Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 janvier 2017 3 25 /01 /janvier /2017 18:05
Primaires socialistes

Dimanche prochain nous déciderons qui portera l'étiquette socialiste aux élections présidentielles 2017. Je voulais expliquer mon point de vue notamment sur l'ambiguïté du candidat Benoit Hamon qui pendant des années critique le gouvernement sur l'encadrement de l'Etat, budget de l'armée etc. et qui dit spontanément au débat télévisé vouloir plus d'armement alors qu'il a voté contre le budget etc. Puis pensais qu'il était plus important d'aborder l'autre ambiguïté du président des USA Donald Trump. Finalement en écoutant la conclusion du professeur de philosophie à l'université libre de Bruxelles je me dis qu'il est normal d'hésiter puisque l'entretien est infini. la conversation scientifique Michel Meyer Etienne Klein ce qui peut expliquer les atermoiements des uns et des autres. Mais alors les quelques 800 000 électeurs qui ont voté Benoît Hamon risquent d'être déçus si une fois président, comme l'ex président de l'université Paris 8, il appelle les CRS à chaque manif....déjà le lendemain de l'annonce des résultats en sa faveur plusieurs incidents pertubateurs ; l'usine de papier d'Arménie incendiée, braquage de diamantaire et de convoyeur de fond, enfant tué dans une école...

Donc il n'est plus question d'Empires mais de puissance et pouvoir comme l'illustre les négociations et rapports de force entre Donald Trump et Teresa May première chef de gouvernement à rencontrer le président des Etats Unis nouvellement élu sur ce programme du complot mondial contre les USA;

Ne vous trompez pas à la présidence Benoît Hamon aura lui aussi ce sentiment de puissance, la vie change dans les fastes et responsabilité de la République. Manuel Valls ne s'en était pas si mal tiré en toute honnêteté et courage. Pas sûr que Benoît Hamon soit plus performant. Il semble ne pas avoir encore endossé le costume de président car il refuse d'impliquer sa famille. Comment fera-t-il pour y échapper, c'est quasiment impossible. La femme de Nicolas Sarkozy a fui la situation il n'est pas exclu que celle de Benoît Hamon suive ce chemin.....Il faut choisir !

Donald Trump lui a chosi de laisser son Empire pour sauver les USA. Tel un héro de Marvel  "Captain America" est de retour sous les traits de "super Trump". Il ne fallait pas le laisser fantasmer le destin des héros américains, l'enfant qui sommeille en chacun de nous comme en  Donald Trump à réveillé l'énergie de l'instinct de survie qui nous anime tous, Et voilà super Trump se défaire de ses habits de père d'un empire familial pour endosser le costume de captain America. Il ne veut pas nous quitter sans avoir concrétisé la réalité du comics fanatisé pour faire '"America great again" . Rappeler que l'idée vient d'un enfant issu de l'immigration n'est pas anodin en cette période de leur stigmatisation par "super Trump". Message que Steve Jobs PDG d'Apple s'oblige à afficher en répétant pour la seconde fois depuis 2005 que son père naturel est Abdul Fattah Jallali originaire de Homs en Syrie, ville en guerre encore aujourd'hui, réfugié au Liban avant de fuir l'instabilité et migrer aux USA. 

Une époque s'efface peu à peu qui en ouvre une autre, incertaine, inquiétante. Les souvenirs reviennent comme un soulagement pour tous. Une cure de jouvence, même les insoumis en appellent à la septuagénaire Chantal Mouffe pour mener la bagarre générale.

Lui même immigré, comme Mélanie Trump, Stanley Martin Lieber, plus connu sous le nom de Stan Lee, réussit à sauver Timely de la mouise en 1962 pour en faire l'empire industriel américain connu sous le nom de Marvel. Il n'avait pas imaginé qu'un jour le nostalgique Trump viendrait tel un sauveur avec son slogan "make America great again" réveiller les héros historiques des comics. Ne voyez-vous pas le côté héro Marvel de ce brave Donald Trump ? Sa sincérité et fraîcheur enfantine le rendent touchant, son aura et stature l'ont imposé aux yeux des grands électeurs. Il a toute légitimité pour accomplir sa mission en toute fierté.

Bien sûr ses manières, pas toujours faciles à comprendre surprennent. Plusieurs aspects ont été détaillés sur ce blog. Il met la planète sans dessus-dessous, malheureusement, il n'est pas le seul, il faut bien l'admettre. Comme dit le sociologue Bernard Lahire expliquer n'est pas excuser  Cela permet de comprendre. Comment espérer vivre tous ensemble si cette forme d'altruisme n'est pas partagée par tous, même entre ses frontières (physiques ou morales) que cherche à instaurer "Super Trump" pour se protéger. comme l'explique l'anthropologue Michel Agier, l'éxogamie est essentielle autant que la frontière qui fait miroir.

