Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 décembre 2016 1 26 /12 /décembre /2016 14:16
sauf erreur il semblerait que la table soit dans le palais présidentiel qu'Erdogan a fait construire dans le vaste programme de construction dont le pont sur le Bosphore. L'emblême est celui de l'empire ottoman que de nombreux Turcs se revendiquant "loups gris" arborent
sauf erreur il semblerait que la table soit dans le palais présidentiel qu'Erdogan a fait construire dans le vaste programme de construction dont le pont sur le Bosphore. L'emblême est celui de l'empire ottoman que de nombreux Turcs se revendiquant "loups gris" arborent
sauf erreur il semblerait que la table soit dans le palais présidentiel qu'Erdogan a fait construire dans le vaste programme de construction dont le pont sur le Bosphore. L'emblême est celui de l'empire ottoman que de nombreux Turcs se revendiquant "loups gris" arborent
sauf erreur il semblerait que la table soit dans le palais présidentiel qu'Erdogan a fait construire dans le vaste programme de construction dont le pont sur le Bosphore. L'emblême est celui de l'empire ottoman que de nombreux Turcs se revendiquant "loups gris" arborent

sauf erreur il semblerait que la table soit dans le palais présidentiel qu'Erdogan a fait construire dans le vaste programme de construction dont le pont sur le Bosphore. L'emblême est celui de l'empire ottoman que de nombreux Turcs se revendiquant "loups gris" arborent

Voilà près de vingt ans que je désespère des historiens pour leur manquement déontologique à nous accompagner dans les imbroglios contemporains déconcertants. Manque dû à des grilles de lecture fiables. Les précédents articles ont abordé la notion d'historicité pour trouver et donner le sens qui fait tant défaut en ces périodes d'anarchie, par définition imprévisibles, si ce n'est celui du chaos.

Les propos du professeur d'histoire à Istanbul Edhem Eldem à l'émission cultures monde de France culture  ne sont pas pour rassurer. Ce spécialiste de l'Empire Ottoman s'offusque, sur ton limite agressif, de ceux qui voient dans la politique actuelle turque une réminiscence de l'ancienne organisation musulmane. Ils les accuse de ne rien comprendre à ce qu'est l'Empire Ottoman. Argument en béton que pourtant je m'empresse à démonter n'en pouvant plus de tant d'absurdité de la part d'intellectuel soi-disant aptes à devenir nos aiguillons. Quelle médiocrité d'analyse au ras des pâquerettes. Du moins le schéma d'analyse n'intègre qu'une partie des problèmes récurrents.

Les analystes ne réfléchissent que dans un cadre institutionnel. Oublient le pan entier d'un monde souterrain ou parallèle, invisible. Celui du blanchiment et recyclage des biens acquis par les mafias. En Turquie elle ne se cache pas. Un groupe politique les représente partout, MHP au parlement et gouvernement, loups gris sur le terrain de guerre et pans entiers de l'économie dont le sport avec sa tête de proue Sedat Peker. Les policiers agressifs et répressifs sont d'après moi des membres de cette quasi secte. Le risque est que l'associé de l'AKP ne soit plus contrôlable comme cela se profile sur le terrain à Al -Abab où loups gris, rebelles et EI présentent un piètre tableau de l'anarchie dans le bain de sang annoncé que j'avais caricaturé au mois d'août (lien à venir, je le recherche le voici)

Les images du haut donnent une réalité actuelle du président Erdogan sous l'emblème de l'Empire Ottoman. Je n'ai pas la confirmation mais il semblerait qu'il soit dans son sompteux palais présidentiel construit récemment comme les autres grands travaux entrepris par ce que certains jugent démesuré. Je vous épargne les nombreux comptes twitter d'amis de la mafia des loups gris, tous arborent fièrement leur revendication. Si vous voulez assouvir votre curiosité taper Sedat Peker dans le moteur de recherche twitter par exemple, vous ne serez pas déçus. par exemple, capture d'écran insérée dans cette entrée

L'argument de l'historien turc est que les 16 états de l'ex empire turc n'en font plus partie, c'est donc mal connaître l'Empire Ottoman. Bien évidemment que lorsque l'on parle d'Empire Ottoman actuel il ne s'agit pas de limites territoriales anciennes mais celles symboliques que s'imagine la pensée turcophile..

La nostalgie, fil rouge de la radio france culture de la semaine, est avant tout un concept intellectuel. Les leaders turcs s'inspirent non seulement de l'idéal Attaturk de la grande Turquie mais aussi rêvent d'un nouvelle emprise turque qu'elle soit européenne ou mondiale.Leur réseau et lobby s'y emploient dans tous les secteurs et institutions. Le plus souvent dirigés par des juristes. La justice objectif premier, arriver à imposer l'Islam à tout prix. La Paix n'est pas leur souci, elle serait même un obstacle à leur projet d'où la stratégie de la tension terroriste et son paroxysme du 11.09.01 date anniversaire importante pour la chute de l'Emire Ottoman en Autriche. Mais cela passe au dessus de la tête de l'intellectuel historien trop occupé à partager l'ambition architecturale du nouveau sultan que RT Erdogan veut incarner en s'affichant majestueusement sous le nostalgique emblème ottoman. Un institutionnel qui caresse le pouvoir dans le sens du poil de peur, inconsciemment ou non, de finir en prison comme tous les contradicteurs ou audacieux polémistes.

Cet idéal s'accompagne de son pendant l'islamisation du monde par la oumma via les frères musulmans, la rabia et Ikhwan. J'ai déjà évoqué la question dans les précédents articles. Je réviserai celui-ci ultérieurement pour préciser ma pensée, exemples concrets à l'appui. Cet inventaire est primordial pour comprendre l'indicible et éviter sacralisation du chaos qui se produit inévitablement comme l'explique Jean Pierre Dupuy en sacralisant la terreur faute de la comprendre Ce que les auteurs islamistes maîtrisent à merveille en ralliant les islamologues convertis à leur cause, le plus souvent dans les universités, meilleur outil de propagande inscrit dans leur stratégie..

Ne laissons pas la bêtise se sacraliser faute de comprendre ce que cachent les mots parce que les intellectuels réfléchissant dans des cadres institutionnels ne peuvent voir et savoir.

Sur l'auteur lire sa position sur le refus du génocide arménien par les Turcs.  

Edhem Elden sur la négation du génocide arménien par la Turquie

dernière mise à jour le 29 décembre à 6H

Repost 0

Présentation

  • : climat-soleil évolution
  • climat-soleil évolution
  • : Le climat, enjeu mondial majeur, de lui dépendent les conditions de notre environnement. Les gaz à effet de serre sont le produit de l'activité humaine et de la nature. Plusieurs éléments convergent pour pousser les études sur ces interactions qu'un physicien retraité jugeait essentielles (il avait le diagnostic mais pas la méthode). C'était aussi le cas d'un chercheur bordelais du 20° siècle. Vous découvrirez leur nom au travers les liens et articles du blog.
  • Contact

L'eau

Recherche

Texte Libre

 

http://www.ehabich.info/images/synchro/whole_earth.jpg