Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 avril 2013 7 21 /04 /avril /2013 23:44

Le 28 avril la planète Saturne sera au plus près de la Terre à 1.3 milliards de kilomètres l'une de l'autre

L'image satellite du Soleil prise par STEREO indique la position aujourd'hui, soit très proche à l'échelle spatiale bien évidemment.

21.04.13-planetes-visibles-Saturne-sera-au--pres-de-la-Te.jpg

link

Selon plusieurs études considérées souvent à tort comme infondées la position des planètes pourraient avoir une influence sur l'activité du Soleil et sur celle des autres planètes du système solaire dont la Terre. Je ferai les recherches ultérieurement, mais il ne serait pas impossible que la proximité des deux planètes Saturne et Terre favorise les températures plus fraîches que nous connaissons actuellement. 

Le premier astronome à avoir modélisé ce travail planétaire est Ptolémée le géographe qui prenait la Terre comme référentiel, d'où la polémique au sujet de ses représentations cartographiques. Il connaissait bien évidemment le système héliocentrique de ses pairs égyptiens, mais en tant que géographe il étudiait l'impact des positions planétaires sur différentes parties de notre globe comme l'indique son planisphère, l'un des premiers qui servit de référence pendant plusieurs siècles. D'où ses tables de calculs astronomiques géocentriques grille de lecture identique à celles de nos outils contemportains.

Plus tard l'astronome bordelais Albert Nodon tenta de montrer l'impact du Soleil sur notre atmosphère terrestre sans aborder les positions des planètes. Mais un des membres d'une association bordelaise créée en sa mémoire finit par élaborer une échelle graphique capable de reproduire la position des planètes pour l'aider dans ses prévisions météorologiques. Prévisionniste à méteo France il lui arrivait souvent de produire des prévisions plus fiables que ces collègues surpris. Raymond Cazalens aujourd'hui retraité garde son secret tellement la communauté scientifique n'est pas en mesure d'ouvrir son esprit à cette méthode. 

Pourtant à force de conviction et de raisonnement je viens de faire admettre par le Dr Leif Svalgaard, spécialiste en la physique solaire, que le mouvement des planètes pourrait avoir un impact sur l'activité solaire.

De lui-même il a donné la méthode pour déterminer la position de l'échelle elle ressemble à celle que Raymond Cazalens utilisait depuis plusieurs décennies. Ainsi la boucle est bouclée vérifier en suivant ce link

Depuis Ptolémée, le premier à avoir dressé la table des positions planétaires (la même utilisée par la NASA aujourd'hui avec quelques ajustements), la méthode est identique.

Par extrapolation Ptolémée a élaboré l'autre grille de lecture qui est celle des calculs astrologiques. Ce qui aurait amené les scientifiques modernes à accorder peu de crédit aux discours de Ptolémée jugés peu rationnels.

La récente adhésion du physicien Leif Svalgaard, m'encourage à poursuivre la démonstration. 

De toute manière j'avais fini par trouver un argument imparable si le docteur Svalgaard n'avait pas reconnu les faits. Les satellites sont mis sur orbite grâce aux points de Lagrange, ce qui prouve qu'il y a un point où la rencontre des forces fait qu'une énergie se déploie dans l'espace... logique 

Ces points de Lagrange sont les mêmes que ceux que Ptolémée a repris pour élaborer les cartes astrologiques. Et oui ! tout ce tient ! Ptolémée, vulgarisateur scientifique, avait tout trouvé, du moins tout modélisé. Il avait en fait repris ce qui se transmettait oralement de manière hermétique depuis de longs siècles pour le divulguer au nouveau monde moderne...

Partager cet article

Repost 0
Published by Particules - dans Planètes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : climat-soleil évolution
  • climat-soleil évolution
  • : Le climat, enjeu mondial majeur, de lui dépendent les conditions de notre environnement. Les gaz à effet de serre sont le produit de l'activité humaine et de celle produite naturellement via l'activité solaire Plusieurs éléments convergent pour pousser les études sur ces interactions qu'un physicien retraité jugeait essentielles (il avait le diagnostic mais pas la méthode). C'était aussi le cas d'un chercheur bordelais du 20° siècle. Vous découvrirez leur nom au travers les liens et articles du blog. Le Nouveau Colosse Pas comme ce géant d’airain de la renommée grecque Dont le talon conquérant enjambait les mers Ici, aux portes du soleil couchant, battues par les flots se tiendra Une femme puissante avec une torche, dont la flamme Est l’éclair emprisonné, et son nom est Mère des Exilés. Son flambeau Rougeoie la bienvenue au monde entier ; son doux regard couvre Le port relié par des ponts suspendus qui encadre les cités jumelles. "Garde, Vieux Monde, tes fastes d’un autre âge !" proclame-t-elle De ses lèvres closes. "Donne-moi tes pauvres, tes exténués, Tes masses innombrables aspirant à vivre libres, Le rebus de tes rivages surpeuplés, Envoie-les moi, les déshérités, que la tempête me les rapporte Je dresse ma lumière au-dessus de la porte d’or !" 'Le Nouveau Colosse' de Emma Lazarus (1849-1887) poétesse pour la donation à la statue de la Liberté érigée à New York.
  • Contact

L'eau

Recherche

Texte Libre

 

http://www.ehabich.info/images/synchro/whole_earth.jpg