Je lis les critiques et attaques, à commencer par celles de l'ONU. Donald Trump le mérite, mais un homme qui parle avec son coeur et ses tripes comme le fait Donald Trump peut-il être vraiment mauvais et susciter autant d'adhésion ? Cet homme est porté par la foi, il l'a dit et répété, c'est même l'argument employé par Mélanie dans son premier discours "je crois en Dieu". Première des conditions pour être président des Etats Unis.  

Après avoir prêté serment sur les deux bibles dans les mains de son épouse, celle de Martin Luther King et de sa mère, ce héro moderne peut s'envoler et se surpasser. Comme déjà dit il ne prend pas toujours le bon chemin, la preuve avec l'"islam ban", acte fondateur surtout symbolique quoique choquant et illégal mais temporaire. Je lui reproche surtout de faire appel aux mafias sans sourciller et de ne pas vouloir voir que les frères musulmans se cachent derrière le président turc. "Super Trump" dit avoir déchu Hillary Clinton pour combattre les frères musulmans il est mal parti. Je l'aurai prévenu, mais il s'en fiche. Laissons le héros agir, Un héro ne pleure jamais. Il se remet toujours de ses déboires. il fonce porté par la conviction d'avoir raison. Poussé par la foi, il est invincible, rien ne peut l'ébranler galvanisé qu'il est.

Tout en reconnaissant ses erreurs de jugements, j'admets qu'il n'a peut-être pas entièrment tort de vouloir donner une leçon à l'ONU. Cette institution qui se laisse à ce point décomposer par l'Islam en acceptant le refus du droit à l'apostasie mérite d'être rappelée à l'ordre. Je m'y emploie régulièrement, sans effet il faut avouer. Mais ne désespérons pas, l'enjeu est si crucial, vital même. Je me sens aussi pousser des ailes, le privilège n'appartient pas qu'aux jeunes intrépides..

Donald Trump a tort mais l'ONU n'a pas complètement raison. Elle n'a pas à donner de leçon de droit quand celui de l'apostasie est ainsi bafoué. Son respect est garant du vivre ensemble que tous implorent sans jamais accepter les règles qui le permettent dont le droit à l'apostasie en est la clé.En écoutant Mireille Delmas-Marty juriste au collège de France je comprends pourquoi ce relâchement. Sa position sur l'adaptation du "droit commun différencié" est certes louable mais si elle oublie de fixer les fondamentaux le problème des guerres et déplacements de populations ne sera jamais réglé. Comment "goûter les différences" échanger sans se perdre et se dénaturer et refuser le droit de changer d'opinion ou avis ? Nous entendrons toujours parler de crimes d'honneur (honneur que réclame implicitement le vindicatif Marwan Muhammad directeur exécutif du CCIF au soir des résultats de la primaire socialiste, voir copie ci bas) 

A tel point que maintenant Caroline Fourest est ostracisée par tous, plus  personne défend le droit à l'apostasie, tout le monde se déchaîne contre l'islamophobie qui est venue remplacer le droit humain de base. Tout le monde détricote tout, jusqu'aux règles du vivre ensemble. Pas étonnant que les guerres s'intensifient. 

Donald Trump n'est pas un modèle mais il faut comprendre où son coeur est blessé. Lui ne parlera pas de droit à l'apostasie mais de chrétienté. La racine du mal n'est pas si éloignée. C'est le fait de pouvoir choisir en toute liberté. Les procès faits aux chrétiens qui refusaient d'appliquer le se plier au droit des LGBT leur empêchaient de vivre leur foi en toute liberté et leur ont coûté parfois très cher jusqu'à la faillite d'entreprise.. Super Trump a sorti ses habits de "captain America" pour les sauver.

Dans un autre registre mais sur le même thème, la laïcité mal comprise et mal expliquée est venue perturber les primaires socialistes. Manuel Valls maladroit l'aborde par la question du voile essentiellement alors qu'il faut rester sur le domaine du droit. Insister sur le droit à l'apostasie essentiel. Plutôt que d'ostraciser une association mieux aurait valu défendre le droit, rien que le droit. Cela aurait évité les esclandres comme je peux le lire sur le site du CCIF. Il évoque l'ONU mais pas pour le droit à l'apostasie, pour l'islamophobie qui vient interdire le droit à l'apostasie, donc à la différenciation et liberté, pour chacun. Ce qui implique obligatoirement le droit à l'apostasie inaliénable. L'Islam qui le détruit sera lui aussi détruit s'il persiste à accuser d'islamophobie ceux qui ne font que défendre l'apostasie.

