plus subtiles, il faut chercher mais elles existent, les shiites irakiens les ratent rarement (de gauche à droite munitions de fabrication saoudienne trouvées après la défaite de l'EI par l'armée Irakienne au sud de Mossoul. drapeau saoudien trouvé dans une cache de daesh après sa défaite. livre d'école primaire de l'EI ressemblant aux livres scolaires saoudiens)

munitions de fabrication saoudienne trouvées après la défaite de l'EI par l'armée Irakienne au sud de Mossouldrapeau saoudien trouvé dans une cache de daesh après sa défaite

livre d'école primaire de l'EI ressemblant aux livres scolaires saoudienscomme l'Arabie Saoudite la Turquie soulage les enfants en leur distribuant le Coran.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plus de preuves à venir n'hésitez pas à livrer les vôtres

Patricia Régnier

la propagande turco ottomane de la mafia des loups gris pour le Tamkin Rabia veut faire croire que les USA sont leur ennemi à cause du "dossier" Fethullah Gülen. Leurs attaques inondent internet par exemple. 

Je leur prouve l'inverse, ils ont infiltré de nombreuses institutions, jusqu'aux USA et l'ONU qui n'y résistent pas, la preuve 

l'UE finance le projet Tamkin au Maroc, il a facilité la victoire des Frères Musulmans aux élections parlementaire sous la bannière de "Justice et Développement", le parti d'Erdogan

 

l'institut français est également labellisé tamkin, preuve que le projet ottoman des Frères Musulmans fonctionne à 100% (lien twitter)

logo à la fin des vidéos de l'US Air Forces Central Command Official. Symbole de l'ONU et Frères Musulmans réunis.

quant à la conclusion je vous laisse une nouvelle fois seuls juges 

le 11 septembre mentionné dans les copies écrans est une date importante pour les Turco-Mongols Ottomans signataires de l'accord d'Ankara avec Hitler pour exterminer les juifs de la planète, comme ils le font maintenant avec les Kurdes. communistes, tous ceux qui ne les suivent pas (ils ont les moyens de nous soumettre légalement à leur projet global nommé fascisme).

Quel(s) moyen(s) de défense contre ceux qui cherchent à exterminer ?

Merci pour vos réponses instructives. 

Patricia Régnier

 

Repost 0

Présentation

  • : climat-soleil évolution
  • climat-soleil évolution
  • : Le climat, enjeu mondial majeur, de lui dépendent les conditions de notre environnement. Les gaz à effet de serre sont le produit de l'activité humaine et de la nature. Plusieurs éléments convergent pour pousser les études sur ces interactions qu'un physicien retraité jugeait essentielles (il avait le diagnostic mais pas la méthode). C'était aussi le cas d'un chercheur bordelais du 20° siècle. Vous découvrirez leur nom au travers les liens et articles du blog.
  • Contact

L'eau

Recherche

Texte Libre

 

http://www.ehabich.info/images/synchro/whole_earth.jpg