Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2016 7 14 /02 /février /2016 02:17
Non monsieur Willaime la théorie de l'évolution ne peut être remise en cause

http://www.la-croix.com/Religion/France/L-enquete-aupres-des-jeunes-croyants-construit-la-religion-comme-un-probleme-2016-02-05-1200737939 Par l'intermédiaire de "la Croix" Jean Paul Willaime s'insurge contre l'enquête du nouvel obs qui selon lui oriente chiffres et données contre la religion.

On peut lui renvoyer l'ascenseur et lui reprocher d'orienter ses démarches contre la Science.

Explications :

Je repère une magistrale erreur de sa part lorsqu'il dit qu'une vérité scientifique doit être présentée non comme un dogme opposé à la religion mais comme pouvant être remise en cause.

Certes, nul ne doit être péremptoire, y compris les religions, sauf que concernant la théorie de l'évolution il n'est pas concevable d'enseigner qu'elle serait susceptible d'être remise en cause au même titre que les autres lois scientifiques que monsieur Willaime préconise de qualifier de "provisoire" (ce qui sous-entend que les religions seraient elles aussi des transitions avant une nouvelle version des anciennes, dont le protestantisme serait la dernière version la plus aboutie ce qui l'autorise à participer à l'élaboration de la vie sociale selon ce que nous rappelle les amis protestants de Mr Willaime). .

Il est vrai que certaines lois scientifiques peuvent évoluer selon les avancées technologiques et intellectuelles. C'était surtout vrai au début de l'ère industrielle, ce l'est moins depuis que l'ère de "la communication" a modifié les échanges des savoirs (déplorons à ce propos l'absence de l'EPHE des plates-formes des MOOC, quel dommage !). La mécanique quantique valide désormais les acquis des anciens. Il est maintenant possible de dresser un cataloque des faits scientifiques certains, immuables. C'est le cas de la théorie de l'évolution qui à mon avis peut être rangée dans le haut du tableau.

La théorie de l'évolution est chaque jour davantage confirmée, il en est de même pour d'autres théories scientifiques dont celle de la relativité d'Einstein.

Par contre monsieur Willaime a raison de dire que la religion ou le dogme évolue selon les nouvelles connaissances scientifiques. Ce que les religions ont souvent du mal à assimiler, notamment l'Islam qui ramène tout au Coran (qui serait aujourd'hui dépassé par le réformisme protestant si l'on suit la logique de la dernière religion apparue surpasse les précédentes).

Par contre le professeur Willaime manque de rigueur scientifique (ce qui le décrédibilise) lorsqu'il évoque la notion littéraire de "contexte", pourquoi ne pas employer le terme techniique "d'adaptation" celui-là même qui explique la théorie de l'évolution.

On sent bien la non maîtrise des outils et termes que la pédagogie se doit d'utiliser pour transmettre les savoirs à nos enfants.

Monsieur Willaime ou le journal la Croix ont-ils préféré le terme littéraire où la rigueur intellectuelle préfère le terme scientifique. Quel malaise à asseoir la religion sur la science.!

Pourquoi cette frilosité ? Un blocage intellectuel ?

Messieurs de l'EPHE nous allons confronté les cas pratiques à vos hautes études des religions. L'ère de la communication ne joue pas qu'en votre faveur. Elle soutient les lois scientifiques avérées et validées, comme celle de la théorie de l'évolution qui ne peut qu'être confirmée. Le processus de rétrogradation est impossible dans ce domaine.

Adaptons la résistance aux fatwas et dogmes religieux, tel est notre destin commun.

Patricia Régnier

"pour la Pratique Adaptée aux Hautes Etudes (PAHE)"

Bonne saint Valentin amours déchus

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : climat-soleil évolution
  • climat-soleil évolution
  • : Le climat, enjeu mondial majeur, de lui dépendent les conditions de notre environnement. Les gaz à effet de serre sont le produit de l'activité humaine et de celle produite naturellement via l'activité solaire Plusieurs éléments convergent pour pousser les études sur ces interactions qu'un physicien retraité jugeait essentielles (il avait le diagnostic mais pas la méthode). C'était aussi le cas d'un chercheur bordelais du 20° siècle. Vous découvrirez leur nom au travers les liens et articles du blog. Le Nouveau Colosse Pas comme ce géant d’airain de la renommée grecque Dont le talon conquérant enjambait les mers Ici, aux portes du soleil couchant, battues par les flots se tiendra Une femme puissante avec une torche, dont la flamme Est l’éclair emprisonné, et son nom est Mère des Exilés. Son flambeau Rougeoie la bienvenue au monde entier ; son doux regard couvre Le port relié par des ponts suspendus qui encadre les cités jumelles. "Garde, Vieux Monde, tes fastes d’un autre âge !" proclame-t-elle De ses lèvres closes. "Donne-moi tes pauvres, tes exténués, Tes masses innombrables aspirant à vivre libres, Le rebus de tes rivages surpeuplés, Envoie-les moi, les déshérités, que la tempête me les rapporte Je dresse ma lumière au-dessus de la porte d’or !" 'Le Nouveau Colosse' de Emma Lazarus (1849-1887) poétesse pour la donation à la statue de la Liberté érigée à New York.
  • Contact

L'eau

Recherche

Texte Libre

 

http://www.ehabich.info/images/synchro/whole_earth.jpg