Alors que tous recherchent auprès de personnes âgées les sources d'inspiration, pourquoi rejeter ce droit si important ? A croire qu'ils veulent vraiment la guerre. Que l'ONU ne vienne pas pleurer, les guerres et déplacés sont de leur fait. Le manque de projet socialiste n'est pas fait pour changer quelque chose puisque tous laissent faire, aucun programme aborde la question. Dans ces conditions attendons-nous à d'autres guerres, de plus en plus violentes.

 

Primaires socialistes

Regardez, écoutez, appréciez et jugez. 

pour ne pas défendre l'apostasie avec la même intensité que les musulmans ont réussi à le faire interdire à l'ONU les guerres continuent, l'ISIS en rajoute en tuant encore à Raqqa prétextant l'apostasie.

L'ONU est responsable;

Elle a tort d'ouvrir la boîte de Pandore aux guerres et déplacés que le non respect de ce droit génère. Tort de propager l'idée d'interdire ce droit, tort de faire se dresser des héros de la trempe de Donald Trump. Il ne lâche pas ses affaires de gaité de coeur. Imaginez un instant l'état dans lequel est son coeur. Il se donne à corps perdu pour sauver son idéal contre ce qu'il estime en être la cause. L'ONU en fait partie autant que ISIS. L'ONU est à l'origine du réveil de Donald Trump comme celui des islamistes modérés ou extrémistes. 

En cherchant cette vidéo je vois un encart disant que Donald Trump a interdit les noirs et musulmans en favorisant blancs et chrétiens.

Donald Trump ne fait qu'appliquer ce sur quoi il a juré lors de l'investiture, la Bible.

Il faut, soit changer la constitution des USA, soit l'accepter.

Donald Trump a signé un décret concernant 7 états islamistes pour une période de 120 jours ; a réduit de moitié le chiffre des demandeurs d'asile autorisés à rester sur le territoire américain, les chrétiens des 7 etats ne sont pris en compte qu'après une délai de 30 jours, enfin si j'ai bien compris. Cette mesure et exceptionnelle pour marquer le début de son mandat.

A titre d'exemple en France des écoles coraniques non déclarées, de plus en plus nombreuses, on y parle arabe et anglais mais Manuel Valls a perdu la primaire parce qu'il parlait d'Islam.

Les jeunes issus de la troisième génération d'immigration défendent toujours l'Islam, L'engouement pour la levée de l'armée messianique du shâm découle de ce processus de réappropriation (de 'son honneur comme dirait Marwan Muhammad qui n'en manque pas s'estimant détenir une lourde responsabilité de maintient de l'Islam et de la oumma),

je citerai leur égérie Souid Sihem qui écoutant le dernier débat de la primaire socialiste a lancé l'OP anti-Valls au lieu de chercher à comprendre..La communicante engagée pour valoriser l'image du Qatar et de l'Arabie Saoudite a assimilé le candidat à un réactionnaire de droite. Pourtant elle n'est pas un exemple de prolétariat victimaire elle serait plutôt une pasionaria des grands palais pour défendre sa littérature sur la mémoire d'un Mohamed Merah qu'elle estime victime d'un complot d'Etat. Pour ma part je pense que s'il a pu être victime d'un complot c'était celui d'un inside job où il était en même temps complice des frères musulmans dirigés par la Turquie d'Erdogan en sous main. Souid Sihem peut émettre son analyse autant que moi-même ou la #rimecon.

Les frères musulmans organisation terroriste n'en n'a pas fini tant que toutes les nations ne les ont pas clairement inscrits sur la liste internationale des terroristes avec leurs associés les loups gris qui mettent le moyen orient à feu et à sang dans l'engagement de la guerre finale du Shâm qu'ils veulent s'approprier pour accomplir la domination du monde comme ils l'interprètent. 

Mais de cela même les jeunes occidentalisés épris de foi coranique ne veulent discuter sans brandir les armes ikhwan. La oumma oblige, comme à l'OTAN où siège la Turquie Ikhwan, un pour tous tous pour un.

Patricia Régnier                                                                                                               mise à jour 01.02.2017 à 23H35

La laïcité est la liberté de la pensée, le fait que nous ayons le droit de douter et même à douter de notre propre doute. Le conseil d'Etat belge qui a statué pour autoriser la prof de philosophie a enseigner l'islam sans pouvoir discuter ou interdire de douter est en totale obstruction au droit de douter.

Repost 0
26 décembre 2016 1 26 /12 /décembre /2016 14:16
sauf erreur il semblerait que la table soit dans le palais présidentiel qu'Erdogan a fait construire dans le vaste programme de construction dont le pont sur le Bosphore. L'emblême est celui de l'empire ottoman que de nombreux Turcs se revendiquant "loups gris" arborent
sauf erreur il semblerait que la table soit dans le palais présidentiel qu'Erdogan a fait construire dans le vaste programme de construction dont le pont sur le Bosphore. L'emblême est celui de l'empire ottoman que de nombreux Turcs se revendiquant "loups gris" arborent
sauf erreur il semblerait que la table soit dans le palais présidentiel qu'Erdogan a fait construire dans le vaste programme de construction dont le pont sur le Bosphore. L'emblême est celui de l'empire ottoman que de nombreux Turcs se revendiquant "loups gris" arborent
sauf erreur il semblerait que la table soit dans le palais présidentiel qu'Erdogan a fait construire dans le vaste programme de construction dont le pont sur le Bosphore. L'emblême est celui de l'empire ottoman que de nombreux Turcs se revendiquant "loups gris" arborent

sauf erreur il semblerait que la table soit dans le palais présidentiel qu'Erdogan a fait construire dans le vaste programme de construction dont le pont sur le Bosphore. L'emblême est celui de l'empire ottoman que de nombreux Turcs se revendiquant "loups gris" arborent

Voilà près de vingt ans que je désespère des historiens pour leur manquement déontologique à nous accompagner dans les imbroglios contemporains déconcertants. Manque dû à des grilles de lecture fiables. Les précédents articles ont abordé la notion d'historicité pour trouver et donner le sens qui fait tant défaut en ces périodes d'anarchie, par définition imprévisibles, si ce n'est celui du chaos.

Les propos du professeur d'histoire à Istanbul Edhem Eldem à l'émission cultures monde de France culture  ne sont pas pour rassurer. Ce spécialiste de l'Empire Ottoman s'offusque, sur ton limite agressif, de ceux qui voient dans la politique actuelle turque une réminiscence de l'ancienne organisation musulmane. Ils les accuse de ne rien comprendre à ce qu'est l'Empire Ottoman. Argument en béton que pourtant je m'empresse à démonter n'en pouvant plus de tant d'absurdité de la part d'intellectuel soi-disant aptes à devenir nos aiguillons. Quelle médiocrité d'analyse au ras des pâquerettes. Du moins le schéma d'analyse n'intègre qu'une partie des problèmes récurrents.

Les analystes ne réfléchissent que dans un cadre institutionnel. Oublient le pan entier d'un monde souterrain ou parallèle, invisible. Celui du blanchiment et recyclage des biens acquis par les mafias. En Turquie elle ne se cache pas. Un groupe politique les représente partout, MHP au parlement et gouvernement, loups gris sur le terrain de guerre et pans entiers de l'économie dont le sport avec sa tête de proue Sedat Peker. Les policiers agressifs et répressifs sont d'après moi des membres de cette quasi secte. Le risque est que l'associé de l'AKP ne soit plus contrôlable comme cela se profile sur le terrain à Al -Abab où loups gris, rebelles et EI présentent un piètre tableau de l'anarchie dans le bain de sang annoncé que j'avais caricaturé au mois d'août (lien à venir, je le recherche le voici)

Les images du haut donnent une réalité actuelle du président Erdogan sous l'emblème de l'Empire Ottoman. Je n'ai pas la confirmation mais il semblerait qu'il soit dans son sompteux palais présidentiel construit récemment comme les autres grands travaux entrepris par ce que certains jugent démesuré. Je vous épargne les nombreux comptes twitter d'amis de la mafia des loups gris, tous arborent fièrement leur revendication. Si vous voulez assouvir votre curiosité taper Sedat Peker dans le moteur de recherche twitter par exemple, vous ne serez pas déçus. par exemple, capture d'écran insérée dans cette entrée

L'argument de l'historien turc est que les 16 états de l'ex empire turc n'en font plus partie, c'est donc mal connaître l'Empire Ottoman. Bien évidemment que lorsque l'on parle d'Empire Ottoman actuel il ne s'agit pas de limites territoriales anciennes mais celles symboliques que s'imagine la pensée turcophile..

La nostalgie, fil rouge de la radio france culture de la semaine, est avant tout un concept intellectuel. Les leaders turcs s'inspirent non seulement de l'idéal Attaturk de la grande Turquie mais aussi rêvent d'un nouvelle emprise turque qu'elle soit européenne ou mondiale.Leur réseau et lobby s'y emploient dans tous les secteurs et institutions. Le plus souvent dirigés par des juristes. La justice objectif premier, arriver à imposer l'Islam à tout prix. La Paix n'est pas leur souci, elle serait même un obstacle à leur projet d'où la stratégie de la tension terroriste et son paroxysme du 11.09.01 date anniversaire importante pour la chute de l'Emire Ottoman en Autriche. Mais cela passe au dessus de la tête de l'intellectuel historien trop occupé à partager l'ambition architecturale du nouveau sultan que RT Erdogan veut incarner en s'affichant majestueusement sous le nostalgique emblème ottoman. Un institutionnel qui caresse le pouvoir dans le sens du poil de peur, inconsciemment ou non, de finir en prison comme tous les contradicteurs ou audacieux polémistes.

Cet idéal s'accompagne de son pendant l'islamisation du monde par la oumma via les frères musulmans, la rabia et Ikhwan. J'ai déjà évoqué la question dans les précédents articles. Je réviserai celui-ci ultérieurement pour préciser ma pensée, exemples concrets à l'appui. Cet inventaire est primordial pour comprendre l'indicible et éviter sacralisation du chaos qui se produit inévitablement comme l'explique Jean Pierre Dupuy en sacralisant la terreur faute de la comprendre Ce que les auteurs islamistes maîtrisent à merveille en ralliant les islamologues convertis à leur cause, le plus souvent dans les universités, meilleur outil de propagande inscrit dans leur stratégie..

Ne laissons pas la bêtise se sacraliser faute de comprendre ce que cachent les mots parce que les intellectuels réfléchissant dans des cadres institutionnels ne peuvent voir et savoir.

Sur l'auteur lire sa position sur le refus du génocide arménien par les Turcs.  

Edhem Elden sur la négation du génocide arménien par la Turquie

dernière mise à jour le 29 décembre à 6H

Repost 0
10 novembre 2016 4 10 /11 /novembre /2016 22:53
La mafia investit les USA, retour des nazis amis du dictateur Erdogan

le FBI dans 8 états avant les élections contrôle les musulmans pour une supposée relation avec alqaeda 

la veille des élection c'est le lieutenant général Michael T. Flynn qui soutenait la Turquie alliée des USA dans l'OTAN qui est en pleine crise à cause de Fetula Güllen que la Turquie demande d'extrader le jugeant responsable du coup d'Etat du 13 juillet 2016 à Ankara.

Cet ancien général fait probablement partie de ceux qui ont organisé avec le stand behind de l'OTAN les pires moments du terrorisme international comme le rappelle cet article de sputnik après qu'un avion russe soit abattu par un membre des loups gris milice turque membre de l'OTAN.

Le texte est si important que j'en reprends les extraits 

Le 24 novembre, un chasseur turc abattait le bombardier russe Su-24: le jour même, une interview vidéo des Turkmènes syriens ayant tiré sur l'un des pilotes, en parachute et sans défense, a été largement diffusée sur internet.

Leur leader a été rapidement identifié: il s'agit d'Alparslan Celik, fils d'un fonctionnaire du Parti d'action nationaliste et membre actif de sa branche armée de jeunesse, les "Loups gris".

Les Loups gris sont apparus à la fin des années 1960 quand le Parti d'action nationale et son leader, le colonel Alparslan Türkes, ancien adepte d'Adolf Hitler et fasciste notoire, a eu besoin d'une aile de jeunesse — l'analogue turc des Jeunesses hitlériennes en quelque sorte. L'organisation fut baptisée "Loups gris".

Pour le gouvernement, les Loups gris étaient un instrument pratique qui permettait de combattre l'opposition de gauche sans la police ou l'armée. De plus, les autorités se servaient des Loups pour créer une situation d'instabilité au sein de la société.

Sans le savoir, les Loups gris agissaient sous le contrôle et au profit du régime. Ils tuaient des activistes libéraux, des militants de gauche, des intellectuels, des chefs de syndicat, des Kurdes ethniques, des journalistes et des fonctionnaires. Ils furent notamment les auteurs du massacre de Maras, où une centaine d'alaouites avaient été tués en une semaine, ainsi que de la fusillade lors de la manifestation du 1er mai sur la place Taksim en 1977, qui avait fait 42 morts.

Cependant, les autorités sont allées trop loin: en 1980, un groupe de généraux a fomenté un coup d'État et commencé à combattre toute forme d'extrémisme, de gauche comme de droite, y compris les Loups gris qui comptaient près de 200.000 membres enregistrés.

Au tribunal, les Loups gris ont été accusés de 694 assassinats et leurs liens avec la CIA ont été dévoilés. L'organisation a été interdite, la plupart de ses leaders ont été emprisonnés — suscitant par là-même l'indignation des combattants ordinaires accusant Ankara de "trahison".

Toutefois, l'organisation n'a pas disparu: les Loups sont entrés dans la clandestinité pour lancer une vaste campagne terroriste contre ceux qu'ils considéraient comme les "ennemis de la Turquie".

Leur fait d'armes le plus retentissant reste la tentative d'assassinat contre le pape Jean-Paul II: le 13 mai 1981, le "loup gris" Mehmet Ali Ağca, évadé de prison, avait tiré sur le pape à bout portant. Grièvement blessé au niveau du ventre, Jean-Paul II avait survécu. Mehmet Ali Ağca, lui, avait été condamné à la perpétuité puis déporté en Turquie.

Aujourd'hui, les Loups gris ont renforcé leurs liens avec les services de renseignements de l'Otan et noué des contacts avec le narcotrafic international. On sait notamment qu'ils ont envoyé au Proche-Orient des armes des arsenaux de l'Alliance, contre de l'héroïne qui était redirigée aux USA via la mafia italienne.

Au début des années 1990, la situation a changé. La plupart des Loups arrêtés avaient purgé leur peine ou avaient été libérés par amnistie. Le nouveau dirigeant turc Turgut Özal cherchait alors à transformer le pays en leader régional, à combler le vide d'influence en Transcaucasie laissé vacant après la chute de l'URSS. Le colonel Türkes et ses Loups gris furent à nouveau sollicités par Ankara, et leur activité de nouveau autorisée. 

Aujourd'hui, la principale base étrangère des Loups est l'Europe — essentiellement l'Allemagne, les Pays-Bas et la Belgique. En général, ils agissent sous couvert de nombreuses organisations culturelles turques chargées de la sauvegarde de "l'identité turque".

Si, en Europe, les Loups se battent pour les droits de la diaspora turque, chez eux ils s'efforcent d'empêcher la formation d'une diaspora syrienne.

Les Loups les plus ardents partent se battre en Syrie. On ignore le nombre exact de combattants comme le nombre de morts causées par l'organisation.

En savoir plus: https://fr.sputniknews.com/presse/201512071020119748-loups-gris-pilote-russe/

Comme indiqué dans les textes précédents, images à l'appui, il est évident que la Turquie à la tête des loups gris, dont nous voyons ici les actes, organise des plans pour semer le chaos et la guerre dans l'unique but de réaliser sont projet tamkin d'islamisation globale de la planète. Les néo fascistes sont leurs alliés pour mener à la troisième guerre mondiale. Cela ne fait plus aucun doute. Le logo de l'ONU et des sabres des frères musulmans qui ornent les actes de la coalition en Irak en sont l'éclatante preuve. Le nouveau président des USA est ami de Giuliani maire de New York en 2001 au moment des attaques des tours jumelles. Le général Flynn est pressenti pour le ministère de la Défense américaine.

Patricia Régnier

Repost 0
28 octobre 2016 5 28 /10 /octobre /2016 20:56
sombrer ni dans l'alcool la haine et la guerre

Le but de ce blog est prioritairement astronophysique mais comme déjà expliqué le sujet s'imbrique avec les questions religieuses. C'est pourquoi aujourd'hui je continue à demander aux groupes combattants en Irak, Syrie, Turquie, Lybie et tout le Levant, ou ce que les djihadistes et musulmans appellent le shâm, de cesser le combat. 

La question de l'alcool a fait gagner des points aux chiites aux dépends des sunnites. A tel point que le président Erdogan de rage fait décrocher le tableau du portrait d'Attaturk buvant du raki dans la salle de restaurant du Parlement (si ce n'est une preuve de son implication dans le clan sunnite que l'EI veut imposer à la région cela en a le goût, le même que celui du Tamkin des Ikhwans pour la rabia mondiale)

 .  

 Le Pakistan vote une loi interdisant l'alcool aux musulmans. 

Cela en écho à la loi irakienne interdisant le commerce, la production et la vente d'alcool, votée au parlement présidé par l'homme d'affaire influent imam Ammar al Hakim du conseil suprême islamique, le plus important parti politique depuis 2003. Egalement à la tête de cinq colonnes militaires engagées dans la bataille de Mossoul. Né en 1971 l'homme devient incontournable ce qui irrite les sunnites car l'Irak est gouverné par les shiites qu'ils exècrent. La guerre de Mossoul pour la reprendre à l'EI l'est aussi pour le pouvoir religieux. C'est pourquoi nombreux sont ceux qui appréhendent un carnage vu la haine entre sunnites et chiites.

Ceci m'autorise à inciter les factions à mettre fin au combat.

Rappel des faits relatés dans les médias : Pendant la bataille de Mossoul l'Etat Islamique autoproclamé détourne l'attention en attaquant d'autres villes comme Kirkuk ou la région d'Anbar à l'ouest de Baghdad. Voici l'article sur Kirkuk où les sunnites reconnaissent avoir cédé à la tentation de remplacer le gouvernement chiite (jugé sectaire et autoritaire) par les sunnites rebelles fondateurs de l'EI (daesh) les tribus sunnites décidées à ne plus laisser daesh les envahir 

Les habitants de Kirkuk le font savoir en image  

L'heure est aux regrets, en 2014 le Parlement n'a pu trouver un accord pour former un gouvernement comme l'annonçait Fayek Al Sheikh Ali . En fait le non accord revenait à laisser le champ libre à l'Etat Islamique sunnite. Comme quoi ceux qui réclament aux musulmans de se prononcer sur l'Etat Islamique en réitérant leur critique n'ont pas entièrement tort. Sans opposition l'Etat Islamique continue et prend les populations comme bouclier humain pour ne pas lui avoir barré le passage dès le début. Les premiers instants sont les plus importants, il faut marquer les lignes fermement sinon le flou permet aux plus déterminés et violents de se frayer le passage avec force, considérant qu'ils ont obtenu une tacite autorisation pour développer leur théocratie.

La situation est toujours aussi ambiguë. Les querelles inter tribus sunnites éclatent. A Erbil lors de l'organisation d'un colloque par le bloc sunnite du millardaire Khamis al-Khanjar depuis les USA favorable au projet arabe Turc les critiques des autres tribus sunnites ou civils activistes leur reprochent de favoriser daesh et vouloir détruire l'Irak vidéo vidéo anti Baghdad 

En Occident l'alcool est autorisé mais accompagné de campagnes de santé publique. Les parlementaires ont fait pression pour inscrire l'avertissement "à consommer avec modération" (comme les cigarettes) sur chaque publicité. User de tout, mais modérément. La nature le sait tout dépend de la dose, du moment et des circonstances. Question d'adaptation ! Autre sujet darwinien qui déplaît aux religions. Ce qui peut expliquer leur difficulté à s'accaparer la notion de dosage et modération, ne connaissant que l'excès en tout, y compris les dévastations, vengeance et horreurs pour l'honneur de leur Empire. Ils raisonnent en terme d'humiliation jamais d'adaptation, le coeur du problème en fait. "Sans adaptation point de survie" .Posez les armes et méditez cette citation, ok les mecs ? (essayez juste une fois, essayer est adopter dit le sage indien)

Quelques photos relatant le problème lié à l'alcool 

 

 

 cette dernière interpelle car en 2014 deux avions transportant des armes pour daesh été pris dans cette région crash entre deux avions britanniques transportant des armes pour daesh on comprend pourquoi le gouvernement irakien regarde d'un mauvais oeil ce qui se passe à Anbar....la rébellion pro Erdogan pour son projet arabe laisse songeur quand l'on voit comment agissent daesh et la Turquie contre ceux qui ne les suivent pas. (à suivre)

Patricia Régnier

UPDATE : la coalition irakienne a retrouvé des bouteilles d'alcool dans les affaires des soldats de l'ISIS peshmerga montrant les bouteilles d'alcool vides, de là à imaginer qui étaient les destinataires du convoi pirate envoyé d'Angleterre, le pas est vite franchi.

Nous voyons une scission s'opérer parmi les sunnites, d'un côté ceux prêts à soutenir le projet Tamkin turc d'Erdogan (réminiscence de l'Empire Ottoman) et à laisser le groupe Etat Islamiste semer la terreur pour achever leur projet et de l'autre côté ceux qui tiennent à leur autonomie et refusent de soutenir l'un et l'autre projet. 

Les quelques preuves trouvées montrent que ce diagnostic est plus que probable à vous d'en juger (sans jeux de mots car les turcs aidés des mafias des loups gris sont très actifs dans les tribunaux parmi les avocats notamment. Ils s'appuient sur le droit pour arriver à leurs fins en toute légitimité. Ainsi ils font criminaliser le PKK alors qu'eux devraient l'être aussi : ils demandent d'inscrire le délit d'islamophobie dans le droit international, etc.)  

le leader de l'organisation Badr Hadi al-Ameri shiite prie avec les tribus sunnites engagées derrière lui contre l'Etat Islamique avant la bataille de MossoulLe commandant chiite Hadi al-Hameri conduit plusieurs tribus irakiennes dont les sunnites avec lesquels il combat l'EI comme la Turquie (lien twitter)

Les shiites sont déterminés non sans avoir accumulé la certitude de la collusion entre les rebelles sunnites de l'Etat Islamique illégitime et les forces étatiques turques ottomanes et saoudiennes légales qui entraînent et soutiennent le premier.

Sans tenir compte de la guerre chiites-sunnites, en toute objectivité, il est visible que la priorité est le règlement du problème de l'Etat Islamique. Les autres pourront trouver une réponse plus tard. Comme en communication, un sujet à la fois.

Preuves sur l'allégeance de la Turquie à l'EI ou inversement au projet Tamkin avec l'index levé signe de l'appel au djihad armé contre les mécréants.

papier d'identité de militaire turc trouvé sur le corps d'un assaillant de daesh attaquant Kirkuk

l'opération bouclier de l'Euphrate se revendique clairement du groupe Ikhwan, Frères Musulmans sunnites derrière le projet Tamkin Turc Ottoman

 

l'avocat représentant la Turquie en France interrogé sur Sedat Peker chef de la mafia turque dit 'il ne fait pas de politique" c'est faux, officiellement peut-être pour être transparent, mais dans la réalité il est sur tous les fronts économiques, sociaux, sécurité avec les loups gris notamment

l'appel au djihad militaire lancé par Erdogan pour son projet Tamkin est bien compris par l'Etat Islamique son miroir non officiel comme le sont les milices des loups gris que le servententente entre le leader égyptien des frères musulmans et le président turc Erdogan

le signe du djihad sous emblème ottoman

Erdogan appelle aussi au djihad pour servir Allah, comme les rebelles de l'Etat Islamiquele président Erdogan lui-même donne le signe du ralliement aux milices des loups gris (l'opposé du PKK) et rabia des Frères musulmans (à gauche)

Les preuves sur l'implication des forces saoudiennes sont plus subtiles, il faut chercher mais elles existent, les shiites irakiens les ratent rarement (de gauche à droite munitions de fabrication saoudienne trouvées après la défaite de l'EI par l'armée Irakienne au sud de Mossoul. drapeau saoudien trouvé dans une cache de daesh après sa défaite. livre d'école primaire de l'EI ressemblant aux livres scolaires saoudiens)

munitions de fabrication saoudienne trouvées après la défaite de l'EI par l'armée Irakienne au sud de Mossouldrapeau saoudien trouvé dans une cache de daesh après sa défaite

livre d'école primaire de l'EI ressemblant aux livres scolaires saoudienscomme l'Arabie Saoudite la Turquie soulage les enfants en leur distribuant le Coran.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plus de preuves à venir n'hésitez pas à livrer les vôtres

Patricia Régnier

la propagande turco ottomane de la mafia des loups gris pour le Tamkin Rabia veut faire croire que les USA sont leur ennemi à cause du "dossier" Fethullah Gülen. Leurs attaques inondent internet par exemple. 

Je leur prouve l'inverse, ils ont infiltré de nombreuses institutions, jusqu'aux USA et l'ONU qui n'y résistent pas, la preuve 

l'UE finance le projet Tamkin au Maroc, il a facilité la victoire des Frères Musulmans aux élections parlementaire sous la bannière de "Justice et Développement", le parti d'Erdogan

 

l'institut français est également labellisé tamkin, preuve que le projet ottoman des Frères Musulmans fonctionne à 100% (lien twitter)

logo à la fin des vidéos de l'US Air Forces Central Command Official. Symbole de l'ONU et Frères Musulmans réunis.

quant à la conclusion je vous laisse une nouvelle fois seuls juges 

le 11 septembre mentionné dans les copies écrans est une date importante pour les Turco-Mongols Ottomans signataires de l'accord d'Ankara avec Hitler pour exterminer les juifs de la planète, comme ils le font maintenant avec les Kurdes. communistes, tous ceux qui ne les suivent pas (ils ont les moyens de nous soumettre légalement à leur projet global nommé fascisme).

Quel(s) moyen(s) de défense contre ceux qui cherchent à exterminer ?

Merci pour vos réponses instructives. 

Patricia Régnier

 

Repost 0
23 octobre 2016 7 23 /10 /octobre /2016 15:54
Les sunnites pour le projet Tamkin détruisent la planète

après mon commentaire sous l'article précédant, voici une réflexion aux combattants alliés des djihadistes sunnites pour un Etat Islamique mondial de la mafia turque : arrêtez de faire n'importe quoi, vous détruisez la planète uniquement pour prouver que vos hadiths sont véridiques. Quand la Terre sera brûlée comment survivrez-vous, vous qui avec le projet Tamkin vous dites oeuvrer pour le social, l'économie et l'écologie. De piètres menteurs, des faussaires. Vous ne convainquez que vous-mêmes de votre légalité, vous êtes des hors-la-loi, condamnables. Votre procès est clos, vous êtes des criminels, les successeurs des pires tyrans, démoniaques.

Situation de la prise de Mossoul au 21 octobre 2016

Repost 0

Présentation

  • : climat-soleil évolution
  • climat-soleil évolution
  • : Le climat, enjeu mondial majeur, de lui dépendent les conditions de notre environnement. Les gaz à effet de serre sont le produit de l'activité humaine et de la nature. Plusieurs éléments convergent pour pousser les études sur ces interactions qu'un physicien retraité jugeait essentielles (il avait le diagnostic mais pas la méthode). C'était aussi le cas d'un chercheur bordelais du 20° siècle. Vous découvrirez leur nom au travers les liens et articles du blog.
  • Contact

L'eau

Recherche

Texte Libre

 

http://www.ehabich.info/images/synchro/whole_earth.jpg